Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

NON AUX TIRS DE LOUP, ESPECE PROTEGEE

19 Mai 2011, 17:32pm

Publié par VGBIO

communiqué de FERUS

Le 6 mai dernier, le préfet de la Drôme a signé un arrêté autorisant le prélèvement d’un loup sur les communes de Boulc, de Glandage et de Lus la Croix-Haute, dans le Haut-Diois. Le 12 mai, ce fut au tour du préfet des Alpes-Maritimes, M. Francis Lamy, de prendre ce type de disposition en autorisant, pour la durée d’un mois, les tirs de prélèvement d’un loup sur les communes de la Bollène-Vésubie, Belvédère et Roquebillière qui sont situées en-dehors du cœur du Parc national du Mercantour.

C’est surtout sur la base d’attaques de l’année dernière et qui ont repris cette année que ces autorisations de « prélèvements » ont aussitôt été déclenchées. A se demander s’il n’y a pas des consignes venues d’en haut pour « casser » enfin du loup légalement, calmer les éleveurs les plus en colère et donner des gages à ceux qui critiquent ces autorisations de tir qui n’ont pas abouti l’an dernier. Nous rappelons l’opposition de l’association Ferus aux tirs de prélèvement qui bien entendu ne réduiront pas le nombre d’attaques sur les troupeaux puisque l’on enlèvera au mieux un loup dans une meute. Si c’est un loup alpha qui est retiré, on peut même avoir éclatement de la meute et une augmentation des attaques comme il y a deux ans en Haute-Savoie. Ferus étudie actuellement la possibilité d’attaquer ces arrêtés.

http://www.ferus.fr/actualite/deux-autorisations-de-prelevement-de-loup-annoncees-coup-sur-coup

Commenter cet article