Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LA CRUAUTE DE LA LAINE ITALIENNE

12 Juin 2016, 18:57pm

Publié par VGBIO

après les révélations de PETA sur le scandaleux traitement des moutons pour la laine en Australie, on découvre qu'il se passe exactement la même chose au Chili, pays qui exporte une grande partie de sa laine en Italie, qui la "recycle" comme laine italienne pour des grandes marques.


Voyez ci dessous et arrêtez de cautionner ces souffrances!

Une enquête de PETA États-Unis dans deux grands élevages de moutons au Chili – pays qui exporte trente pour cent de la laine qu'il produit vers l'Italie – révèle une cruauté indicible. Des moutons inoffensifs se font mutiler, puis lorsqu'on estime qu'ils ne sont plus rentables ils sont tués et dépecés alors qu'ils sont parfois encore vivants.

On estime que moins d'un pour cent de la laine produite dans le monde provient réellement de moutons élevés et tondus en Italie. Ainsi, au moins 30 % de la laine produite au Chili est envoyée en Italie. Pourtant, des entreprises du monde entier vendent de la laine de luxe prétendument italienne, dissimulant sa véritable origine et camouflant la cruauté inhérente à sa production.

Voici un aperçu de ce que toute personne est susceptible de cautionner en achetant de la « laine italienne ».

Charcutés, frappés et assommés au râteau

Avant la tonte, les moutons ont été entassés à l'extrême dans des hangars. Comme il est d'usage dans l'industrie lainière, une tonte réalisée à la va-vite et sans management a provoqué de nombreuses blessures et laissé bon nombre de moutons sanguinolents. L'un des employés a versé de l'huile sur la blessure saignante de l'un des moutons, et un autre a pulvérisé de l'insecticide sur la blessure d'un autre mouton. Les employés ont également donné des coups de pieds, bousculé, écrasé et piétiné les moutons. Par ailleurs, ils les ont assommés avec un râteau pour les pousser de nouveau hors du hangar prévu pour la tonte. À aucun moment l'enquêteur n'a vu un animal recevoir des soins vétérinaires, même quand ils avaient des blessures ouvertes.

Désignés pour l'abattoir

Les moutons comme ceux que l'on peut voir ci-dessous qui n'étaient plus considérés rentables pour leur laine étaient marqués à la peinture pour indiquer qu'ils devaient être envoyés à l'abattoir. Les employés ligotaient également les moutons par les pattes et les chargeaient sans ménagement dans un camion en partance vers l'abattoir, et ils s'y cognaient, heurtant leur tête contre le sol en tentant de fuir.

Tués et dépecés vivants

Les employés ont égorgé des moutons pleinement conscients au couteau. Les moutons donnaient des coups de pattes et se débattaient alors qu'ils se vidaient de leur sang. L'un des employés a sorti son téléphone alors qu'un mouton qu'il maintenait sous son genou luttait pour survivre.

Vous pouvez nous aider à arrêter cette cruauté !

La cruauté dévoilée dans ces élevages de moutons au Chili n'est pas un cas isolé, et des maltraitances similaires ont été rapportées aux États-Unis, en Argentine et en Australie (le plus grand exportateur de laine au monde). Pensez aux agneaux qui souffrent dans l'industrie lainière partout dans le monde et choisissez des vêtements sans laine. Vous pouvez simplement vérifier l'étiquette, et si elle indique « laine italienne », ou tout autre type de laine, reposez l'article en rayon.

Engagez-vous à ne pas porter de laine

signez la pétition ici:

http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=48919&ea_thank=true&sessionId=383b5c29-bb83-4ec4-8887-89b85352a47a

Commenter cet article