Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LE MASSACRE DE LOUPS CONTINUE ALORS QUE LES TROUPEAUX NE SONT PLUS EN ESTIVE!

31 Octobre 2015, 18:53pm

Publié par VGBIO

Ils utilisent tous les moyens, même des illégaux, en chassant la nuit avec des phares de voiture..........pour ce loup tué au Monêtier, près du parc national des Écrins, tir autorisé sur un territoire où il n’y a pas eu de problème pendant l’estive et à un moment où les troupeaux ne sont plus dans les alpages.

 

 

Communiqué FERUS, 29 octobre 2015.

Et de 16 ! La France, redoutablement efficace pour éradiquer les loups

A un mois de la COP 21 qui se tiendra à Paris, la France s’illustre de la plus honteuse des manières par son obstination à détruire les loups, une espèce pourtant protégée sur notre territoire.

Depuis le début du mois d’octobre, pas moins de 10 loups ont déjà été tués. Dont un louveteau, 2 animaux blessés et non retrouvés, probablement décédés suite à une longue agonie, et un autre tiré, puis « achevé » le lendemain (sic). Au total, seize loups ont été abattus depuis la publication des arrêtés de juillet 2015. Du jamais vu depuis le retour du loup en France il y a un peu plus de 20 ans et alors que la population estimée est en baisse…

Et tout ça dans quel but? Protéger les troupeaux nous dit-on? Ils ne sont même plus en estives. Et quand bien même, abattre un loup est une opération qui peut apparaître totalement contre-productive, avec pour résultat la fragilisation de la meute et donc l’augmentation des attaques sur les troupeaux domestiques.

Ne serait-ce pas plutôt une manœuvre politicienne consistant à aller draguer l’électeur jusque dans les rangs des chasseurs et des syndicats d’éleveurs en vue des prochaines élections? Quelle manque de clairvoyance et surtout quelle incompétence : même les agents de l’ONCFS sont écœurés de devoir appliquer ces décisions qui ne résolvent rien, bien au contraire, et qui font fi des données techniques élémentaires. Ces mêmes agents reconnaissent également combien certaines battues peuvent s’avérer hors de contrôle du fait du trop grand nombre de chasseurs présents et de la difficulté à communiquer de par l’étendue du territoire ciblé (source). Avec les dérives que l’on a déjà constatées…

On est au 21ème siècle, tous les pays reconnaissent l’urgence d’endiguer l’extinction massive de la biodiversité, et la seule solution que l’Etat français a trouvé pour faire coexister troupeaux domestiques et prédateurs, c’est de tuer ces derniers alors que bien d’autres solutions existent. Quelle honte !

LE MASSACRE DE LOUPS CONTINUE ALORS QUE LES TROUPEAUX NE SONT PLUS EN ESTIVE!

Commenter cet article