Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

270 tonnes de viande de brousse illégale transitent chaque année par l'aéroport de Roissy

3 Juillet 2010, 12:40pm

Publié par VGBIO

C'EST UNE INFORMATION EFFRAYANTE!!!!!!

 

Plus de 5 tonnes de viande de brousse en contrebande transitent chaque semaine, dans des bagages personnels, via l'aéroport Roissy - Charles de Gaulle (France), l'un des plus fréquenté d'Europe. Ce commerce illégal d'espèces en partie menacées est révèlé par une nouvelle étude publiée dans Conservation Letters.

C'est en travaillant aux côtés des douaniers de l'aéroport de Roissy - Charles de Gaulle que des chercheurs de la ZSL (Zoological Society of London), du Royal Veterinary College (RVC) et l'Ecole Nationale Vétérinaire et du Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse ont identifié onze espèces de viande de brousse différentes dans des bagages confisqués, dont des primates, des crocodiles et des pangolins (fourmiliers écailleux).

Cette étude quantifie pour la première fois le trafic illégal de viande de brousse via un grand aéroport européen. Pour la mener, 134 passagers furent fouillés parmi 29 vols sur une période de 17 jours. La prise la plus importante concerne un seul voyageur qui transportait 51 kg de viande de brousse, sans autre bagage.

"Nos résultats montrent qu'environ 270 tonnes de viande de brousse potentiellement contaminée transite illégalement chaque année via un aéroport européen, exposant la santé publique à un risque très lourd." déclare l'auteur principal Dr Anne-Lise Chaber, de ZSL et la TVR.

La République centrafricaine, le Cameroun et la République démocratique du Congo ont été identifiés comme les principaux pays d'origine de cette viande de brousse. Des entretiens menés avec trois négociants à Paris révèlent que ceux-ci prennent des commandes à l'avance et organisent la livraison de la marchandise au client.

Dr Marcus Rowcliffe (ZSL), coauteur de l'étude, souligne : "nos investigations montrent qu'il s'agit d'un trafic organisé et lucratif pour le marché de luxe ; un signe de 4 kg coût environ 100 euros en France contre seulement 5 euros au Cameroun." Il ajoute : "importer de la viande de brousse est relativement facile vu que les douaniers n'ont pas d'incitation financière pour lutter contre ce trafic, contrairement aux bonus qu'ils peuvent percevoir dans la découverte de drogues et de contrefaçons. De plus, les peines encourues par les personnes en possession de viande illégale sont très faibles." En effet, l'amende s'élève de 150 à 450 euros seulement.

39 % de la viande de brousse confisquée est listée par la Convention sur le commerce des espèces menacées (CITES), qui souligne la non durabilité de ces échanges et l'impact potentiel de ce trafic sur la faune sauvage qui fait déjà l'objet de menaces sérieuses. De surcroît, cette importation significative de viande de brousse augmente considérablement les risques sanitaires avec l'introduction d'agents pathogènes en Europe.
En effet, le risque de présence de salmonelles est plus élevé pour ces viandes. En outre, des virus émergents comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), qui a tué 800 personnes en 2002 en Chine, proviennent de consommation de viande de brousse (en l'occurrence, la civette, consommée dans le sud du pays).

"Les méthodes de surveillance doivent être plus robustes et dissuasives si nous voulons avoir une chance de mettre un terme à ce commerce illégal" indique le co-auteur Dr Andrew Cunningham, de la ZSL.

Il s'agit de la première étude systématique qualitative et quantitative sur le commerce international de viande de brousse.
"
Faute de temps et de moyens", l'enquête n'a pas porté sur les marchandises transportées par fret, cargo ou colis postaux. "Mais je ne doute pas que la viande de brousse arrive aussi par ces moyens", indique Anne-Lise Chaber.

Dorénavant, les chercheurs souhaitent entreprendre une étude à plus grande échelle avec une couverture géographique plus large afin de déterminer le volume global du commerce illégal de viande de brousse en Europe.

Source

Illegal bushmeat trade rife in Europe - ZSL

Auteur

Christophe Magdelaine - notre-planete.info

Commenter cet article

lily38 04/07/2010 08:01



Mais que font les douanes françaises, prennent-elles de graves mesures dans ces cas là ou laissent-elles faire? Il faut punir sévérement les personnes qui raménent cette viande et les interdire
pourquoi pas de voyages dans certains pays!!!!!