Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

SUBVENTIONS EUROPEENNES AUX ELEVAGES DE TAUREAUX DE CORRIDA ...............suite

6 Novembre 2015, 19:30pm

Publié par VGBIO

hélas une mauvaise nouvelle, la commission européenne a rejeté cet amendement!

Le vote de cet amendement, porté par les Verts, devait être approuvé par le Conseil de l'Union européenne, ainsi que par les différents ministres européens des finances, avant d'être transposé en une loi applicable. Malheureusement, la Commission européenne a rejeté cette proposition, considérant que cette mesure n'était juridiquement pas applicable puisqu'on ne peut discerner l'élevage du taureau de combat de tout autre élevage bovin.

Quelle mauvaise foi! bien sûr que si on peut!

cette officine européenne, non élue, dirige l'europe, en fait et fait la pluie et le beau temps, aux ordres de la finance et des lobbies!

on n'avancera jamais avec ces oligarques aux commandes de l'UE! 

effrayant le manque de démocratie de l'Europe!

 

SUBVENTIONS EUROPEENNES AUX ELEVAGES DE TAUREAUX DE CORRIDA ...............suite

Voir les commentaires

Quand le berger n'est pas là, les brebis trinquent !

6 Novembre 2015, 19:25pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse ASPAS , le 06 novembre 2015

 

 

L'ASPAS a filmé des moutons il y a quelques jours en zone de tirs de loups. Le résultat est sans appel : beaucoup trop d’éleveurs ne font pas leur boulot. Des brebis offertes en pâture aux loups, c’est le meilleur moyen de favoriser la prédation… et d’ordonner l’abattage des loups ! Et là, ce sont les loups qui trinquent aussi…

La vidéo a été prise fin octobre 2015, sur les communes de Veynes, Saint-Julien-en-Beauchêne et Dévoluy (Hautes-Alpes).

Dans ce secteur où des loups s’en prennent parfois au bétail, deux loups ont été légalement abattus en août et septembre, ce qui n’a pas empêché la prédation de continuer et le préfet d’ordonner le tir d’un autre loup.

L’État considère que les éleveurs ont « mis en place des moyens de protection », et que les tirs de loups sont ordonnés « en l’absence d’autre solution satisfaisante ». Vraiment ?

La vidéo montre la facilité avec laquelle n’importe quel prédateur peut atteindre ces brebis placées derrières des clôtures dérisoires. Ces filets électrifiés, utilisés par la plupart des éleveurs, sont hauts de 80 cm à 1 m, quand ça n’est pas beaucoup moins s’ils sont mal installés. Ils sont pratiques pour contenir les ovins, mais n’importe quel canidé peut sauter par dessus ! Nos observateurs ont pu très facilement atteindre le cœur des troupeaux sans être inquiétés par le moindre chien de protection, car il n’y en avait pas.

Ni berger, ni protection efficace : ces moutons sont littéralement livrés à la prédation, dans un secteur où des loups sont présents depuis plus de dix ans !

Les éleveurs aiment-ils leurs brebis et leurs agneaux (par ailleurs destinés à l’abattoir), pour les offrir ainsi aux prédateurs ? Il ne s’agit pas d’accuser tel ou tel éleveur, mais de dénoncer un système insensé qui conduit à des tirs de loups alors que rien n’est fait pour protéger le bétail. Subventions sans contrepartie, indemnisations systématiques en cas de prédation… L’ASPAS demande que les éleveurs qui ne protègent pas leurs troupeaux ne soient plus indemnisés. Les Français, qui subventionnent les éleveurs par leurs impôts, sont très majoritairement favorables à la protection des loups. Il est insupportable que les loups soient sacrifiés pour pallier les carences d’un élevage qui refuse d’évoluer.

 

Quand le berger n'est pas là, les brebis trinquent !

Voir les commentaires

LE MASSACRE DE LOUPS CONTINUE ALORS QUE LES TROUPEAUX NE SONT PLUS EN ESTIVE!

31 Octobre 2015, 18:53pm

Publié par VGBIO

Ils utilisent tous les moyens, même des illégaux, en chassant la nuit avec des phares de voiture..........pour ce loup tué au Monêtier, près du parc national des Écrins, tir autorisé sur un territoire où il n’y a pas eu de problème pendant l’estive et à un moment où les troupeaux ne sont plus dans les alpages.

