Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

SEGOLENE ROYAL AUTORISE LA CHASSE AU LOUP

23 Août 2014, 22:15pm

Publié par VGBIO

UNE HONTE!

les chasseurs, lors de battues au gibier pourront désormais tuer les loups dans les départements définis par cet arrêté!

ce sont les éleveurs et les chasseurs qui sont contents!......on n'est vraiment pas en démocratie, car une consultation avait été ouverte et 74% des avis allaient dans le sens de foutre la paix aux loups! mais l'avis des citoyens, ces gens-là, en haut, ils s'en contrefoutent!

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029359313&dateTexte=&categorieLien=id

LE GOUVERNEMENT EST A LA SOLDE DES LOBBIES DE L'ELEVAGE ET DE LA CHASSE! mais s'il s'imagine que ça va lui rapporter quoi que ce soit, il se trompe!

la réaction de l'association FERUS:

"Segolène Royal et Stéphane le Foll ont signé le 5 août dernier l’arrêté autorisant de fait la chasse au loup dans notre pays. Cet arrêté a été publié au JO du 14 août (voir –> ICI).

Sous la pression des lobbies du monde de l’élevage et des fédérations de chasseurs, cet arrêté, repoussé par le Conseil National de Protection de la Nature et au cours de la consultation publique par 74 % des opinions exprimées, a été promulgué, faisant ainsi de notre pays un modèle négatif en matière de biodiversité et de protection des espèces sauvages.

Honte sur ces ministres qui choisissent le fusil pour régler un problème qui peut l’être efficacement par une protection correcte des troupeaux ! La France donne ainsi le signal le plus négatif possible et met le loup au rang des « nuisibles » pouvant être éliminés alors qu’il est strictement protégé.

Par cette promulgation, Ségolène Royal et Stéphane Le Foll resteront ainsi dans l’histoire les fossoyeurs d’une biodiversité qu’ils méprisent pour donner des gages à une infime partie des citoyens qui refusent de s’adapter au mépris de la majorité qu’ils ignorent.

Nous savons de source sûre que les sociétés de chasse, notamment dans le Mercantour, attendent avec impatience les dates d’ouverture pour aller en « découdre » avec les loups sous prétexte de battues au grand gibier, sûres de leur impunité et de l’appui des préfets.

Ferus, avec ses partenaires associatifs du collectif CAP Loup, a décidé d’exercer un recours auprès du Conseil d’Etat contre cet arrêté que nous considérons comme illégal.

Que tous les adhérents, militants et sympathisants se préparent à des moments difficiles et fassent part de leur colère aux ministères concernés."

Commenter cet article