Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

NON A LA VENUE D'UN OURS PRISONNIER AU CINEMA D'ALBI

25 Février 2014, 19:48pm

Publié par VGBIO

A l'occasion de la sortie du film "terre des ours", le directeur du cinéma d'Albi a eu la très très mauvaise idée d'inviter un dresseur d'ours et son ours au cinéma!!!!!!!!!!!!!!!!!

non, vous ne rêvez pas!

alors, protestez très fort sur le site du cinéma

Tous les détails et les adresse ici:

http://www.aves.asso.fr/2014/02/terre-des-ours-cinema/

et signez la pétition:

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/terre-aves-france-dit-stop/11531

VIVE LES OURS LIBRES!

NON A LA VENUE D'UN OURS PRISONNIER AU CINEMA D'ALBI

Voir les commentaires

LA FRANCE SILENCIEUSE SUR LES MÉTHODES ALTERNATIVES

8 Février 2014, 18:40pm

Publié par VGBIO

ARTICLE DE ONE VOICE

http://www.one-voice.fr/sante-sans-torture/la-france-silencieuse-sur-les-methodes-alternatives/

Février 2014. Une enquête de l’ECEAE révèle le peu de moyens consacrés au développement des méthodes alternatives par la plupart des pays européens, malgré leur obligation légale. La France n’a pas daigné répondre…

Une étude européenne
L’étude, publiée dans la revue scientifique en ligne Altex, a été conduite par les organisations membres de l’ECEAE*, dont One Voice est le représentant français. Les gouvernements ont été interrogés sur le financement alloué au développement des méthodes alternatives, afin de déterminer s’ils honoraient leurs obligations légales.

Une obligation légale
D’après la nouvelle loi européenne sur l’expérimentation animale, la directive 2010/63.EU, entrée en vigueur en janvier 2013, les Etats membres sont légalement tenus de contribuer au développement et à la promotion des méthodes alternatives. À peine un sur deux a accepté de répondre à notre enquête. Et parmi eux, seulement 7 ont pu justifier de fonds spécifiques : l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, la Suède et le Royaume-Uni.

La France reste silencieuse…
Au total, 18,7 millions d’euros ont été investis dans les méthodes substitutives par ces 7 pays. Les autres Etats qui ont répondu – la République tchèque, l’Irlande, la Lettonie, le Luxembourg, la Slovaquie et l’Espagne, n’y ont alloué aucun fonds, ni en 2013, ni les années précédentes. La France, qui continue largement d’expérimenter sur les animaux, n’a pas jugé opportun de répondre.

Des montants dérisoires !
Le financement des méthodes alternatives par les pays qui ont répondu est évalué à seulement 0 à 0,036% des dépenses nationales pour la recherche scientifique… Concernant ces pays contributeurs, les montants dédiés sont de l’ordre de 1/25ème des financements reçus. Le Royaume-Uni par exemple, est le plus généreux à la fois en terme de pourcentage et de montant : 11 millions d’euros en 2013, soit 0,036% du budget de la recherche…

Agir
Pour encourager à la France à communiquer sur ce qu’elle a concrètement engagé pour respecter ses obligations légales, vous pouvez écrire à :
Mme Fioraso, ministre de la Recherche
Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (M.E.S.R.)
1 rue Descartes
75231 Paris cedex 05

*Coalition européenne pour la fin de l’expérimentation animale

LA FRANCE SILENCIEUSE SUR LES MÉTHODES ALTERNATIVES

Voir les commentaires

HOMME = ANCHOIS………..

8 Février 2014, 12:45pm

Publié par VGBIO

extraits d'un article de Libération

http://www.liberation.fr/sciences/2013/12/04/chaine-alimentaire-l-homme-un-anchois-comme-les-autres_964185

 

Une étude scientifique démontre que l'homme est au même niveau que l'anchois dans la chaîne alimentaire. Il ne serait donc pas le prédateur supérieur qu'on croit.

 

L’homme est traditionnellement considéré comme le dernier maillon de la chaîne alimentaire : «c’est faux», assure une équipe française de chercheurs, pour qui l’homme se situe en fait au même niveau que l’anchois, bien loin d’un prédateur supérieur comme l’ours polaire. Pour arriver à cette conclusion quelque peu déroutante, l’équipe Ifremer-Institut de recherche pour le développement-Agrocampus-Ouest a calculé pour la première fois le «niveau trophique» de l’homme. C’est cet indice qui détermine la position d’une espèce dans la chaîne alimentaire.

.......Le niveau trophique d’une espèce est fonction de son régime alimentaire. Les végétaux, qui sont les premiers producteurs de matières organiques, appartiennent au premier niveau trophique. Les herbivores relèvent du deuxième niveau. Les carnivores, prédateurs se nourrissant d’herbivores, pointent aux niveaux supérieurs. Le niveau trophique représente donc «le nombre d’intermédiaires entre les producteurs primaires et leur prédateur», expliquent l’Ifremer et l’IRD dans un communiqué.

