Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LE MASSACRE DES LOUPS CONTINUE EN FRANCE

17 Septembre 2012, 23:16pm

Publié par VGBIO

UNE HONTE! C'EST MAINTENANT AUX CHASSEURS QUE SONT DELEGUES LES TIRS DE LOUPS!!!!!!!!!

vive protestation de l' ASPAS:

Après la Conférence Environnementale,
la chasse aux espèces protégées est ouverte

Un nouveau loup a encore été tué, par un chasseur, ce matin en Haute-Savoie. Officiellement, il ne s’agit pas de chasse, mais de « tir de défense », sous couvert d’un arrêté préfectoral de complaisance qui autorisait un éleveur à déléguer à 3 chasseurs le tir d’un loup. Bien loin de ce que les initiateurs du « protocole loup » avaient décidé lors de sa publication, nous arrivons à ce jour à la résurgence de la chasse au loup, revendiquée depuis 2008 par la Fédération Nationale des Chasseurs.
Ce matin, vers 8h30 à Montmin (Haute-Savoie), un des trois chasseurs mandatés par un éleveur a abattu une louve. Cela dans le cadre d’un arrêté de tir de défense, c'est-à-dire un tir censé défendre un troupeau en cas d’attaque. Mais on voit bien là, la démonstration de ce que nous craignions et dénoncions depuis la mise en place de ce dispositif : une mascarade qui cache en fait la résurgence de la chasse au loup, alors qu’officiellement et légalement ce dernier est toujours protégé par le droit français et européen.
Cette mascarade, avec les tirs de défense qui se transforment en chasse à l’affût au loup, a son pendant avec les « tirs de prélèvement » qui localement se transforment en battue au loup réunissant le banc et l’arrière banc des fédérations de chasse.
Au lendemain de la « Conférence Environnementale » l’ASPAS en appelle à Mme La Ministre de l’Écologie pour une meilleure maîtrise de ce dossier, certes difficile, mais qui ne trouvera pas de solution en transformant le loup en espèce gibier.
L’ASPAS demande l’arrêt immédiat des dizaines d’autorisations qui ont été délivrées sans retenue par les préfets des départements concernés, puisque nous en sommes aujourd’hui à quelque 119 arrêtés de tirs de défense, et 5 arrêtés de tirs de prélèvement, tout cela pour 150 à 200 loups actuellement présents en France.
Dans les Alpes-de-Haute-Provence, il y a plus d’autorisations de tirs d’animaux (44 arrêtés !!!) que de loups présents dans ce département !!! 
C’est la démonstration de l’anarchie totale de ce dossier qui a complètement échappé au ministère de l’Écologie. Tout ce gâchis, sans pour autant qu’apparaisse le moindre apaisement dans ce conflit qui oppose la profession agricole aux protecteurs de la nature. Et pour lequel le ministère de l’Écologie s’est fait complètement déborder. Le seul écho qui nous parvient du ministère, c’est celui des fusils des chasseurs.

Commenter cet article

bella54140 18/09/2012 20:52


c es ignoble de sans prendre a des animaux  comme cela


mais cela ne m etonne plus venant de l homme qui meme entre eux ne se respecte plus et se tue


 


mais il rest des hommes correct et j espere qu ils vont faire bouger les choses


 


http://bella54140.over-blog.com/


 


 

Agex 24/09/2013 17:19

es-tu un homme correct ?

VGBIO 19/09/2012 15:17



oui, mais ils se taisent trop souvent!



Béatrice Fontaine 18/09/2012 12:25


Tous des vendus! On ne sait même plus pour qui voter!

VGBIO 19/09/2012 15:17



c'est vrai! ils se foutent tous de la biodiversité!



Chantal (Belgique) 18/09/2012 02:43


Coucou! Tu as déménagé?


Si un ministère se laisse déborder, c'est que le problème en question ne l'intéresse pas ou sinon, il le suivrait. Par contre, je ne comprends pas que l'Europe ne réagisse pas, comme quoi,
l'Europe, elle est bonne pour nous emmerder et c'est tout!


A ce rythme, dans peu de temps, il n'y aura plus de loups en France surtout vu la façon dont les chasseurs français sont gâtés par le gouvernement.

VGBIO 19/09/2012 15:19



non, mon chantier est encore retardé.......galère avec mes 4 chats, d'aller de gîte en gîte, et ça coûte cher!


le lobby des éleveurs est tout puissant, ça les fait taire tous ces politiques, ras le bol!