Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

CHASSER BOURRE, C'EST LEGAL!

19 Novembre 2014, 19:06pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse ASPAS , le 18 novembre 2014

Chasser bourré, c'est légal !


Samedi et dimanche derniers, deux chasseurs du Calvados ont été appréhendés avec des taux d’alcoolémie de plus de 2 grammes. Ont-ils été contrôlés lors d’une partie de chasse ? Non ! En France, l’alcootest n’est pas possible sur un individu en action de chasse ! C’est parce qu’ils étaient en voiture, qu’ils ont pu être contrôlés. En effet, la loi interdit et sanctionne la conduite en état d’ivresse, mais la chasse est autorisée sous l’emprise de l’alcool. L’ASPAS demande à nos législateurs de modifier en urgence cette faille juridique aberrante pour la sécurité publique.

2,1 g et 2,28 g ! Voilà les taux d’alcoolémie de deux individus contrôlés par les gendarmes, l’un à Pennedepie, l’autre au Breuil-en-Auge : tous deux revenaient d’une partie de chasse.

Selon la courbe de Borkenstein (1) relative à l’insécurité routière, le risque d’accident est multiplié par 35 lorsque le taux d’alcoolémie atteint les 1,2 g d’alcool dans le sang. Par combien est multiplié le risque d’accident de chasse avec des armes pouvant tuer jusqu’à 3 kilomètres, manipulées par des personnes présentant un taux d’alcoolémie supérieur à 2 g ?

À ce jour, aucune loi n’existe pour contrôler le taux d’alcoolémie d’un chasseur en action, comme c’est le cas pour les automobilistes. Aussi, l’ASPAS demande :

  • la mise en place d’un seuil légal de concentration d'alcool dans le sang et dans l'air expiré au-delà duquel la chasse est interdite, et de l’infraction qui en découle.
  • la mise en place de contrôles inopinés de l’alcoolémie, sur des terrains privés et publics, par les agents compétents en matière de police de l’environnement.
  • de considérer l'état alcoolique comme circonstance aggravante pour certaines infractions graves.
  • d’uniformiser les sanctions, pour qu’elles soient équivalentes à celles de la conduite en état d’ivresse (2) .

Pour garantir la sécurité à tous les usagers de la nature, chasseurs et non-chasseurs, il serait grand temps de reconsidérer le système archaïque de la chasse en France.

(1) Robert F. Borkenstein : Epidémiologiste américain, auteur d'une étude fondatrice sur la connaissance des modifications du comportement et de l’accidentalité routière liée à l’alcool et inventeur de l'alcootest.

(2) retrait du permis de chasser, amende pouvant aller jusqu'à 4 500 euros, immobilisation des armes et de tout instrument, moyen ou engin utilisé à la chasse, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité aux frais du contrevenant, peine de prison pouvant aller jusqu'à 2 ans.


Contact presse :

Marc Giraud, Vice-Président de l'ASPAS
auteur de"Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus !"

Partager cette information sur les réseaux sociaux ICI

 

CHASSER BOURRE, C'EST LEGAL!

Commenter cet article

VGBIO 20/11/2014 21:10

en plus, un chasseur de 80 ans, qui ne voit plus rien a tué le cocker d'une femme la semaine dernière! pétition ici:
https://www.change.org/p/manuel-valls-exiger-un-certificat-médical-d-aptitude-à-la-chasse

Chantal (Belgique) 21/11/2014 00:19

pétition signée.

Chantal (Belgique) 19/11/2014 23:52

Je l'ai déjà dit et je le répète, ils sont du même niveau que les procorrida, les tueurs de la baie de Cove et ceux des îles féroé et tous ceux qui maltraitent les animaux! En plus, ils s'y mettent de plus en plus jeunes!!!! A 12 ans, je faisais du vélo, je voyais mes copines, je jouais moins avec mes poupées mais plutôt à des jeux de société avec ma mère et mon frère mais même si je n'ai jamais reçu une seule fessée, ma mère a su m'éduquer.