Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Nous sommes tous des animaux sensibles

15 Mars 2015, 17:27pm

Publié par VGBIO

un bel article dans "libération", de PHILIPPE REIGNE, professeur au CNAM, qui démontre que animaux humains et non humains, nous sommes désormais tous définis comme des êtres vivants sensibles par la loi.............

article ici:

http://www.liberation.fr/societe/2015/03/12/nous-sommes-tous-des-animaux-sensibles_1219430

 

extrait:

"La loi du 16 février 2015 insère dans le code civil un nouvel article 515-14 qui proclame : «Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens.» L’intention du législateur était de «donne[r] une définition juridique de l’animal, être vivant et doué de sensibilité, et [de] soumet[tre] expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent (5)». Le résultat n’est pas exactement celui annoncé. Les êtres humains sont aussi des êtres vivants et sensibles ; le droit ne les considère cependant pas comme des animaux, faute de les soumettre au régime des biens. L’article 515-14 ne pose pas une définition des animaux non humains, qui serait trop large, mais introduit dans le code civil la catégorie des êtres vivants et sensibles, commune aux animaux et aux êtres humains. Voulant définir les animaux, le législateur n’a pas su les distinguer d’avec les êtres humains ; il a donc conçu une métacatégorie qui les réunit. Aussi, si les animaux ne sont plus des biens, c’est parce qu’ils ont pris place, à côté des êtres humains, dans la catégorie juridique des êtres vivants et sensibles"

Nous sommes tous des animaux sensibles

Commenter cet article

Chantal (Belgique) 16/03/2015 00:26

"La loi du 16 février 2015 insère dans le code civil un nouvel article 515-14 qui proclame : «Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens.» L’intention du législateur était de «donne[r] une définition juridique de l’animal, être vivant et doué de sensibilité, et [de] soumet[tre] expressément les animaux AU REGIME JURIDIQUE DES BIENS CORPORELS en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent (5)».

Conclusion, cette loi ne change rien puisqu'elle considère toujours les animaux au régime juridique des biens corporels! Ce n'était pourtant pas difficile de faire une loi comme "les animaux considérés comme des êtres sensibles, doués de sentiments sont des personnes"! Comme beaucoup de scientifiques le disent des dauphins, des cétacés en général, des éléphants, des chimpanzés, gorilles, ....
CETTE LOI EST UNE CONNERIE ET A JUSTE SERVI A VOUS ENDORMIR VOUS LES FRANCAIS ou alors elle doit ajouter que les humains aussi sont considérés juridiquement comme des biens corporels!
Toujours aussi cons les politiques français et je ne comprends pas que ce monsieur ait l'air de défendre cette loi.