Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

MARINE LE PEN AIME LA CHASSE ET LES CHASSEURS

19 Décembre 2016, 23:08pm

Publié par VGBIO

SOUVENEZ VOUS DE CELA QUAND VOUS IREZ VOTER!

interview dans le magasine de chasse 

Magazine Chassons.com : Qu’est ce que la chasse représente pour vous ? 

Marine Le Pen : 

C’est un marqueur de l’Homme ! La chasse a joué un rôle clef dans notre destin et elle dépasse la fonction purement alimentaire. Elle est même un vrai morceau de patrimoine : un art de vivre, un concentré de traditions, indispensables à la préservation de la ruralité et à la régulation de la faune, tout en respectant la flore. C’est aussi une tradition populaire fortement ancrée dans notre pays.
Je pense enfin que la chasse est un point d’équilibre entre l’Homme et son environnement. L’écologie, le respect de la biodiversité auront une place centrale dans le monde de demain, pour rénover les pratiques, pour mieux produire, mieux consommer et pour relancer notre activité économique. Or, il ne faut pas hésiter à dire que les chasseurs sont les premiers écologistes et reconnaître leur rôle éminemment positif, tant les actions qu’ils mènent sur ce terrain sont nombreuses : régulation des nuisibles, gestion des espaces et des espèces, plantation de haies, entretien des milieu humides, suivi de la faune…

Magazine Chassons.com : Les chasseurs ont la sensation d'être chassés avant les élections et généralement peu aidés après, en quoi nos lecteurs peuvent-ils avoir confiance en vous en ce qui concerne la défense de la chasse et de ses traditions ?

Marine Le Pen : 

.....................

c’est bien le retour de notre indépendance que je porte qui permettra d’améliorer la situation des chasseurs. Pour sortir de ce cycle, il convient également de revoir la place que nous accordons aux chasseurs dans l’élaboration des politiques, en les plaçant au centre des politiques environnementales, en sollicitant les chasseurs pour toutes les actions de conservation des espèces mais aussi des espaces. Nos députés au parlement européen travaillent beaucoup sur ces sujets, en multipliant les déplacements, les contacts avec le terrain, loin de tout lobbying.

Vous l’avez compris, ma conception de la chasse et de son rôle participe aussi de la volonté de repenser l’aménagement du territoire et de défendre la ruralité. Et il y a urgence : la France des oubliés s’inscrit au cœur de mes préoccupations !

 

............................

Et enfin les chasseurs ont fait les frais de l’idéologie de la commission européenne et de la soumission des autorités françaises aux diktats de Bruxelles. Ils savent très bien ce que veut dire le retour à la souveraineté nationale que je suis la seule à porter et qui est la condition du redressement. Ils savent que ce n’est pas à des comités d’experts bruxellois, éloignés des réalités du terrain, que doit revenir la décision d’ouvrir la chasse ou de dresser la liste des animaux protégés.

Commenter cet article

Coriolan 20/12/2016 01:17

Le FN mariniste a pourtant créé le collectif Belaud-Argos, dont l'objet est en faveur de la protection animale en France. Destiné à ratisser large tous les électorats possible, ces slogans éculés sont répétés à chaque élection. Un autre cas typique de ce double langage concerne une association dénommée "L'Eden des Félins" située à Saint-Leu-la-Forêt dans le Val d'Oise.

Parmi la liste de chats sauvés, je lis avec stupéfaction que Victoire s'est faite avortée de ses petits, financé par l'association. J'ai protesté par mail et la responsable, Mme Valérie DISLE, a d'abord contesté ma mise en cause, prétendant que j'étais mal renseigné. Je lui ai répondu que cette chatte était photographiée sur son site avec cette légende. Aucune réaction, mais je vis que son profil fut promptement supprimé (en troisième position après Lucky, dans la rubrique "nos sauvetages"). Alors qu'une seule ligne droite séparent les portraits, là il y en a deux superposées.

Mme DISLE est par ailleurs conseillère municipale de cette localité sous l'étiquette du FN. Il est vrai que son programme a changé, puisqu'il approuve dorénavant l'infanticide prénatal, comme l'a rappelée le 1er mai 2016, Mme Sophie MONTEL, députée européenne et défenseur des animaux. Toujours cette volonté de récupérer des voix partout, même en se reniant.

VGBIO 20/12/2016 14:19

évident que ce collectif vise juste à tromper les vrais amis des animaux! hélas, certains se font berner, il faut ramer pour prouver l'opportunisme.........