En utilisant les données de la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) sur la consommation humaine pour la période 1961-2009, les chercheurs ont défini un niveau trophique de 2.2 pour l’homme, soit un niveau proche d’un anchois ou d’un cochon. Des prédateurs supérieurs, comme l’ours polaire et l’orque, peuvent pour leur part atteindre un indice de 5.5.

.......

HOMME = ANCHOIS………..

Voir les commentaires

« Oscar » : le fait divers qui masque notre hypocrisie

8 Février 2014, 00:09am

Publié par VGBIO

je vous conseille la lecture de cet excellent article de l'association marseillaise ALARM, qui lutte contre l'exploitation animale:

http://alarm-asso.fr/oscar-le-fait-divers-qui-masque-notre-hypocrisie/

« Oscar » : le fait divers qui masque notre hypocrisie

Voir les commentaires

ENCORE UN LOUP ABATTU PAR UN CHASSEUR!

7 Février 2014, 20:37pm

Publié par VGBIO

ET CA CONTINUE, LES CHASSEURS FLINGUENT A TOUT VA! ESPECE PROTEGEE OU NON!

communiqué de FERUS

 

Vendredi 31 janvier, le cadavre d’un loup a été découvert par un chasseur sur la commune de Coole, dans la Marne. Ce loup, un mâle adulte, a été victime d’un tir par arme à feu. L’ONCFS va mener l’enquête sur les circonstances de ce décès qui fait craindre un acte de braconnage.

FERUS a donc porté plainte pour destruction d’espèce protégée auprès du Tribunal de Grande Instance de Châlons-en-Champagne et exigé le retrait de ce loup du prochain plafond.

Il s’agit déjà du quatrième cas de mortalité depuis le début de l’année 2014 et du premier cas en Champagne-Ardenne et dans le grand quart nord-est depuis 1994 (loup tué dans les Vosges).

Extrait de notre plainte adressée au procureur :

« Nous avons appris par un communiqué de la préfecture de la Marne, repris par la presse, que le cadavre d’un loup abattu par arme à feu a été découvert vendredi dernier par un chasseur sur le domaine de la commune de Coole (Marne).

Selon le communiqué, le cadavre de l’animal, un loup mâle adulte dont la mort par balle remonte à plusieurs jours, a été pris en charge par les équipes de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) qui vont procéder à des analyses complémentaires pour en déterminer l’origine, selon les précisions de la préfecture. Une enquête des agents de l’ONCFS est en cours pour identifier l’auteur du coup de feu.

J’ai donc l’honneur, conformément à l’objet de notre association, de vous saisir d’une plainte dirigée à l’encontre de l’auteur non identifié de cette atteinte manifeste à la conservation d’une espèce animale non domestique, en l’occurrence une espèce protégée : le loup, en conformité avec l’article L.411.1 du code de l’environnement qui précise que : « …lorsque les nécessités de la conservation du patrimoine biologique justifient la conservation d’espèces animales non domestiques, sont interdits : la destruction de ces espèces…. » et cela également au titre de l’article L.411.2 du même code de l’environnement qui précise que : « le Conseil d’Etat fixe la liste de ces espèces non domestiques protégées, le loup en faisant partie » et cela également au regard de l’article L.415.3 du même code de l’environnement qui indique que : « Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 Euros d’amende : Le fait, en violation des interdictions prévues par les dispositions des articles L411-1 et par les règlements pris en application de l’article L411-2 de porter atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques… ».

Nous estimons que les faits ci-dessus constituent ces infractions. »

 

ENCORE UN LOUP ABATTU PAR UN CHASSEUR!

Voir les commentaires

ENCORE UN CHAT TORTURE PAR DES ADOLESCENTS

5 Février 2014, 19:59pm

Publié par VGBIO

Trois ados maltraitent et tuent un chat à l'acide!

http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/25/1802764-lamagistere-trois-ados-arretes-avoir-tue-chat-acide.html

Mais ils ont quoi dans la tronche ces petits cons? ça ne leur a pas servi de leçon la sanction d'un an de prison pour celui de Marseille! et le chat n'est pas mort!

là, c'est encore plus grave! ils l'ont torturé et tué!LA SANCTION DOIT ETRE EXEMPLAIRE!

mais ils sont mineurs…………..je ne sais pas ce qu'ils encourent

ET LES PARENTS, ILS FONT QUOI? pas capables d'éduquer leurs enfants au respect des animaux! irresponsables, ils devraient aussi être punis! et les profs, ils devraient aussi leur apprendre le respect des êtres vivants sensibles!

Si toutes les semaines, on découvre que des gamins ont torturé des chats, dans quel monde allons nous vivre?

