Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

PYRENEES: DES ELEVEURS DE LUZ MENACENT DE TUER DES OURS

28 Juin 2013, 20:47pm

Publié par VGBIO

LISEZ LES MENACES HONTEUSES DE CES ENERVES DE LA GACHETTE QUI SE METTENT EUX MEMES HORS LA LOI:

"l’ours, en l’absence d’humains sur les estives occupés à sauver des biens (suite aux inondations), en profite pour croquer en libre-service les troupeaux qui sont laissés en liberté. Depuis une semaine, pratiquement tous les jours, des prédations se produisent sans que nous ne puissions défendre les troupeaux

Vendredi soir nous avons lancé un ultimatum de 48h au Préfet : vous retirez les ours ou nous les tuons. Il n’y aura pas d’alternative face à la fatigue physique et morale à laquelle nous sommes soumis.

L’ultimatum est venu à échéance samedi soir. Nous passerons discrètement à l’action dès lundi. L’Etat n’a JAMAIS respecté ses engagements et ses obligations légales. Ces ours ne devraient pas être en France. En conséquence nous exercerons notre droit légitime et légal qui consiste à protéger nos troupeaux. Ce samedi soir nous avons adressé une lettre au Préfet des Hautes-Pyrénées qui exclut toute discussion et négociation. Nous exigeons des résultats immédiats."

http://www.lasemainedespyrenees.fr/article/23/06/2013/drame-du-pays-toy--un-ultimatum-lance-au-prefet-par-les-eleveurs/5511

Animal cross réagit par un "coup de gueule"

«Vous retirez les ours où nous les tuons». Voilà l’ultimatum de 48 heures lancé vendredi soir au préfet des Hautes-Pyrénées par les éleveurs de la vallée de Luz. En réponse, Henri D’Abzac, préfet des Hautes-Pyrénées, qui s’est rendu dimanche en pays Toy, a accepté de lancer une procédure d’effarouchement de l’animal qui a débuté hier.

Les éleveurs d'animaux qui utilisent nos montagnes pour leur activité économique se permettent bien des choses à leur encontre. Ces espaces de liberté et de beauté naturelle ne doivent pas être à leur botte, et encore moins les animaux sauvages, pour qui les montagnes demeurent et doivent demeurer leur seul habitat naturel. A force de trop prendre à la nature, celle-ci reprend toujours ses droits un jour ou l'autre.

(...........)

Sans se rendre compte, beaucoup d'entres eux s'enferment dans un comportement sectaire, un comportement assimilable à des "dealers de banlieue" : ils refusent les lois, les règles de vie en communauté, se créent leurs propres lois, en prônant le "oeil pour oeil, dent pour dent"...
Surtout , ils pensent être les seuls à avoir des problèmes économiques, et sont persuadés de n'avoir d'autres choix que de rendre leur propre justice pour vivre...

....Messieurs les éleveurs , vous êtes des citoyens comme tout le monde......

J'ajoute que LA MONTAGNE EST UN DOMAINE PUBLIC, ET NON PRIVE ET RESERVE AUX ELEVEURS, qui l'utilisent gratuitement. Les ours étaient là avant eux, et les citoyens français ont envie qu'ils continuent à y être..................et on se passerait volontiers des troupeaux de moutons, par contre dans ces paysages publics!

ALORS ENTRE LES OURS ET LES MOUTONS, NOUS, ON CHOISIT LES OURS...................en plus, étant végétalienne parce que l'exploitation fait souffrir les animaux, je suis contre l'élevage!

ils m'ont mise très en colère ces extrémistes dangereux!

et n'oubliez pas de signer la pétition pour l'ours:

http://www.avaaz.org/fr/petition/Petition_Ours_Pyrenees_Peticion_oso_Pirineos/

Commenter cet article

SYLVIE 03/07/2013 16:54

Signé

MAUI 03/07/2013 16:55

merci pour eux!