Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

40 LOUPS A ABATTRE: LE CNPN Y EST TOTALEMENT OPPOSE

27 Juin 2017, 21:50pm

Publié par VGBIO

Je relaye cet article de FERUS:

Le document est sans appel. Le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) a rendu un avis défavorable concernant le projet d’arrêté portant sur l’abattage de 36 à 40 loups pour la saison 2017-2018 : 13 voix contre le projet d’arrêté, 0 voix pour et 5 abstentions.

Le CNPN donne plusieurs recommandations dont certaines sont demandées par FERUS depuis des années. Par exemple :

  • conditionner l’indemnisation des dégâts à la mise en place des moyens de protection des troupeaux ;
  • mieux accompagner les éleveurs sur le terrain pour leur mise en place ;
  • n’indemniser les éleveurs que lorsque la responsabilité du loup est avérée ;
  • améliorer la mise en place des mesures de protection au plus près du terrain ;
  • amplifier l’expérimentation de nouvelles méthodes ;
  • privilégier les tirs d’effarouchement, dans les cas où les mesures de protection s’avèrent inefficaces ou ne peuvent pas être mise en place ;
  • interdire les prélèvements en dehors de la zone de présence des troupeaux dans le temps et dans l’espace, notamment lors d’actions de chasse (…) ;
  • réaliser en urgence une étude sur l’efficacité des tirs par rapport aux objectifs recherchés, avant de les reconduire, voire de vouloir les amplifier.

Le CNPN va même jusqu’à indiquer « Il conviendrait aussi de ne pas considérer que l’activité pastorale en montagne est homogène et systématiquement bénéfique à la biodiversité. (…) L’impact des fortes concentrations d’ovins sur toute la biodiversité (prioritairement en montagne) demanderait à être étudié.« 

Et aussi : « Il faudrait donc connaître le lien entre l’impact des tirs sur la dynamique démographique et spatiale, et la réponse attendue de diminution des dommages : or c’est une donnée qui n’est pas disponible. Et tandis que l’on ignore si les tirs ont un effet positif – ils pourraient même avoir l’effet inverse en déstructurant les meutes – on sait en revanche que les diverses méthodes de prévention peuvent apporter une amélioration. »

CQFD.

Lire l’avis défavorable du CNPN, trois pages de bon sens, loin des pressions exercées par les lobbies et prenant en compte les faits scientifiques ==>> ICI

Donnez votre avis et participez à la consultation publique pour dire NON vous aussi au projet d’abattage de 36-40 loups ==>> participez à la consultation ; on vous donne quelques arguments pour développer votre avis ICI.

 

et lisez ici cet article de la LPO sur le sujet, ils ont saisi le conseil d'état:

https://www.lpo.fr/actualites/en-france-les-ministres-passent-le-loup-trepasse-dp1​​​​​​​

le conclusion:

Nous attendons du nouveau Ministère de la transition écologique et solidaire conduit par Nicolas Hulot qu’il engage la transition annoncée en recherchant enfin des alternatives durables au tir. Il n’y a qu’une voie possible, celle de l’organisation d’une cohabitation durable entre le pastoralisme et les prédateurs en France.

 
40 LOUPS A ABATTRE: LE CNPN Y EST TOTALEMENT OPPOSE

Commenter cet article

Chantal Hourdeau 28/06/2017 20:24

Enfin des personnes qui savent faire travailler leur cerveau!!