Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Recalée par l’IUT pour avoir refusé de disséquer des animaux

13 Août 2010, 22:49pm

Publié par VGBIO

http://www.vegmag.fr/actus/#article0

Axelle Lesebos était une bonne élève et avait tout pour réussir. C’était sans compter les dissections inscrites au programme de la filière qu’elle avait choisie, un DUT génie de l’environnement, et les problèmes qu’elle devait rencontrer lorsqu’elle exprima son refus de les pratiquer.

Bac S, licence en géologie puis DUT spécialisé dans le domaine de l’environnement, Axelle Lesebos était connue pour son assiduité et la qualité de son travail. Trois TP de quatre heures chacun, prévus dans le cursus qu’elle devait achever cette année, ont cependant eu raison de ses efforts. Il était en effet prévu que les élèves dissèquent durant ces cours une série d’animaux, chose qu’Axelle a refusé de faire pour des raisons « éthiques et morales », comme l’indique La Nouvelle République qui relaie cette histoire incroyable.

Sitôt informée du programme de ces cours, Axelle prend les choses en main et informe le chef du département où elle étudie que si elle ne souhaite pas pratiquer les dissections, elle est tout à fait disposer à étudier l’anatomie des animaux par d’autres moyens. Son professeur de biologie et la directrice de l’IUT ne l’entendent cependant pas de cette oreille et refusent de valider l’année de l’étudiante malgré des notes tout à fait correctes et un certificat du médecin affirmant qu’elle ne pouvait pas pratiquer de telles expériences sous peine de souffrir d’une crise d’angoisse.

Axelle et sa mère, révoltées par cette situation, on saisi la justice sans succès et demandent aujourd’hui au Conseil d’Etat de permettre à l’étudiante de reprendre ses études. La Fondation Brigitte Bardot a apporté son soutient à la victime et indique avoir écrit à Valérie Pécresse, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour l’informer des faits.

70 000 animaux sont sacrifiés chaque année dans l’enseignement, et leur nombre ne fait qu’augmenter d’année en année. La Fondation propose sur son site une pétition intitulée « Pour le droit à l’objection de conscience » qui vise à autoriser les étudiants à refuser de pratiquer les expérimentations sur les animaux sans que cela les pénalise :

http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/petition.php?Id=351

Commenter cet article

lily38 14/08/2010 08:11



Cette éléve a du courage, mais un grand bravo; elle a fait entendre sa voix, c'est trés bien, si les autres pouvaient en faire autant, signé!