Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

VIANDE=MEURTRE

25 Octobre 2014, 23:18pm

Publié par VGBIO

belle action de militants parisiens à l'occasion de la journée de la viande..................quelle horreur!

VIANDE=MEURTRE

Voir les commentaires

LE NOUVEAU VOILIER DE SEA SHEPHERD

24 Octobre 2014, 16:49pm

Publié par VGBIO

il sera dédié à la recherche, la documentation et la surveillance des problèmes divers des océans, dont la pollution par des plastiques. Il porte le nom d'un acteur qui soutient sea shepherd.

beau voilier!

LE NOUVEAU VOILIER DE SEA SHEPHERD

Voir les commentaires

ENJOY! LA VENGEANCE DES TAUREAUX

24 Octobre 2014, 16:46pm

Publié par VGBIO

je ne sais pas vous, mais moi, ça me fait du bien de voir ces connards punis!

merci à sauvons les animaux pour cette vidéo!

ENJOY! LA VENGEANCE DES TAUREAUX

Voir les commentaires

DU PRE A L'ASSIETTE

23 Octobre 2014, 19:28pm

Publié par VGBIO

UN EXCELLENT DOCU DE L214, A DIFFUSER!

Voir les commentaires

BILAN ET PERSPECTIVES CONCERNANT L'ARRET DES SUBVENTIONS EUROPEENNES POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

23 Octobre 2014, 15:27pm

Publié par VGBIO

remerciements des verts européens Bas Eickhout et Michèle Rivasi, Karima Delli, Eva Joly, Pascal Durand, Yannick Jadot et José Bové pour le soutien à l'action, comme je le disais, espoir en vue! à nous de convaincre les abstentionnistes de votre pour l'an prochain!......ou même ceux qui n'ont pas voté

rappel des votes:

en faveur de l'arrêt des subventions: 323

contre l'arrêt des subventions: 309

il fallait 376 pour avoir la majorité absolue, hélas (751 députés)

abstentions: 58 (dont JL. Mélenchon!!!!!)

donc, à nous de les convaincre de voter pour l'an prochain! nous pouvons être des lobbyiste utiles et efficaces auprès de nos eurodéputés pour les taureaux!

"Cher-e ......,

Jamais auparavant nous n'avons obtenu un tel soutien dans le Parlement européen pour nos amendements afin de mettre fin aux subventions européens à la corrida. Une majorité des parlementaires présents nous ont soutenus.

Cependant pour réellement arrêter le financement de la tauromachie, nous avions besoin d'une majorité absolue c'est-à-dire de 376 voix en faveur. Nous avons l'espoir de réussir l'an prochain, en convainquant donc 53 députés européens de changer leur vote.

Merci à toutes et tous pour votre soutien durant la semaine passée. Votre soutien a été réellement important : avec plus de 80 000 signatures, vous pouvez être sûrs que votre voix a été entendue dans le Parlement européen.

Nous espérons que nous pourrons compter sur votre soutien de nouveau l'an prochain lorsque nous aurons besoin des voix qui nous manquent pour faire adopter notre amendement. D'après les résultats du vote nous savons que 58 députés européens se sont abstenus et que 61 n'ont pas voté. Avec votre aide, nous les convaincrons de nous soutenir l'an prochain.Nous disposerons alors d'une majorité claire pour mettre fin à ces intolérables subventions qui financent l'élevage de taureaux pour la corrida.

De nouveau, nous vous remercions pour votre soutien !

Bas Eickhout et Michèle Rivasi, Karima Delli, Eva Joly, Pascal Durand, Yannick Jadot et José Bové

Groupe Verts/ALE au Parlement européen"

 

voici la liste des eurodéputés français nuls qui sont pour la torture des taureaux! sans l'UMPS et le FN, ça irait mieux! quelle honte tous ces soutiens aux tortionnaires de taureaux!

