Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LES TROUPEAUX DE MOUTONS NON PROTEGES SONT LES PLUS ATTAQUES PAR LES LOUPS ANALYSE LA PREFECTURE DE L'ISERE

9 Mars 2016, 16:11pm

Publié par VGBIO

la préfecture a déclaré: Les attaques les plus meurtrières ont été observées sur des troupeaux qui n’étaient pas, ou peu, protégés, ajoutant que

"les services de l’État accompagnent les éleveurs pour la mise en œuvre de mesure de protection des troupeaux et d’hébergement des bergers qui assurent le gardiennage.
Les éleveurs qui possèdent des troupeaux encore non protégés doivent demander rapidement à la Direction Départementale des Territoires un appui pour mettre en œuvre ces mesures de protection." 

 

Les images terrifiantes de cette vidéo montrent le respect que ces exploitants agricoles témoignent pour les humains et les non humains, menaçant de mettre une bombe dans la préfecture, éventrant des moutons dans la rue après les avoir jetés devant la porte de la préfecture!..............des terroristes donc!

la préfecture de l'Isère a fait une étude qui montre que les troupeaux protégés ne sont pas attaqués par les loups, mais la plus grande partie de ce exploitants s'en moquent des protections, et leur seule action est de venir g-----r devant la préfecture ou devant les locaux des associations de protection de la nature et des animaux! ou pire, d'agresser des militants comme ils l'ont fait et de mettre à sac des locaux.............

au lieu de prendre modèle sur les éleveurs italiens qui, eux, protègent efficacement leurs troupeaux et ne connaissent que peu de problème de cohabitation.

On a hélas les exploitants agricoles les plus subventionnés et les plus nuls du monde.............pauvres moutons, ils ont encore de tristes jours devant eux! car bien sûr, ces énervés qui viennent déverser des cadavres et les vider en ville, ne les élèvent pas pour le bien-être de ces animaux, mais pour les emmener à l'abattoir! et de plus, ils sont grassement indemnisés pour des attaques de loups, même quand les troupeaux ne sont pas protégés, ce qui est totalement anormal!

Ferus ajoute:

Cette petite phrase, issue d’un communiqué de presse daté du 21 janvier, est passée quasiment inaperçue. Pourtant, une administration française admet là indirectement que les moyens de protection des troupeaux permettent réellement de faire baisser le nombre de brebis tuées lors d’une attaque. Alors que les éleveurs nous martèlent sans cesse qu’ils ont tout essayé, que rien ne marche, que la cohabitation est IM-PO-SSIBLE, la préfecture de l’Isère fait tranquillement le constat que les troupeaux ayant subi le plus de pertes en 2015 étaient ceux dépourvus totalement ou presque de moyens de protection (passons sur le fait qu’il existe encore des troupeaux non protégés en Isère, alors que le loup y est présent depuis plus de 10 ans…).

Pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour déduire qu’il faut donc absolument protéger les troupeaux avec des dispositifs efficaces. Les moyens de protection ont une utilité, s’ils ne parviennent pas à éradiquer totalement la prédation, ils permettent néanmoins de considérablement la limiter.
La prédation n’est pas une fatalité, la cohabitation est possible, à condition de généraliser et d’imposer les moyens de protection des troupeaux.

 

 

 

LES TROUPEAUX DE MOUTONS NON PROTEGES SONT LES PLUS ATTAQUES PAR LES LOUPS ANALYSE LA PREFECTURE DE L'ISERE

Commenter cet article

Josiane. 09/03/2016 17:07

Ma grand mère a gardé des troupeaux de moutons étant jeune avec l'aide de 4 chiens et elle me disait " Le loup est un grand trouillard, un peu de feu et toquer ses sabots les fait fuir à toute allure"!!! Si un mouton mourrait pour une X raison, elle le portait à l'orée du bois et là les loups s'en débrouillaient !

VGBIO 10/03/2016 00:22

une femme censée votre grand mère, pas comme ces éleveurs............oui, les loups sont effrayés par les hommes, donc, si les troupeaux sont gardés, ils ne les attaquent pas!