 

 

Communiqué FERUS, 29 octobre 2015.

Et de 16 ! La France, redoutablement efficace pour éradiquer les loups

A un mois de la COP 21 qui se tiendra à Paris, la France s’illustre de la plus honteuse des manières par son obstination à détruire les loups, une espèce pourtant protégée sur notre territoire.

Depuis le début du mois d’octobre, pas moins de 10 loups ont déjà été tués. Dont un louveteau, 2 animaux blessés et non retrouvés, probablement décédés suite à une longue agonie, et un autre tiré, puis « achevé » le lendemain (sic). Au total, seize loups ont été abattus depuis la publication des arrêtés de juillet 2015. Du jamais vu depuis le retour du loup en France il y a un peu plus de 20 ans et alors que la population estimée est en baisse…

Et tout ça dans quel but? Protéger les troupeaux nous dit-on? Ils ne sont même plus en estives. Et quand bien même, abattre un loup est une opération qui peut apparaître totalement contre-productive, avec pour résultat la fragilisation de la meute et donc l’augmentation des attaques sur les troupeaux domestiques.

Ne serait-ce pas plutôt une manœuvre politicienne consistant à aller draguer l’électeur jusque dans les rangs des chasseurs et des syndicats d’éleveurs en vue des prochaines élections? Quelle manque de clairvoyance et surtout quelle incompétence : même les agents de l’ONCFS sont écœurés de devoir appliquer ces décisions qui ne résolvent rien, bien au contraire, et qui font fi des données techniques élémentaires. Ces mêmes agents reconnaissent également combien certaines battues peuvent s’avérer hors de contrôle du fait du trop grand nombre de chasseurs présents et de la difficulté à communiquer de par l’étendue du territoire ciblé (source). Avec les dérives que l’on a déjà constatées…

On est au 21ème siècle, tous les pays reconnaissent l’urgence d’endiguer l’extinction massive de la biodiversité, et la seule solution que l’Etat français a trouvé pour faire coexister troupeaux domestiques et prédateurs, c’est de tuer ces derniers alors que bien d’autres solutions existent. Quelle honte !

LE MASSACRE DE LOUPS CONTINUE ALORS QUE LES TROUPEAUX NE SONT PLUS EN ESTIVE!

Voir les commentaires

Le CIRC -OMS DEMONTRE LE LIEN ENTRE CONSOMMATION DE VIANDE ET CANCER

28 Octobre 2015, 18:22pm

Publié par VGBIO

Je me suis appuyée sur l'article paru il y a quelques jours dans la revue "the lancet" pour écrire cet article. Il s'agit donc des conclusions de scientifiques et non des délires d'une végétalienne..............

http://www.iarc.fr

22 scientifiques de 10 pays se sont réunis en octobre à Lyon, à l'agence internationale pour la recherche sur le cancer, pour évaluer l'éventualité d'un lien entre la consommation de viande rouge (boeuf, veau, agneau, mouton, porc, cheval, chèvre) ou de viande transformée (charcuteries diverses provenant de tout animal, jambon, boudin, saucisses, saucissons, pâtés, viande cuisinée, viande fumée, ceci incluant toutes les viandes citées, plus les volailles et les abats, le sang, c'est à dire la viande qui a été transformée par salaison, maturation, fermentation, fumaison, ou autres procédés mis en oeuvre pour la conservation. )

Dans le monde, la proportion de la population qui consomme de la viande non transformée va de moins de 5% jusqu'à 100%. Pour les viandes transformées, de 2% à 65% de la population.
La quantité de viande non transformée va de 50-100gr pour les petits consommateurs, jusqu'à plus de 200 grammes par personne et par jour.
On a peu de données sur les quantités de consommation de viande transformée.

Le groupe de travail a décortiqué plus de 800 études concernant un lien entre consommation de viande et cancer. Etudes provenant de tous pays, continents, régimes et ethnies. Ils ont privilégié les études sur de vastes cohortes, sur le long terme.

