Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

HONTEUSE TRIBUNE ANTI LOUP DANS LE JOURNAL LIBERATION

16 Octobre 2014, 00:15am

Publié par VGBIO

Cap Loup, lettre ouverte du 14 octobre 2014.

A l’attention de Laurent Joffrin, Directeur de la rédaction de Libération

Votre journal a publié le 12 octobre denier une tribune écrite par un groupe de scientifiques, prédisant rien de moins que la disparition de l’élevage pastoral, la perte des paysages ruraux et la chute de la biodiversité en France à cause… de 300 loups. Problème : il n’y avait aucun biologiste parmi ces scientifiques ! Seulement des employés d’organismes agronomiques, et des auteurs de sciences humaines certainement aguerris dans leur domaine, mais qui n’ont pas les compétences pour l’analyse de ce dossier. En réponse à cette tribune délirante, nos associations tiennent à rétablir quelques faits.

L’Italie et l’Espagne, qui comptent chacune environ 2000 loups et n’ont jamais éradiqué l’espèce, se sont adaptées à sa présence et s’en sortent bien grâce à un gardiennage approprié, donc efficace des troupeaux. En France aussi, nombre d’éleveurs qui travaillent en zone de présence de loup depuis son retour il y a vingt ans ont appris à s’adapter. Mais d’autres s’obstinent à refuser sa présence, en refusant aussi de changer leur façon de travailler.

Le nombre de chiens de protection et de clôtures annoncés par la corporation de l’élevage ne traduit pas la réalité de terrain : les chiens sont souvent mal choisis, mal gérés, les éleveurs sont mal accompagnés, et la bonne mise en place des mesures de gardiennage n’est pas vérifiée.

En montagne, les troupeaux mal gardés sont souvent une calamité pour la biodiversité : pelouses naturelles dégradées, effondrement de la diversité floristique par surpâturage… Les éleveurs qui se veulent garants de la biodiversité par le pastoralisme ont tout intérêt à protéger le loup, par un gardiennage approprié des troupeaux qui permet aussi la protection des milieux « ouverts ».

L’urbanisation qui s’accélère a déjà causé la perte en France de 7 millions d’hectares de terres agricoles en 50 ans, dont 900 000 hectares de prairies entre 1992 et 2003. Si le loup disparait de notre pays, les difficultés des éleveurs subsisteront tout autant, malgré les aides des subventions publiques.

La protection de l’élevage n’est pas antagoniste avec la protection de la nature, elle n’a pas besoin de se faire à ses dépends. La grande majorité des français veut que le loup soit protégé. Les éleveurs ont donc tout intérêt à s’adapter aux attentes de la société. Nos associations renvoient vers une tribune signée en juillet dernier par 72 personnalités, parmi lesquelles d’éminents scientifiques spécialistes en biologie qui réclament une réelle politique de protection de la nature en France, y compris une réelle protection du loup.

Les associations de CAP Loup

www.cap-loup.fr

HONTEUSE TRIBUNE ANTI LOUP DANS LE JOURNAL LIBERATION

Commenter cet article

lila 16/02/2015 19:50

salut on a une page facebook pour la protection des loups , venez y faire un tour ! https://www.facebook.com/OUIauxloupsNonauxchasseurs

VGBIO 17/02/2015 21:59

c'est fait, merci!

Gualyvo 17/02/2015 20:08

Pas de soucis Lila, j'y vais régulièrement, sauf en ce moment je suis en plein boum déménagement.

Gualyvo 16/10/2014 13:59

Plusieurs fois j'ai signalé les fais que les éleveurs sont plus inconscient que protecteur de leur troupeau, il ont plusieurs alternative pour les protéger, comme tu cite dans ton article, les clôture, les chien patou, mais il y a aussi les ânes gardien de troupeau qui par leur présence éloignent les loup ( voir article :L'âne comme animal de protection du troupeau : http://www.buvettedesalpages.be/2005/01/ane_protection.html ~
Conseils généraux sur l'utilisation des ânes comme gardiens de moutons : http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/sheep/facts/donkey2.htm

Mai je me pose de sirieuses question au vu des primes que perçoivent les éleveur
1 prime de l'état sur la perte, 2 remboursement des assurances, 3 les dédommagement qu'il réclament en envoyant les défenseur des loups au tribunal,
Alors qu'est ce que ça rapporte bien lorsque des moutons ou brebis mal surveillé tombe dans les ravin, ou sont massacré par des chiens en divagation, et qu l'on accuse un innocent loup pour pouvoir toucher les triples indemnités de perte.

VGBIO 16/10/2014 14:29

bien sûr! et tout cet argent, ce sont nos impôts! j'enrage de cette situation! il faut arrêter toute subvention aux élevages, comme ça, ils disparaîtront!

Diane 16/10/2014 07:59

"Libé" se définit ainsi : "(...) Une nouvelle ère s’annonce à «Libé». Il faut que cela se fasse en préservant la qualité de l’information, l’éthique et la transparence par rapport aux lecteurs, l’indépendance de la rédaction."...compte tenu de ce qui est exposé concernant les loups, visiblement, il manque de l'eau à leur moulin pour certaines de leurs sources...

lila 16/02/2015 19:49

salut on a une page facebook qui protege les loups venez y faire un tour !
https://www.facebook.com/OUIauxloupsNonauxchasseurs?notif_t=page_new_likes

VGBIO 16/10/2014 12:20

oui, et ça augure mal du reste de leurs infos! car quand on connait un sujet comme on connait celui des loups et qu'on voit la désinformation qu'ils nous servent à Libé, ça met en question tout le reste de leurs infos, qui doivent être aussi fausses et orientées!
journal à bannir donc!