Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

ABATTAGE DE 18000 CANARDS DANS LE TARN

2 Décembre 2016, 22:55pm

Publié par VGBIO

Après que le conseil régional a utilisé une partie de nos impôts pour financer la cruelle filière du foie gras à hauteur de 5,5 millions d'euros dans la région Occitane, 18000 canards viennent d'être abattus (dans quelles conditions????) dans le Tarn, car des foyers de grippe aviaire y ont été détectés.

Bien sûr, Le Foll a tout de suite accusé les oiseaux migrateurs, une fois de plus! Or, on sait bien que c'est dans les élevages industriels comme ceux du sud ouest que se développent ces virus pathogènes...........

Voici ne qu'en dit la LPO:

"Les oiseaux sauvages ainsi affectés succombent très vite à ce virus, le taux de mortalité constaté est estimé à 100%. Ils apparaissent alors comme des vecteurs inefficaces dans le mécanisme de propagation de cet Influenza aviaire.

Pour rappel, ce virus a été détecté pour la première fois sous sa forme peu contagieuse aux États-Unis en 2008 puis en Californie en 2014. Il a en revanche fait son apparition sous sa forme contagieuse en Asie : en janvier et en septembre 2014 en République de Corée, en avril 2014 au Japon et en octobre 2014 en Chine.

L’expérience observée lors des dernières épizooties des différents sous types d’Influenza aviaire dont celui du H5N1 nous apprend que si les oiseaux sauvages sont les hôtes naturels des virus grippaux, ils jouent un rôle mineur dans les mécanismes de propagation des virus du fait de leur caractère pathogène et de l’extrême sensibilité des oiseaux infectés qui ne sont alors plus en mesure de se déplacer.

En revanche, les élevages de volailles domestiques, le plus souvent industriel, offre des conditions idéales notamment de résistance, de promiscuité, de densité et de confinement pour que ces virus aviaires acquièrent leur caractère pathogène. En effet, les souches de grippe aviaire rencontrées chez les oiseaux sauvages sont le plus souvent relativement bénignes tandis que celles rencontrées chez les oiseaux domestiques élevés en batterie dans des conditions stressantes, acquièrent un caractère hautement pathogène. Du fait d’une densité de population élevée, le virus de la grippe est hautement mutagène. Ainsi, dans les unités d’élevage industriel, le virus a la capacité de muter rapidement vers des formes hautement pathogènes.

Dans un contexte de mondialisation des marchés, la faculté des Influenza aviaires à se propager rapidement d’un pays à l’autre, d’un continent à un autre est résolument l’affaire des échanges et des transports commerciaux. Ils sont indéniablement comme des vecteurs bien plus efficaces que les oiseaux sauvages pour permettre la propagation des Influenza comme pour la plupart des autres virus."

 

Donc, la France ne recouvrera pas son statut de pays indemne d'influenza aviaire, indispensable pour pouvoir exporter volailles et foie gras hors d'Europe.

Le Foll s'est même vanté du fait que ces foies cruels seraient bien présents sur les tables en France, ajoutant que c'est le statut indemne qui permet ensuite de pouvoir exporter sans aucun problème. Donc, français, réjouissez vous, vous allez écouler la production que les pays hors d'Europe refuse de consommer pour des raisons sanitaires! bon appétit!

Il est plus que temps d'arrêter les cruelles pratiques de gavage et de cesser d'entasser de pauvres bêtes dans des cages (illégales au niveau européen, mais toujours en service en France, avec la bénédiction de Le Foll, bien sûr)

Combien le conseil régional va leur donner cette fois ci, pour qu'ils abattent leurs canards peu de temps après! CES SUBVENTIONS DOIVENT CESSER!

Pour ces fêtes de fin d'année, tournez vous donc vers le faux gras, délicieux, sain et sans cruauté.

 

ABATTAGE DE 18000 CANARDS DANS LE TARN

Commenter cet article

Josiane 02/12/2016 23:56

De + en + désespérant......... Plus c'est dénoncé et plus ça continue :(