Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

VIVEZ L'HORREUR DE L'ELEVAGE INDUSTRIEL EN DIRECT

11 Août 2015, 12:40pm

Publié par VGBIO

Si seulement cet article pouvait faire réfléchir ceux qui mangent de la viande à la cruauté infinie dans laquelle sont élevés les animaux! et les faire prendre conscience et changer...............

Ici, une webcam filme deux truies en cages dans un élevage sur caillebotis, c'est en Allemagne, mais c'est exactement la manière dont sont élevés les porcs en France pour 95% d'entre eux! car dans 5% seulement des élevages, les élevages bio, ils vivent en plein air! les autres ne voient la lumière du jour que le jour où on les entasse dans un camion pour aller à l'abattoir.
Les truies, elles, ne peuvent, durant toute leur vie, JAMAIS NI BOUGER NI MEME SE RETOURNER
!

dire que cet exploitant agricole n'a même pas l'intelligence de voir que cette vision d'horreur doit être un repoussoir pour les gens, mêmes ceux qui mangent de la viande! c'est qu'on est tombé bien bas dans l'indifférence des mangeurs de viande à l'égard de cette viande..............

http://landwirtschaftsbetrieb-mueller.de/beispiel-seite-2/livecam/

vous savez, la viande porc est celle dont la consommation a le plus augmenté en france, et se situe à plus de 32 kg par an et par français. Bien au dessus de consommation de bovins.

tiré du blog de L214:

"Leurs heures s’écoulent en direct sous nos yeux. Nous, on peut retourner à nos moutons et revenir les voir des heures ou des jours plus tard : elles, n’auront pas bougé.

Elles sont deux mères reproductrices, filmées en direct par un élevage porcin situé dans le sud de l'Allemagne. Hors champ mais alignées côte à côte, 248 autres truies mènent la même existence, entre les barreaux d’une cage en métal.

Sur son site, l’élevage Müller affiche le slogan : “Faites l’expérience de l’agriculture d'aujourd'hui.” Peut-être est-ce par fierté qu'il ouvre les portes de sa performante usine, où des animaux vivent sans exister.

La même scène se passe en France, derrière les murs des exploitations porcines. L’élevage sur caillebotis est la réalité pour 95% des cochons : maintenus sur ce sol dur et ajouré, leurs déjections s’écoulent dans une fosse située en dessous. Les mères sont comme ces deux truies, bloquées dans des cages de maternité, privées de mouvements pendant toute la période d’allaitement. Elles seront ensuite enfermées dans d’autres cages pour une partie de la durée des gestations qu’elles enchaînent, au rythme des inséminations répétées. Elles passent dans ces prisons la moitié de leur vie de reproductrices. Puis usées, épuisées, ankylosées, elles sont tuées.

Quelle relation ces truies peuvent-elles nouer avec leurs porcelets ? Que peuvent-elles leur apprendre, leur faire découvrir ? Leurs petits leur seront enlevés précocement, vers 21 jours, alors qu’en liberté leur sevrage n’a lieu qu’à 3 ou 4 mois. Dans la nature, elles auraient construit un nid confortable dans un endroit sûr, avec des branchages pour les protéger. En élevage, elles sont impuissantes à défendre leurs petits à peine nés, lorsque l'éleveur les saisit pour leur couper les testicules, la queue et les dents sans anesthésie, et qu’ils hurlent de terreur et de douleur. Elles sont impuissantes lorsque l'un d'entre eux se retrouve dans le minuscule espace qu’elles occupent, et qu’elles ne peuvent rien faire pour éviter de l’écraser."

camp de concentration pour truies:

VIVEZ L'HORREUR DE L'ELEVAGE INDUSTRIEL EN DIRECT

Commenter cet article