Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LA PLUS GRANDE FOIRE AUX CHEVAUX DE FRANCE

27 Mai 2010, 16:01pm

Publié par VGBIO

ARTICLE CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX CHEVAUX, TIRE DU SITE DE ONE VOICE


 

ânes captifs pendant une foire aux chevaux (photo 1)
Pour les chevaux exploités pour leur viande ou les loisirs, la maltraitance est partout. Tournées à la Foire aux chevaux de Maurs (Cantal), ces vidéos extraites de trois enquêtes, réalisées par One Voice entre 2006 et 2008, disent la violence avec laquelle les chevaux y sont traités.

C’est plutôt la « foire aux coups de bâtons » qui devrait désigner la foire de Maurs. Au su et au vu de tous, et notamment des professionnels, les chevaux y sont en effet traités sans le moindre égard et en dépit des règles strictes. Si depuis quarante ans la ville de Saint Santin-de-Maurs s’enorgueillit d’organiser les plus importantes foires aux chevaux de France (quatre par an), nos enquêtes ont révélé, quant à elles, les traitements indignes dont sont victimes les chevaux qui, pour la plupart, vivent dans cette foire leurs derniers moments avant l’abattoir.

Trois enquêtes, un même constat
Un des enquêteurs de One Voice, spécialiste des équidés, s’est rendu à trois reprises aux foires d’automne et de printemps de Maurs. À chaque enquête, le même constat : la quasi totalité des règles en vigueur n’est pas respectée et la brutalité semble de mise. Si régulièrement les organisateurs rappellent aux exposants et aux acheteurs les pratiques à suivre, aucun contrôle n’est diligenté, même lorsque des membres de la Direction des services vétérinaires sont présents.

Une succession d’infractions 
Pourtant les infractions sont légion, que ce soit avant la foire, pendant et même après. La veille de la foire, les premiers chevaux arrivent nerveux et fatigués après avoir parcouru de nombreux kilomètres sans avoir de repos, ni eau, ni nourriture. Ils sont parqués dans des enclos, parfois en béton, sans eau et sans litière. Pas d’abri non plus leur permettant de se protéger du froid ou de la pluie ou encore du soleil ardent de la journée. L’absence de surveillance la nuit conduit à des drames comme ce cheval retrouvé mort au petit matin.

chevaux maurs (photo 3)

À coups de bâton
Le jour de la foire, il n’y a pas de temps à perdre. Les animaux sont sortis des camions sans ménagement, à coups de bâtons, pour faire vite. Certains maquignons ne prennent même pas la peine d’installer le pont au risque de voir le cheval se blesser en descendant. Les animaux sont poussés dans des enclos surchargés. Aucune sélection n’est opérée bien que certaines cohabitations soient sources de conflit. Si attacher le cheval par le cou est une pratique qui, d’après nos observations en 2008, tend à disparaître, il est à déplorer que l’utilisation du bâton soit toujours la règle. Après la pesée, autre étape chargée de stress et de violence, les animaux sont à nouveau mis dans les camions sans douceur. Ils reprennent la route, parfois sans avoir été nourris ni abreuvés depuis 24 heures, pour des trajets qui peuvent les conduire en Espagne, au Portugal ou ailleurs.

Animal intelligent et sensible
La violence avec laquelle certains manient le bâton n’attend pas le nombre des années. Pourtant, avec un licol et une longe il n’y aurait nul besoin de donner des coups pour faire avancer un cheval. Il suffirait que tous ces marchands se souviennent qu’ils ont entre les mains un animal intelligent et sensible et non, comme ils semblent le croire, un objet dénué de vie, juste source de profit.

Dénoncer la maltraitance
La plupart des chevaux en transit dans cette foire proviennent de centres équestres mais aussi de particuliers désireux de se séparer d’un animal qui ne leur « sert » plus. Avec ces images, One Voice entend dénoncer la maltraitance, privée ou publique, à l’égard des chevaux. Ces images rappellent aussi les manquements au devoir de soins auquel sont normalement soumis les « propriétaires » des animaux.

Agir 
Un comportement digne et respectueux est pourtant possible si chacun agit contre ces pratiques inacceptables. Vous aussi, vous pouvez agir en signant la
 pétition mise en place par One Voice dans le cadre de la campagne destinée à obtenir le statut « d’animal de compagnie » pour le cheval.

 


déchargement brutal de chevaux (photo 1)Accéder aux vidéos de la foire :

Une rencontre pleine d’enseignements
voir la vidéo

Déchargement à la force des cris et du bâton
voir la vidéo

Un déluge de coups
voir la vidéo

Après la pesée, le chargement
voir la vidéo

 

http://www.one-voice.fr/fr/article/la-plus-grande-foire-aux-chevaux-de-france


 

Commenter cet article

lily38 28/05/2010 11:16



J'ai déjà vu cet article, quel honte, y'en a marre de tous ces bourreaux!!!!