Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

NOUVEAU SCANDALE DANS UN ÉLEVAGE DE POULES

1 Juin 2017, 18:45pm

Publié par VGBIO

La nouvelle vidéo révélée ce jour par l’association L214 dans un élevage de poules en cage rappelle les effroyables conditions d'élevage des poules en cage et l’importance d'informer les consommateurs sur les modes d'élevage, non seulement sur les oeufs coquilles, mais également sur les produits transformés - une information manquante à ce jour.

Les terribles conditions de vie des poules

L’élevage situé en Vendée détient près de 160 000 poules en cages. On peut voir dans la vidéo la vie de misère menée par ces poules : enfermées dans un bâtiment sombre, dans des cages surpeuplées, les poules sont presque totalement déplumées et blessées ; certaines poules ont de graves blessures qui ne sont pas soignées. Des cadavres bloquent la circulation des œufs. Et pour couronner le tout, les œufs sont infestés de poux.

Outre les problèmes sanitaires particulièrement alarmants dans cet élevage, cela montre la triste réalité des conditions d’élevage en cage, qui concerne encore 68% des poules pondeuses en France. Les poules ne peuvent pas exprimer leurs comportements naturels les plus importants, tels que gratter le sol ou prendre des bains de poussière. Ces conditions d’élevage ne sont plus acceptables - il est temps de créer Une nouvelle ère sans cage !  

Ovoproduits, attention aux cages

90% des Français sont favorables à l’interdiction de l’élevage des poules pondeuses en cage[1]. De nombreuses entreprises ont entendu le message, aussi bien dans les secteurs de la restauration collective que la grande distribution. Cependant, ces engagements concernent assez rarement les produits transformés contenant des œufs (pâtes, gâteaux,...). Seuls quelques acteurs, comme la biscuiterie Saint-Michel, Amora ou encore Michel & Augustin ont déjà supprimé les œufs de cage de leurs produits. D’autres ont pris l’engagement de le faire, comme le fabricant de pâtes Giovanni Rana (juin 2017) et Barilla (2020). Reste qu'aujourd'hui, l'étiquetage du mode d'élevage, obligatoire sur les oeufs coquilles, ne s'applique pas sur les ovoproduits et rend difficile les choix des consommateurs. Pourtant, ils ont un vrai pouvoir pour transformer la vie de millions de poules.

Agir en tant que consommateur

Chacun peut agir en choissisant des œufs de poules élevées en plein air (code 0 ou 1) ainsi que les produits transformés contenant des œufs avec la mention œufs plein air, Label Rouge ou bio. Sans précision sur l'emballage, il y a une très forte chance que les oeufs contenus dans les préparations proviennent de poules en cage. A ne pas mettre dans son panier, donc.

 [1] Sondage réalisé en 2014, Opinion Way pour L214

Commenter cet article