On se bat contre l'exploitation des animaux, qui est immense, pas besoin que les jeunes se mettent à en rajouter.

Ils devraient plutôt venir à nos côtés lutter contre!

Je suis désespérée ce soir!…….impression qu'on n'y arrivera jamais à faire reculer toutes ces tortures infligées à ces milliards d'animaux chaque année!

élevages industriels, corridas, jeux cruels, zoos, cirques, fourrure, chasse, etc………….comme le combat est vaste.

mais comment peut-on torturer un animal? pourvu que mes 5 amours de chats ne tombent jamais entre de telles mains!

signez la pétition, ça fait pression sur la justice:

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Tribunal_de_Montauban_A_lattention_de_Mesdames_Les_Juges_des_enfants_Que_cette_horreur_soit_punie_comme_il_se_doit_meme_/?fbdm

ENCORE UN CHAT TORTURE PAR DES ADOLESCENTS

Voir les commentaires

RECETTES DE CREPES VEGETALIENNES

1 Février 2014, 15:42pm

Publié par VGBIO

puisque c'est la chandeleur bientôt, et qu'overblog nous envoie un post de pub des sites qui donnent des recettes de crêpes, bien sûr avec des produits animaux, je tiens à en donner une excellente, totalement végétalienne et succulente!

Recette de Magalie KUHN-BARBEY

ingrédients:

♡ INGRÉDIENTS ♡
Pour 18 à 20 crêpes

1L de lait de riz
500g de farine
2 cs de fécule de mais
1 cc de cannelle
2 cs de sucre blond
1/2 cc de sel
100g de compote de pomme
2 cs d'huile de pépins de raisins

♡ CUISSON ♡

Verser une louche de pâte à crêpes dans une poêle bien chaude, bien la répartir avant qu'elle ne soit saisie. Lorsque les bords se relèvent retourner la crêpe & la faire cuire de l'autre coté.

Et voilà! Bon appétit! :)

recette en vidéo

Voir les commentaires

Dix mensonges sur l’expérimentation animale

1 Février 2014, 15:28pm

Publié par VGBIO

Antidote europe vient de changer son site, allez y faire un tour, vous trouverez plein d'articles intéressants, dont celui-ci:

http://antidote-europe.org/experimentation-animale-10-mensonges/

Dix mensonges sur l’expérimentation animale

Voir les commentaires

Graves non-conformités dans les abattoirs

1 Février 2014, 14:36pm

Publié par VGBIO

La Commission européenne épingle les services vétérinaires français

Graves non-conformités, insuffisances de personnel et de formation, manque d'efficacité des contrôles, protection animale défaillante, risques sanitaires : telles sont les conclusions du dernier audit effectué en France par l'Office Alimentaire et Vétérinaire européen qui s'intéresse particulièrement au respect de la réglementation et aux contrôles des autorités dans les abattoirs de volailles et de lapins.

Ce rapport de l'OAV met en lumière une fois de plus l'incapacité des abattoirs à respecter la réglementation qui encadre les risques sanitaires et pose une limite aux souffrances qu'endurent inévitablement les animaux au moment de leur mise à mort.
D'un côté des animaux mal étourdis, preuve s'il en fallait encore du manque de considération dont ils sont victimes par millions au quotidien. De l'autre des contrôles ante et post mortem non conformes qui soulèvent des questions d'ordre sanitaire.

 

Ce constat est aggravé par l'inaptitude des autorités françaises à effectuer un nombre suffisant de contrôles, de la quasi-absence de suivi et du manque de mesures contraignantes en cas de non-conformités.

Dans les rapports précédents de l'OAV, les contrôles en élevage étaient également notés insuffisants avec des systèmes de sanctions inappropriés. Pourquoi les audits de l'OAV, qui épinglent des non-conformités à chacune de ses visites, ne conduisent pas l'Union Européenne à contraindre la France à respecter ses engagements ?

Le 1er janvier 2013, l'ensemble des élevages porcins européens devaient être aménagés avec des cases collectives pour les truies gestantes. La France fait partie des pays n'ayant pas respecté cette échéance plus d'un an après la date d'application. Une lettre de rappel vient de lui être adressée. Terrifiant.
Il en va de même pour l'application des normes de protection animale notamment dans les élevages de poules pondeuses, de poulets, de canards à foie gras : la France ne respecte pas ses engagements et l'Union européenne ne l'y contraint pas.

« "Ne vous inquiétez pas, il y a des normes" : la réglementation ne sert qu'à rassurer les consommateurs et à leur faire oublier le calvaire des animaux. Les normes s'ajoutent les unes aux autres à chaque scandale pour le faire oublier. A quand la fin des oeillères ? » s'interroge Brigitte Gothière, porte-parole de L214.

Graves non-conformités dans les abattoirs

Voir les commentaires