Les études les plus fréquentes concernaient le cancer colo-rectal. Un lien évident a été mis en évidence dans plus de la moitié de ces études, en ce qui concerne la consommation de viande non transformée. Mais, 12 études sur 18 faisaient clairement le lien entre cancer colorectal et consommation de viande transformée.

Le risque de développer un cancer augmente de 17% par consommation de 100 grammes de viande non transformée par jour, et de 18% par 50 grammes de viande transformée.

(je vous rappelle que la consommation de viande, transformée ou non, est actuellement de 240 grammes par jour et par personne en France..............sans commentaires!)

Des études analysaient aussi 15 autres types de cancers. Des liens évidents ont été mis en évidence entre la consommation de viande non transformée et le cancer du pancréas, de la prostate, et entre le cancer de l'estomac et la consommation de viande transformée.

ces études amènent donc les scientifiques à estimer qu'il y a suffisamment d'éléments pour déclarer les viandes transformées comme cancérogènes avérés.Je vous rappelle que cela concerne donc: les charcuteries diverses provenant de tout animal, jambon, boudin, saucisses, saucissons, pâtés, toutes les viandes cuisinées, la viande fumée, ceci incluant toutes les viandes citées, plus les volailles et les abats, ainsi que le sang! donc, les plats préparés contenant de la chair de poulet par exemple sont concernés!.....et le risque augmente de 18% à partir d'une consommation de 50 grammes par jour!

En ce qui concerne la viande non transformée, il y a seulement suspicion forte, de risque accru de survenue de cancer........
Des mutations génétiques ont été mises en évidence chez les gens qui mangent la viande très cuite ou grillée.

Rappelons que la viande n'est absolument pas nécessaire pour être en bonne santé, bien au contraire, et qu'un régime à base de végétaux, bien conduit, est sain et sans danger pour les humains, il évite cancers, diabète, cholestérol, maladies cardio-vasculaires et surpoids, entre autre.

 

Le CIRC -OMS DEMONTRE LE LIEN ENTRE CONSOMMATION DE VIANDE ET CANCER

Voir les commentaires

Après les bouquetins, le juge laisse prélever 6 loups en Savoie !

22 Octobre 2015, 18:10pm

Publié par VGBIO

C'est un acharnement fou et désordonné contre la vie sauvage auquel nous assistons actuellement en France!

A l'approche des élections régionales, le P"S" s'affole et râtisse tous azimuths: lobbies divers, dont ceux des chasseurs et éleveurs.
Après un lamentable article dans le "chasseur français", où il loue les chasseurs, et assure qu'il va favoriser les tirs de loups, Hollande donne l'exemple aux juges, qui le suivent!

allez, tuez, tuez tuez, chasseurs.........jusqu'à faire de la France un payx désert de biodiversité!

 

Ci-dessous un communiqué des associations qui avait fait le référé............rejeté, par une justice sensible à la politique des oligarques!

 

Ce mercredi 21 octobre 2015, le Tribunal Administratif de Grenoble a rejeté nos référés contre le tir de 6 loups en Savoie : le Préfet peut, s’il le souhaite, poursuivre l’abattage de 4 loups après les 2 déjà tués le week-end dernier. Nous ne laisserons pas ces abattages injustifiés se poursuivre sans réagir.

Le juge des référés du Tribunal Administratif de Grenoble a donc rejeté la requête engagée en urgence par nos associations contre l’arrêté du Préfet de la Savoie du 10 septembre 2015. Rappelons que cet arrêté fait suite à une action violente d’éleveurs ayant séquestré le Président, le Directeur et un agent du Parc National de la Vanoise. Ce texte autorise le prélèvement de six loups dans les zones de Belledonne, Thabor et Maurienne pour une durée de six mois. Deux loups ont déjà été abattus ce week-end en Maurienne.