Louis ALIOT (FN) ; Michèle ALLIOT-MARIE (UMP) ; Eric ANDRIEU (PS) ; Marie-Christine ARNAUTU (FN) ; Jean ARTHUIS (UMP) ; Guillaume BALAS (PS) ; Pervenche BERÈS (PS) ; Alain CADEC (UMP) ; Jean-Marie CAVADA (UDI) ; Arnaud DANJEAN (UMP) ; Michel DANTIN (UMP) ; Rachida DATI (UMP) ; Angélique DELAHAYE (UMP) ; Jean-Paul DENANOT (PS) ; Edouard FERRAND (FN) ; Sylvie GODDYN (FN) ; Françoise GROSSETÊTE (UMP) ; Sylvie GUILLAUME (PS) ; Brice HORTEFEUX (UMP) ; Marc JOULAUD (UMP) ; Philippe JUVIN (UMP) ; Alain LAMASSOURE (UMP) ; Jérôme LAVRILLEUX (UMP) ; Constance LE GRIP (UMP) ; Louis-Joseph MANSCOUR (PS) ; Edouard MARTIN (PS) ; Emmanuel MAUREL (PS) ; Joëlle MÉLIN (FN) ; Nadine MORANO (UMP) ; Elisabeth MORIN-CHARTIER (UMP) ; Renaud MUSELIER (UMP) ; Gilles PARGNEAUX (PS) ; Vincent PEILLON (PS) ; Maurice PONGA (UMP) ; Franck PROUST (UMP) ; Christine REVAULT D'ALLONNES BONNEFOY (PS) ; Dominique RIQUET (UDI) ; Virginie ROZIÈRE (PRG) ; Tokia SAÏFI (UMP) ; Anne SANDER (UMP) ; Jean-Luc SCHAFFHAUSER (FN) ; Isabelle THOMAS (PS)

 

On a un an pour convaincre les abstentionnistes de voter pour l'an prochain!

BILAN ET PERSPECTIVES CONCERNANT L'ARRET DES SUBVENTIONS EUROPEENNES POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

Voir les commentaires

Opération de sauvetage des bouquetins du Bargy : Appel à mobilisation

22 Octobre 2014, 18:58pm

Publié par VGBIO

je relaye cet appel urgent d'associations pour sauver les bouquetins menacés d'abattage:

 

La LPO, la FRAPNA, FNE, Mountain Wilderness et le Club alpin français appellent à se mobiliser pour stopper l'abattage des bouquetins du Bargy

 

Le bouquetin, animal paisible et doux, emblématique des Alpes, est interdit de chasse depuis 1962. Or dans le massif du Bargy, l'État a décidé de tuer tous les bouquetins de 5 ans et plus afin d'enrailler la brucellose pour ensuite réintroduire le bouquetin sur le massif du Bargy, sur une base assainie.

Les experts épidémiologistes affirment que l'application des méthodes de l'élevage domestique à la faune sauvage est une erreur et ne fonctionnera pas.

Nous prenons très au sérieux la brucellose et nous partageons nous aussi l'objectif que l'on en vienne à bout. Mais pas au prix d'une éradication des animaux sains du Bargy.

Nos propositions peuvent être entendues, à notre avis, par toutes les parties prenantes soucieuses de préserver un équilibre naturel dans nos montagnes, à savoir :

  • Préserver les bouquetins sains, en les identifiant grâce au test de dépistage in situ dont la fiabilité a été démontrée à 100%
  • Tester sur les animaux préservés le vaccin employé actuellement sur le cheptel domestique et vérifier qu'il peut être efficace dans le cas des bouquetins.

Ainsi, nous avons besoin de volontaires pour passer un jour et/ou une nuit sur le massif du Bargy afin d'organiser si besoin la présence d'observateurs dans le massif à partir du 21 novembre, date de reprise des opérations d'abattage.

Gardons en vie les animaux sains, enrayons la brucellose, et préservons une montagne où cohabitent le pastoralisme et les bouquetins.

Plus d'informations

Si vous êtes volontaire, prenez contact avec Martine Feraille au 06 68 31 98 50

Vous pouvez également choisir de faire un don pour contribuer à la couverture des frais occasionnés par nos actions collectives de préservation des bouquetins du Bargy.

Vous pouvez également signer la pétition en faveur du bouquetin du bargy

Téléchargez le PDF

 

Opération de sauvetage des bouquetins du Bargy : Appel à mobilisation

Voir les commentaires

IL EST FOU CE MARU............

21 Octobre 2014, 20:59pm

Publié par VGBIO

vous ne le connaissez pas? si? c'est ce chat japonais, super star et amoureux des boîtes, de toutes les boîtes et cartons, petits et grands!

blog ici:

http://sisinmaru.blog17.fc2.com/blog-date-201410.html

maru

Voir les commentaires

POUR LA FIN DE LA CHASSE EN FRANCE

16 Octobre 2014, 14:07pm

Publié par VGBIO

ARTICLE DE ONE VOICE

POUR LA FIN DE LA CHASSE !

Octobre 2014.

