Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

DES SUITES DE MON BILLET SUR GAILLAC ET LES PIGEONS

5 Août 2011, 17:44pm

Publié par VGBIO

article du journal "la dépêche" suite à mon billet de blog sur les mauvais traitements des pigeons à Gaillac......comme quoi, ça sert de dénoncer! la mairie sera peut-être réceptive au problème maintenant! voir ici l'article, avec une photo....:

http://www.ladepeche.fr/article/2011/08/03/1139804-gaillac-le-pigeon-indesirable-en-ville.html#reagissez

Gaillac. Le pigeon indésirable en ville

«La mairie de Gaillac maltraite les pigeons », c'est sous ce titre qu'une militante de la cause animale dénonce dans son blog, le traitement infligé aux pigeons qui ont élu domicile du côté de la salle de spectacle. Elle estime qu'au pays des pigeonniers, la pratique des filets est inadmissible et souhaite lancer une pétition pour y mettre fin. Selon elle, il serait plus judicieux de distribuer des granulés contraceptifs dans les pigeonniers existants.

La vision de carcasses de pigeons, à moitié déplumées, (une dizaine comptabilisée, il y a deux jours), est effectivement peu réjouissante. D'autres sont encore vivants mais prisonniers du filet.

Alain Hortus, maire adjoint en charge de la vie quotidienne, était alerté dimanche de l'article paru sur ce blog. « Nous avons aussitôt vu ce problème avec nos services techniques, indique l'élu qui reconnaît que le spectacle de ces pigeons morts ou pris au piège n'est pas satisfaisant. Les employés municipaux vont regarder de façon plus attentive si des pigeons sont pris dans les filets et les libérer. »

De nombreux dégâts causés par la fiente

Mais Alain Hortus estime qu'il est impossible d'enlever le grillage censé interdire l'accès aux volatiles. « Nous étions dans l'obligation de l'installer ainsi que des piques sur les piliers car les pigeons entraient carrément dans la salle de spectacle. Ils volaient dans l'enceinte pendant les manifestations. »

D'une façon plus générale, la ville de Gaillac comme de nombreuses communes est confrontée aux dégâts faits par ces oiseaux. « Lors du dernier orage, nous avons eu des inondations à la trésorerie et au niveau de la salle des mariages, à cause des gouttières totalement obstruées, souligne l'élu. Par endroits, nous avons relevé près de 15 cm de fiente de pigeons. »

Le bâtiment Don Vayssette est également fortement impacté par les dégâts des volatiles.

Si le problème est récurrent, Alain Hortus n'a pas connaissance d'un plan de lutte contre le pigeon sur Gaillac. « Nous effectuons des nettoyages réguliers. Il y a aussi eu des battues organisées sur le secteur. Quant à la proprosition de la bloggeuse de distribuer des granulés contraceptifs, on ne peut pas avoir un employé municipal qui donne ces graines. Si une association ou cette bloggeuse est prête à le faire, nous lui ouvrirons les portes de nos bâtiments publics sans difficulté. »

Commenter cet article