Le nombre de destructions autorisées n'est en effet pas proportionné aux dégâts observés qui plus est, sont en régression par rapport à l’année dernière. Nos associations avaient demandé la suspension en urgence de cette décision qu’elles jugent infondée, car :

  • Ordonner l’abattage de six loups, alors que les dégâts observés sont en régression sur certaines zones par rapport à l’année dernière, est disproportionné.
  • Ordonner l’abattage de six loups pendant l’hiver, alors qu’aucun troupeau n’est présent en estive, est injustifiable et illégal.
  • Ordonner l’abattage de six loups, alors que leur population est déjà en régression à la sortie de l’hiver 2015 met en péril leur implantation locale, et est illégal.
  • Ordonner l’abattage de six loups, alors que les troupeaux continuent d’être insuffisamment protégés, est inefficace et illégal.
  • Ordonner l’abattage de six loups en réponse à la séquestration d’agents d’un Parc National, est inacceptable et illégal.

Le loup est une espèce protégée. La France ne peut déroger à cette protection qu’à la triple condition de l’existence de dommages importants à l’élevage, de l'absence d'autre solution satisfaisante, du maintien, dans un état de conservation favorable, des populations de l’espèce dans son aire de répartition naturelle.

Nos associations ne baissent pas les bras et vont se pourvoir en cassation devant le Conseil d'État.

Après les bouquetins, le juge laisse prélever 6 loups en Savoie !

Voir les commentaires

GRACE A L214, L'ABATTOIR D'ALES EST FERME

22 Octobre 2015, 17:39pm

Publié par VGBIO

L’abattoir d’Alès a fermé !

Grâce à votre mobilisation

L’enquête a fait grand bruit en France et à l’étranger. Nul n’ignore aujourd’hui que des images insoutenables ont été prises à l’abattoir d’Alès. Que des chevaux, des vaches, des veaux, des cochons, des moutons ont vécu un calvaire avant de mourir. Nul n’ignore aujourd’hui le prix payé par les animaux pour un simple et inutile morceau de viande. La vidéo a été vue plus de 1,8 millions de fois. Les messages pleuvent pour témoigner du choc éprouvé, de la volonté de changer d’alimentation, du désir d’agir.

→ abattoir-made-in-france.com

Plus de 400 passages dans les médias

Pendant plusieurs jours, nous avons répondu aux sollicitations des médias et nous avons parlé pour les animaux du mieux que nous avons pu : de l'horreur vécue par les animaux d'Alès, de celle vécue par des milliards d'autres chaque année dans les abattoirs du monde entier. Le scandale d'Alès a fait la Une du Midi Libre deux jours de suite, a été relayé sur France 2, France 3, BFMTV, iTélé, M6, Le Point, Paris Match, Charlie Hebdo et sur de nombreux médias papier ou en ligne. De nombreuses émissions radios ou télé en ont parlé.

Le Grand Journal
de Canal+
Grand Angle
sur BFM TV
Bourdin Direct
sur RMC

→ Liste d'articles sur l'abattoir d'Alès

Fermeture de l'abattoir et procès

L’abattoir a fermé ses portes le jour même de la publication de l’enquête grâce à votre mobilisation immédiate. Aujourd’hui, vous êtes plus de 240 000 à avoir signé la pétition pour soutenir les demandes de L214. Même sur les bancs de l'Assemblée nationale et au Sénat, la question des conditions de mise à mort des animaux a été abordée par les voix de Mmes Abeille, Blandin, Goy Chavent et de M. Jégo. Nous avons porté plainte immédiatement et plusieurs associations se sont portées partie civile ou ont porté plainte à leur tour. Par ailleurs, le parquet d'Alès ouvre une enquête pour faits d'actes de cruauté et mauvais traitements sur animaux.

Nos pensées vont à tous les animaux encore abattus aujourd’hui, nous continuerons à nous battre pour eux. Continuons ensemble !

À bientôt,
L'équipe L214

Voir les commentaires

INSOLENTE VEGGIE NOUS PROPOSE UN LIVRE DE BD

17 Octobre 2015, 20:00pm

Publié par VGBIO

vous la connaissez tous, bien sûr!

sinon, courez découvrir cette "végétarienne très très méchante" comme elle se décrit!

oui, vous avez bien lu! la seule, l'unique, qui nous fait hurler de rire tellement elle est MECHANTE et drôle, nous fait le beau cadeau d'un livre.

tous les détails ici:

http://www.insolente-veggie.com/insolente-veggie-le-livre/

Alors, les amis, je compte sur vous pour lui faire de la pub, et vous précipiter pour en acheter.......un ou plusieurs! Noël va arriver à grands pas, et c'est un super cadeau!

