Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LA CHASSE FAIT ENCORE 2 MORTS!

16 Octobre 2014, 00:09am

Publié par VGBIO

Communiqué de presse de l'ASPAS, le 14 octobre 2014

 

Chasse : encore deux morts


Alors que les responsables de la chasse se veulent rassurants, le décès de deux chasseurs lundi et « l’accident » qui a blessé un joggeur dimanche, rappellent à quel point ce loisir est dangereux. Et pas seulement pour les lapins…

 

Dimanche, à Vals des Près (Hautes-Alpes) un joggeur a reçu une volée de plombs dans le dos, le crâne, un bras et une cuisse. L’auteur du coup de fusil est un adolescent de 16 ans. On est donc loin des propos rassurants que tentent de diffuser les instances cynégétiques qui voudraient que les « nouveaux » chasseurs seraient mieux formés et causeraient moins d’accidents.

Hier lundi, dans le Gard, deux chasseurs qui participaient à des battues au sanglier ont été abattus par d’autres participants. L’un à Vézénobres, l’autre à Vallabrègues. Dans les deux cas, les tireurs étaient des personnes âgés, 84 et 74 ans.

Ces chasseurs n’ont non seulement jamais passé leur permis de chasser, eu égard à leur âge, mais ils n’ont jamais eu à passer de contrôle de la vue ! Une telle mesure est pourtant obligatoire pour les tireurs sportifs, alors que ces derniers exercent leur loisir dans des stands sécurisés.

Mais en France, il n’y a plus de règle de sécurité au niveau national, pas de contrôle d’alcoolémie possible, et une légèreté de sanction inexplicable en cas d’homicide. Rappelons également que certaines armes de chasse peuvent tuer à 3 kilomètres.

La légère baisse des accidents de chasse n’est que le résultat de celle des effectifs de chasseurs : ils étaient 2,4 millions à la fin des années 1970, ils seraient moins d’un million aujourd’hui. En proportion, le nombre d’accidents de chasse est donc loin de baisser.

L’ASPAS dénonce le laxisme coupable des pouvoirs publics qui, ministère après ministère, continuent à se rendre complices de ces morts et du climat d’insécurité qui s’impose plus de la moitié de l’année sur nos territoires ruraux et périurbains.

 

ajoutons à ce communiqué le fait scandaleux de l'abattage d'un cerf dimanche dernier dans le jardin d'un pavillon, lisez ici:

http://www.planeteanimaux.com/sujet/2014/10/15/scandale-un-cerf-abattu-au-fusil-dans-un-jardin-en-picardie/

LA CHASSE FAIT ENCORE 2 MORTS!

Voir les commentaires

OURS, LOUPS ET VAUTOURS SONT DES BOUCS EMISSAIRES

14 Octobre 2014, 22:19pm

Publié par VGBIO

Les dégâts au bétail restant faibles, les opposants à l’ours cherchent de nouveaux bouc-émissaires

Le bilan rendu public ce jour par la DREAL Midi-Pyrénées est clair : les dégâts d’ours restent très faibles dans les Pyrénées, alors que le nombre d’ours continue d’augmenter (trop) lentement.

Ainsi, le bilan de l’été 2014 (135 bêtes & 1 ruche) est-il sensiblement équivalent à celui de 2013 (116 bêtes & 2 ruches) et les dégâts d’ours représentent toujours nettement moins de 1% de la mortalité totale du bétail, estimée à plus de 25 000 brebis chaque été dans les Pyrénées.

Longtemps annoncée, l’apocalypse du retour de l’ours n’est donc pas encore pour cette année, ce que le porte-parole des opposants reconnait désormais « Les dégâts ne sont pas le problème… ».
Mais comme le seul moyen d’être écoutés est de se plaindre, deux nouvelles espèces viennent d’être élues « bouc-émissaires de l’élevage pyrénéen » : le loup et le vautour.

Et par les temps qui courent, ça marche !
En témoigne l’empressement de Madame le Préfet de l’Ariège d’autoriser l’effarouchement des vautours, alors que personne n’a jamais vu depuis deux mille ans un vautour attaquer une bête en bonne santé…
Quant au retour du loup dans les Pyrénées, chaque année annoncé, personne n’en a vu le bout de la queue, si ce n’est quelques individus erratiques très discrets.

Les solutions existent et si les dégâts des prédateurs restent aussi limités dans les Pyrénées, c’est bien parce que de plus en plus d’éleveurs ignorent les positions extrémistes des lobbies jusqu’au-boutistes et adoptent les techniques de protection des troupeaux proposées et financées par l’État.

