Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

La Nausée : l’Etat offre un déluge de mesures anti-loups à des éleveurs qui menaçaient de bloquer Gap !

17 Septembre 2015, 23:08pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse, Ferus, 17 septembre 2015.

La Nausée : l’Etat offre un déluge de mesures anti-loups à des éleveurs qui menaçaient de bloquer Gap !

Des éleveurs savoyards avaient montré la voie en séquestrant le directeur du parc national de la Vanoise il y a 2 semaines (voir –> ICI). Malgré l’illégalité d’un tel acte, ils avaient reçu les félicitations du préfet qui leur avait alors offert la tête de 6 loups !

Mêmes méthodes illégales, mêmes résultats positifs

Depuis 3 jours, des éleveurs haut-alpins essayaient d’attirer l’attention au cours d’un feuilleton rocambolesque : murage de l’entrée de la préfecture (illégal), puis destruction du mur par les CRS, puis reconstruction pendant la nuit ; brebis parquées à côté de l’entrée, puis carrément devant (illégal aussi)…

Voyant que le temps passait et que les choses n’avançaient pas, furieux de voir que des éleveurs savoyards avaient obtenu ce qu’ils voulaient en l’espace d’une seule nuit, ils ont donc sorti l’artillerie lourde : la menace du blocage de Gap par 120 tracteurs!

Ça coûte pas cher et ça marche à tous les coups : ni une ni deux, une réunion est organisée mercredi, réunissant le préfet et la ministre Ségolène Royal en visio-conférence. D’après un représentant des Jeunes Agriculteurs « On a expliqué à la ministre la situation. Elle n’a pas été trop difficile à convaincre. » Ben voyons ! Prendre des décisions sous le coup de la menace, voilà une façon bien étrange de gouverner…

 

Logo du département des Hautes-Alpes détourné

Ils obtiennent en vrac : un arrêté ministériel qui autorise des tirs de défense et des tirs de prélèvement sur tout le département, la mise à disposition de 6000 chasseurs pour participer aux prélèvements de loups et 20 000 euros pour financer du matériel digne de l’armée de terre (lampes LED adaptées pour les armes de chasse, radios pour communiquer entre chasseurs, pièges-photos nocturnes pour repérer les loups et lunettes à visée nocturne). C’est Noël avant l’heure !

Incompétence à tous les niveaux

Pourtant rien de concret ne justifie cette décision : les dégâts ont baissé de 23 % entre 2014 et 2015, passant de 429 brebis tuées en 2014 à 329 cette année au 31 août (source). Rappelons également que 20 % des troupeaux des Hautes-Alpes ne bénéficiaient toujours d’aucun moyen de protection en 2014 (source) et que leurs pertes représentaient 38 % des pertes totales du département (pertes indemnisées malgré tout avec l’argent de nos impôts). Un comportement pourtant totalement irresponsable de la part de ces éleveurs quand on sait que les massifs du département sont classés en Zones de Présence Permanente du loup depuis de nombreuses années. L’état ferait mieux d’obliger les éleveurs à protéger efficacement leurs troupeaux en conditionnant l’attribution d’indemnisations à la mise en place de moyens de protection (qui ne coûtent rien à l’éleveur, car financés par l’état!). En effet, si un troupeau n’est pas protégé, à quoi cela sert-il d’éliminer un loup ? Cela n’empêchera aucunement d’autres loups de venir l’attaquer à nouveau !

Une nouvelle fois, Ferus dénonce la gabegie et l’incompétence qui règnent au plus haut niveau de l’Etat en matière de gestion du loup, espèce protégée, dans notre pays.

 

 

La Nausée : l’Etat offre un déluge de mesures anti-loups à des éleveurs qui menaçaient de bloquer Gap !

Commenter cet article