INSOLENTE VEGGIE NOUS PROPOSE UN LIVRE DE BD

Voir les commentaires

HORREUR ET CRUAUTE A L'ABATTOIR D'ALES

14 Octobre 2015, 17:02pm

Publié par VGBIO

article de L214:

Caméras dans un abattoir

Une vue directe sur l’enfer

L214 dévoile aujourd’hui une enquête vidéo accablante pour l’abattoir régional d’Alès. Jamais en France, la mise à mort des animaux dans un abattoir n’avait été montrée de façon aussi transparente et détaillée.

→ abattoir-made-in-france.com

Les images, publiées ce matin sur le site du Point, sont difficilement soutenables. Elles montrent des chevaux assommés au pistolet à tige perforante. Certains, mal étourdis, reprennent conscience sur la chaîne d’abattage. Les cochons sont gazés. Pour la première fois au monde, une caméra descend avec eux dans la fosse à CO2 et montre leur violente asphyxie. Les moutons sont égorgés en pleine conscience dans un tonneau rotatif avec pleine vue sur la salle où sont découpés leurs congénères. Les images montrent aussi la mise à mort des bovins avec ou sans étourdissement. Des bovins mal étourdis et retrouvant leur sensibilité sont égorgés à même le sol ou sont suspendus par une patte. Les bovins non étourdis sont massacrés au couteau et agonisent pendant de longues minutes.
La souffrance des animaux, déjà considérable quand la réglementation sur la protection des animaux est respectée, est ici décuplée par le non-respect de la législation.

“Nous avons là des actes de cruauté.”
Pr Gilbert Mouthon, docteur vétérinaire,
expert auprès des tri
bunaux

L’actrice Hélène de Fougerolles commente cette vidéo d’enquête et vous invite à agir.

→ En savoir plus sur l'enquête

AGIR avec L214 !

À bientôt,
L'équipe L214

Voir les commentaires

UN JEUNE HOMME DE 20 ANS TUE PAR UN CHASSEUR

14 Octobre 2015, 16:56pm

Publié par VGBIO

Randonner pendant la période de chasse va devenir impossible bientôt, sous peine de vous coûter la vie!

Car avec les chasseurs, on peut prendre une balle et en mourir. C’est ce qui est arrivé samedi dernier dans le massif de Belledonne à un jeune homme de vingt ans, originaire de Nîmes et étudiant à l’Institut de géographie alpine de Grenoble, qui a eu le malheur de se trouver sur le chemin d’une balle tirée par un chasseur qui l’aurait pris pour un chevreuil.

ça devient INTOLERABLE! ces malades qui se promènent en liberté avec des armes et tuent tout ce qui bouge!

NON A LA CHASSE!

Les associations iséroises Frapna et LPO (Ligue de protection des oiseaux) dénoncent l'encadrement législatif de la chasse : « L'aptitude technique du chasseur n'est jamais contrôlée, le permis de chasse une fois délivré est valable à vie. Aucune formation continue ou évaluation ponctuelle n'est obligatoire. La consommation d'alcool n'est toujours pas interdite et les agents de l'O.N.C.F.S (ndlr : Office nationale de la chasse et de la faune sauvage) ne peuvent pas pratiquer de contrôle d'alcoolémie ». Elles considèrent que l'accident de Freydières « est le résultat d'une politique de laisser-aller irresponsable ».

UN JEUNE HOMME DE 20 ANS TUE PAR UN CHASSEUR

Voir les commentaires

Contre les mensonges du préfet, agissez pour les bouquetins du Bargy !