Malgré cela, tant que le gouvernement considérera le pouvoir de nuisance des lobbies avant l’intérêt général, les ours, les loups, les vautours et la biodiversité en général auront toujours du souci à se faire !

OURS, LOUPS ET VAUTOURS SONT DES BOUCS EMISSAIRES

Voir les commentaires

CONFESSIONS VEGANES sur FRANCE CULTURE

14 Octobre 2014, 20:55pm

Publié par VGBIO

enfin une émission sur les vegans de France, c'est France culture qui donne la parole à des vegans

à écouter et ré-écouter ici:

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4911540

CONFESSIONS VEGANES sur FRANCE CULTURE

Voir les commentaires

POUR LE FBI, LA MALTRAITANCE ANIMALE EST UNE INFRACTION MAJEURE

11 Octobre 2014, 14:51pm

Publié par VGBIO

un article de one voice, oui, pour une fois, les américains nous donnent un exemple à suivre! à quand cette mesure en France?

"Octobre 2014. Aux Etats-Unis, le FBI reconnaît l’importance d’identifier précocement et de punir sévèrement les responsables de crimes sur les animaux. Il vient de les classer comme une infraction majeure à part entière, comme les meurtres et les agressions. One Voice appelle de ses vœux la mise en place des mêmes mesures en France.

Établir des statistiques précises
Dès 2015, le Federal Bureau of Investigation (FBI) va enregistrer les cruautés sur les animaux comme une infraction distincte dans son système d’information Uniform Crime Report, considéré comme la meilleure source de statistiques criminelles des États-Unis.
Ces crimes, jusqu’alors répertoriés sous le terme générique « Autres infractions », seront désormais considérés comme des infractions majeures, à l’image des meurtres, des agressions et des incendies criminels. Ceci va permettre d’établir des statistiques plus précises sur les actes de cruauté commis contre les animaux, d’identifier plus efficacement les auteurs et de les punir plus sévèrement.

Un lien avéré avec la criminalité
Cette décision survient après que la National Sheriff’s Association et l’Animal Welfare Institute aient proposé que les crimes envers les animaux soient listés comme une infraction séparée dans le National Incident Based Reporting System, d’après lequel est généré l’Uniform Crime Report. Elle s’appuie sur les études qui montrent que les tueurs en série et les criminels violents débutent souvent leur « parcours » en commettant des délits contre des animaux. D’une façon plus générale, le lien entre maltraitance animale, violence domestique, maltraitance des enfants et maltraitance des personnes âgées, est avéré.
Bien que ce nouveau système n’ait pas vu le jour pour protéger les animaux en première intention, il sera néanmoins efficace car il va faire prendre conscience de la gravité de la maltraitance animale aux autorités. Et il affirme la reconnaissance par le FBI de l’importance de ce lien entre maltraitance animale et violence humaine.

Un crime contre la société
La cruauté envers les animaux sera considérée comme un crime contre la société. Cette infraction comprend quatre catégories : négligence simple, abus intentionnel et torture, abus organisé (combats de chiens, de coqs…) et abus sexuel sur un animal.
Le FBI définit ainsi la cruauté envers un animal : « Faire une action intentionnellement, sciemment ou par imprudence qui maltraite ou tue un animal sans raison valable, comme la torture, la mutilation, l’empoisonnement ou l’abandon. Sont inclus : les manquements à l’obligation de fournir des soins, par exemple le logement, la nourriture, l’eau, les soins en cas de maladie ou de blessure ; transporter ou confiner un animal d’une manière susceptible de causer des blessures ou la mort ; faire combattre un animal contre un autre ; infliger des souffrances excessives ou répétées sans raison, par exemple utiliser des objets pour battre ou blesser un animal ».

Accroître la prise de conscience de la cruauté
Ce changement s’inscrit dans une tendance plus large visant à accroître la prise de conscience de la cruauté envers les animaux aux Etats-Unis, grâce aux actions menées depuis des années par leurs défenseurs.
Les officiers de police et de justice prennent de plus en plus au sérieux les actes de cruauté sur un animal, comme le montrent de récents jugements de tortionnaires d’animaux qui ont abouti à des condamnations significatives : 5 ans de prison pour l’auteur du viol répété de Rose, chienne pitbull, en Floride, 15 ans et demi de prison pour le propriétaire d’un chien battu presque à mort en Californie…
La prise en compte de la maltraitance animale est encore inégale aux Etats-Unis. Dans certains Etats, les vétérinaires sont légalement obligés de déclarer aux autorités tout mauvais traitement et même toute suspicion de mauvais traitement alors que dans d’autres, cela leur est interdit. La situation progresse toutefois, comme le montre notamment le vote unanime du conseil de la ville de New York en février 2014 pour la création d’un registre des personnes maltraitant les animaux.
Ce registre va compiler les noms des personnes condamnées pour maltraitance afin de leur interdire d’avoir tout contact avec des animaux pendant au moins 5 ans. Les refuges et les animaleries de la ville devront consulter ce registre avant de vendre ou de faire adopter un animal. D’autres Etats américains devraient adopter la même mesure.