En France, une minorité s’adonne à un plaisir cruel qui tue chaque année 30 millions d’animaux sauvages et nous prive d’une jouissance sereine et sécurisée de nos campagnes et de nos forêts. Ensemble, réinstallons la paix dans les territoires naturels. Il est temps de reconquérir la Nature occupée !

La France championne d’Europe
Bien qu’ils ne représentent que 1,9% de la population, la France détient le plus grand nombre de chasseurs en Europe. Et pour ces quelques-uns, le terrain est accueillant puisque la France est également le pays européen avec le plus grand nombre d’espèces chassables ! Mais ce n’est pas tout, les chasseurs français disposent également des plus vastes zones chassables et de la période de chasse la plus longue…

L’amour de la Nature ?
La chasse génère de nombreux déchets qui sont abandonnés en pleine Nature. Bouteilles et canettes, mais surtout douilles et plombs de chasse polluent et ont un impact important sur l’environnement. Le plomb pollue durablement l’eau et les sols, rendant malade les mammifères et les oiseaux et contaminant toute la chaîne alimentaire. Et que dire du risque sanitaire autant que du message véhiculé par des cadavres dépecés et abandonnés, ou pendus à des arbres pour décourager les promeneurs ?

La gestion de la Nature ?
Avec la disparition des loups et des ours, la France perd ses super-prédateurs, régulateurs originels de nombreuses espèces. En chassant les individus malades et affaiblis, ils garantissent le maintien en bonne santé et l’équilibre des populations de leurs proies. A l’inverse, en tuant les plus beaux « spécimens », on procède à une tout autre sélection. Et en éliminant les petits prédateurs dits nuisibles, on permet notamment aux rongeurs, qui lorsqu’ils sont trop nombreux détruisent les récoltes et véhiculent des maladies, de se multiplier… Et où est la régulation lorsque ce sont des élevages qui fournissent les animaux relâchés dans la Nature ?

Le respect de l’animal
Respecter l’animal c’est respecter sa vie, son territoire et ne pas lui infliger de souffrances. La chasse est en France considérée comme un loisir. Lorsque l’on joue à tuer, est-il encore possible de respecter ? La diversité de l’arsenal des chasseurs, la terreur engendrée par les battues, la souffrance de la mise à mort n’évoquent en rien le respect, ni de l’animal, ni même de la Nature, dérangée sans discernement.

En campagne pour la paix !
En France, ce sont les chasseurs qui ont en charge la réglementation de leur activité, depuis l’Assemblée jusqu’à l’ONCFS où ils sont majoritaires. Pourtant, de septembre à février, 98% des français ne peuvent se promener sans risque à travers campagnes et forêts. Pire, certains voient leur propre jardin transformé en champ de tir à leur insu. Cette situation est inacceptable !

One Voice demande un statut protecteur pour les animaux sauvages. Leur sensibilité doit être reconnue ! Et pour reconquérir la Nature occupée, l’association se propose d’acheter et de transformer les terres en réserves de la vie sauvage, en partenariat avec l’ASPAS. Parcelle après parcelle, la Paix sera réinstallée…

Pour nous aider, vous pouvez faire un don ou télécharger et diffuser le livret Chasse : quels justificatifs !

POUR LA FIN DE LA CHASSE EN FRANCE

Voir les commentaires

HONTEUSE TRIBUNE ANTI LOUP DANS LE JOURNAL LIBERATION

16 Octobre 2014, 00:15am

Publié par VGBIO

Cap Loup, lettre ouverte du 14 octobre 2014.

A l’attention de Laurent Joffrin, Directeur de la rédaction de Libération

Votre journal a publié le 12 octobre denier une tribune écrite par un groupe de scientifiques, prédisant rien de moins que la disparition de l’élevage pastoral, la perte des paysages ruraux et la chute de la biodiversité en France à cause… de 300 loups. Problème : il n’y avait aucun biologiste parmi ces scientifiques ! Seulement des employés d’organismes agronomiques, et des auteurs de sciences humaines certainement aguerris dans leur domaine, mais qui n’ont pas les compétences pour l’analyse de ce dossier. En réponse à cette tribune délirante, nos associations tiennent à rétablir quelques faits.

L’Italie et l’Espagne, qui comptent chacune environ 2000 loups et n’ont jamais éradiqué l’espèce, se sont adaptées à sa présence et s’en sortent bien grâce à un gardiennage approprié, donc efficace des troupeaux. En France aussi, nombre d’éleveurs qui travaillent en zone de présence de loup depuis son retour il y a vingt ans ont appris à s’adapter. Mais d’autres s’obstinent à refuser sa présence, en refusant aussi de changer leur façon de travailler.