14 Octobre 2015, 16:43pm

Publié par VGBIO

COMMUNIQUE DE L'ASPAS:

Le préfet de la Haute-Savoie a ordonné l’abattage de plus de 200 bouquetins sur le Bargy cet automne. Cette décision a été contestée par les associations de protection de la nature devant la justice, l’audience se tiendra le 19 octobre prochain. Malgré des opérations d’abattage intervenues le 8 octobre, il semble que les futures opérations soient suspendues jusqu’à la date du référé. Les bouquetins du Bargy ont donc un court moment de répit qu’il faut mettre à profit. Il convient plus que jamais de rester prudent et de maintenir voire renforcer la pression :


Pourquoi agir

Parce qu'on ne peut pas faire confiance au Préfet de Haute-Savoie. Son objectif est d'éliminer tous les bouquetins du massif du Bargy. Il procède par étapes. Si quelques-uns échappent au massacre en se réfugiant dans d'autres massifs -comme les Aravis où un bouquetin marqué dans le Bargy a été récemment photographié par une randonneuse- il est capable de vouloir "nettoyer" toutes les Alpes. Et la persécution des renards accusés de véhiculer la rage… ça ne vous rappelle rien ?

Parce ce que ce Préfet n’écoute pas les experts : comme il refusait de demander une étude sérieuse à l'Anses, nos associations ont dû le faire à sa place. Comme les conclusions de l'étude ne vont pas dans son sens, il s'assoit dessus en retenant un scénario pourtant critiqué comme inefficace et plus risqué par les experts. Il a publié son dernier arrêté d’abattage en visant l’avis du CNPN avant même que celui-ci… n’émette son avis daté du lendemain !

Parce que ce Préfet a déjà menti à plusieurs reprises :
- Menti pour obtenir un avis favorable du Conseil national de protection de la nature lorsqu'il a affirmé qu'il ne ferait tuer que les bouquetins malades en 2013. La confiance des experts a été trompée puisque tous les bouquetins ont été tués sans vérification de contamination.
- Menti lorsqu'il a encore récemment expliqué à la presse qu'il n'y avait pas de risque de dispersion des bouquetins qui auraient échappé au massacre.
- Menti en affirmant que 75 bouquetins réputés sains, marqués, constitueront le noyau sain de demain : ils ont été relâchés dans un milieu contaminé !
- Menti en affirmant que les bouquetins seront réintroduits : aucun budget n’est prévu. En Chartreuse le coût de l’introduction de 30 animaux approche les 400.000 €.
- Menti lorsqu'il a indiqué dans un communiqué de presse qu'un "activiste avait fourni des renseignements précieux..." Dans les faits, cet observateur fait partie des observateurs pacifiques, interpelés, menottés et dont le sac a été fouillé.
- Menti en faisant croire à des risques élevés pour les populations et la filière agricole, quand l'ANSES les qualifie de quasi nuls.

Parce que ce Préfet n’attend même pas les décisions de justice : connaissant la date de l'audience de l'examen de la demande de référé suspensif par le tribunal administratif, le 19 octobre, il a quand même ordonné les tirs seulement 10 jours avant.

Parce que, dans l'immédiat, le tribunal administratif peut, au mieux, suspendre la décision, mais ne va pas l'annuler : le Tribunal administratif saisi par nos associations va seulement se prononcer, au regard de l’urgence, sur la suspension de l’arrêté litigieux attendant le jugement au fond qui décidera s’il doit être ou non annulé.

Simple coïncidence ou pas, on rappellera enfin que Georges-François Leclerc était Directeur de Cabinet de la Ministre Roselyne Bachelot lors du scandale de l'achat en juillet 2009 de 94 millions de vaccins contre le risque de pandémie de grippe A qui a nécessité le remboursement de 48 millions aux laboratoires.

Quel que soit le résultat du référé le 19 octobre, il convient sans plus tarder de dénoncer la gestion calamiteuse de ce dossier. Dès l'origine, le Préfet avait décidé d'une méthode radicale, jamais démentie par les ministres en charge de l'écologie et de l'agriculture.

Le Préfet met en avant l'image de la France ? Mais c'est lui qui est en train de ternir l'image de la France en dédaignant l'avis de la communauté scientifique !

Comment agir

Témoignez votre indignation ! Pour faire cesser ce massacre inutile :

- interpellez la préfecture 74 via son site : ICI
- écrivez directement au Préfet de Haute-Savoie :
pref-secretaire-prefet@haute-savoie.gouv.fr
- envoyez copie de votre message à la Ministre en charge de l'Écologie :
segolene.royal@developpement-durable.gouv.fr

Merci pour les bouquetins !

 

Contre les mensonges du préfet, agissez pour les bouquetins du Bargy !

Voir les commentaires