Et en France ?
One Voice travaille depuis des années pour que les autorités françaises prennent enfin la maltraitance animale au sérieux, punissent sévèrement ses auteurs et adoptent des lois adaptées aux divers types de maltraitance. Développer les projets de collaboration des différents organismes, et adapter les lois autour du lien entre maltraitance animale et violence humaine, est pour l’association essentiel dans la prévention de la violence, quelle qu’elle soit. One Voice applaudit la décision du FBI et espère qu’elle préfigure des évolutions dans d’autres pays dont la France."

POUR LE FBI, LA MALTRAITANCE ANIMALE EST UNE INFRACTION MAJEURE

Voir les commentaires

CHAT SKATEBOARDER...........

9 Octobre 2014, 14:52pm

Publié par VGBIO

allez, pas de triste nouvelle aujourd'hui, juste un brin de bonheur...............

et oui, c'est truqué, bien sûr, mais super!.............ça part de poses réelles du chat quand même, mais il ajoute des "fonds" de paysages......excellent!

Voir les commentaires

MAGNIFIQUE SAUVETAGE D'UN CHIEN EN INDE

7 Octobre 2014, 22:24pm

Publié par VGBIO

le pauvre était tombé dans du goudron, et il avait durci sur sa peau, il allait mourir.......mais des sauveteurs l'ont massé avec de l'huile des heures durant pendant 3 jours, et le résultat est étonnant à voir!

Voir les commentaires

ENCORE UNE JEUNE LOUVE ABATTUE...........

7 Octobre 2014, 21:20pm

Publié par VGBIO

................dans les Alpes de Haute Provence cette fois!

abattue par un éleveur détenteur d’un permis de chasse dans le cadre d’un "tir de défense autorisé par la préfecture".

C'est le 5ème loup tué dans le cadre « légal » cette année. Six autres loups sont morts en 2014 : 3 ont été braconnés (poison ou tir illégal) et 3 ont péri dans des collisions avec des voitures.

11 loups tués donc, quelle honte! le loup n'est clairement plus une espèce protégée en France!

......et le tueur a même pris des photos, fier de lui ce nase!

ENCORE UNE JEUNE LOUVE ABATTUE...........
ENCORE UNE JEUNE LOUVE ABATTUE...........
ENCORE UNE JEUNE LOUVE ABATTUE...........

Voir les commentaires

ILES FEROE: FIN DU GRIND

6 Octobre 2014, 17:03pm

Publié par VGBIO

....et grâce à sea shepherd, seuls 33 dauphins globicéphales ont été tués (contre environ 1300 sur la même période l'année dernière). Hélas, 3 bateaux confisqués, dont on ne sait pas s'ils seront rendus!

une invitation de sea shepherd:

"Nous vous donnons d'ores et déjà rendez vous le SAMEDI 13 DÉCEMBRE prochain à Paris pour rencontrer une partie de l'équipe, découvrir des images photos et vidéos inédites de la campagne et fêter avec nous les nombreuses vies sauvées cet été grâce aux efforts de nos volontaires et aux généreux soutien de nos donateurs."

ILES FEROE: FIN DU GRIND

Voir les commentaires

SANS LE SECOURS DE L'ARMEE, PAS DE CORRIDA

6 Octobre 2014, 16:14pm

Publié par VGBIO

bel exemple à Rodhilan une fois de plus, c'est grâce à l'armée de Valls que la corrida a pu se tenir!....avec nos impôts, bien sûr! et il paraît qu'on est en crise et qu'il faut faire des économies...............

SANS LE SECOURS DE L'ARMEE, PAS DE CORRIDA

Voir les commentaires

L'UE A REFUSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

2 Octobre 2014, 00:52am

Publié par VGBIO

hélas, c'est une mauvaise nouvelle: la commission des finances a refusé l'amendement.

Mais tout n'est pas perdu, le député vert qui avait présenté l'amendement le présentera courant octobre en séance plénière, car il ne l'a pas encore été...................espérons que l'assemblée saura résister au lobbie de la tauromachie!

L'UE A REFUSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

Voir les commentaires