Le nombre de chiens de protection et de clôtures annoncés par la corporation de l’élevage ne traduit pas la réalité de terrain : les chiens sont souvent mal choisis, mal gérés, les éleveurs sont mal accompagnés, et la bonne mise en place des mesures de gardiennage n’est pas vérifiée.

En montagne, les troupeaux mal gardés sont souvent une calamité pour la biodiversité : pelouses naturelles dégradées, effondrement de la diversité floristique par surpâturage… Les éleveurs qui se veulent garants de la biodiversité par le pastoralisme ont tout intérêt à protéger le loup, par un gardiennage approprié des troupeaux qui permet aussi la protection des milieux « ouverts ».

L’urbanisation qui s’accélère a déjà causé la perte en France de 7 millions d’hectares de terres agricoles en 50 ans, dont 900 000 hectares de prairies entre 1992 et 2003. Si le loup disparait de notre pays, les difficultés des éleveurs subsisteront tout autant, malgré les aides des subventions publiques.

La protection de l’élevage n’est pas antagoniste avec la protection de la nature, elle n’a pas besoin de se faire à ses dépends. La grande majorité des français veut que le loup soit protégé. Les éleveurs ont donc tout intérêt à s’adapter aux attentes de la société. Nos associations renvoient vers une tribune signée en juillet dernier par 72 personnalités, parmi lesquelles d’éminents scientifiques spécialistes en biologie qui réclament une réelle politique de protection de la nature en France, y compris une réelle protection du loup.

Les associations de CAP Loup

www.cap-loup.fr

HONTEUSE TRIBUNE ANTI LOUP DANS LE JOURNAL LIBERATION

Voir les commentaires

LA CHASSE FAIT ENCORE 2 MORTS!

16 Octobre 2014, 00:09am

Publié par VGBIO

Communiqué de presse de l'ASPAS, le 14 octobre 2014

 

Chasse : encore deux morts


Alors que les responsables de la chasse se veulent rassurants, le décès de deux chasseurs lundi et « l’accident » qui a blessé un joggeur dimanche, rappellent à quel point ce loisir est dangereux. Et pas seulement pour les lapins…

 

Dimanche, à Vals des Près (Hautes-Alpes) un joggeur a reçu une volée de plombs dans le dos, le crâne, un bras et une cuisse. L’auteur du coup de fusil est un adolescent de 16 ans. On est donc loin des propos rassurants que tentent de diffuser les instances cynégétiques qui voudraient que les « nouveaux » chasseurs seraient mieux formés et causeraient moins d’accidents.

Hier lundi, dans le Gard, deux chasseurs qui participaient à des battues au sanglier ont été abattus par d’autres participants. L’un à Vézénobres, l’autre à Vallabrègues. Dans les deux cas, les tireurs étaient des personnes âgés, 84 et 74 ans.

Ces chasseurs n’ont non seulement jamais passé leur permis de chasser, eu égard à leur âge, mais ils n’ont jamais eu à passer de contrôle de la vue ! Une telle mesure est pourtant obligatoire pour les tireurs sportifs, alors que ces derniers exercent leur loisir dans des stands sécurisés.

Mais en France, il n’y a plus de règle de sécurité au niveau national, pas de contrôle d’alcoolémie possible, et une légèreté de sanction inexplicable en cas d’homicide. Rappelons également que certaines armes de chasse peuvent tuer à 3 kilomètres.

La légère baisse des accidents de chasse n’est que le résultat de celle des effectifs de chasseurs : ils étaient 2,4 millions à la fin des années 1970, ils seraient moins d’un million aujourd’hui. En proportion, le nombre d’accidents de chasse est donc loin de baisser.

L’ASPAS dénonce le laxisme coupable des pouvoirs publics qui, ministère après ministère, continuent à se rendre complices de ces morts et du climat d’insécurité qui s’impose plus de la moitié de l’année sur nos territoires ruraux et périurbains.

 

ajoutons à ce communiqué le fait scandaleux de l'abattage d'un cerf dimanche dernier dans le jardin d'un pavillon, lisez ici:

http://www.planeteanimaux.com/sujet/2014/10/15/scandale-un-cerf-abattu-au-fusil-dans-un-jardin-en-picardie/

LA CHASSE FAIT ENCORE 2 MORTS!

Voir les commentaires