Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

PRISON avec sursis pour avoir violemment maltraité son chien

8 Juillet 2010, 18:31pm

Publié par VGBIO

tiré du site 30 millions d'amis
 

Le maître de Doumia a été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour actes de cruauté envers la petite golden retriever. La Fondation 30 Millions d’Amis souligne l’indulgence de la peine comparée aux sévices subis par l’animal et n’exclut pas d’interjeter appel.

Coups, brûlures, privation de nourriture... Le calvaire enduré par Doumia, révélé début 2010, a ému bon nombre d’entre vous ainsi que tous les fidèles de l’émission 30 Millions d’Amis qui ont découvert le regard abattu de cette petite chienne maltraitée lors d’un reportage diffusé sur France 3 (10/04/10).

Actu-format-doumia.jpg

« Des juges plus courageux »

Agé de 23 ans, le jeune homme a été condamné (28/06/10) par le Tribunal correctionnel de Nantes (44), à 4 mois de prison avec sursis et 2 400 euros de dommages et intérêts. Une peine assortie d’une interdiction de détenir un animal domestique pendant 15 ans, mais inférieure aux réquisitions du procureur de la République. Pas de prison ferme, donc, et des regrets pour Reha Hutin : « J’aimerais qu’à l’avenir les juges soient plus courageux pour les crimes d’une telle cruauté, s’indigne la présidente de la Fondation de 30 Millions d’Amis. Le sursis n’est pas à la hauteur des actes commis. Pour moi, ce n’est pas une punition. »

C’est à la suite d’un appel anonyme (22/01/10), qu’une enquêtrice de l'association "Des Animaux et des Hommes", située à Bouguenais (44), découvre Doumia. La petite chienne est sous-alimentée et vit sur un tapis imbibé d’urine. Fractures - crâne et mâchoires -, hématomes, brûlures de cigarettes... Rien ne lui aura été épargné. Son maître signera un acte d’abandon sans difficulté, tout en évoquant des « accidents » malencontreux consécutifs au départ de sa compagne.

Mauvais souvenirs

Grâce au dévouement des bénévoles et des services vétérinaires, Doumia est aujourd’hui sur pied, malgré une récente opération à la hanche. « Les douleurs opératoires ont réveillé tous ses mauvais souvenirs, constate Corinne, bénévole du refuge "Des Animaux et des Hommes". Elle s’aplatit au sol, attendant de nouveau les coups... Il lui faudra du temps pour se remettre, tant physiquement que psychologiquement ». Si Doumia va mieux, elle ne peut malheureusement pas rester debout très longtemps. Une conséquence de ces violences, malheureusement irréversible.

La peine maximale pour des actes de cruauté envers les animaux est passible de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende [article 521-1 du Code pénal, NDLR].

Photo vignette : © Fondation 30 Millions d'Amis
Photo : © Des Animaux et des Hommes

Article publié le : 29-06-10


Commenter cet article

lily38 09/07/2010 08:01



Peine pas assez sévére; quand est ce que la justice vas faire son boulot pour nos amis les animaux?