Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Articles avec #accidents de chasse

LA CHASSE NE TUE PAS QUE LES ANIMAUX : Décès d'un enfant de 6 ans

4 Octobre 2013, 17:06pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse de l'ASPAS, le 4 octobre 2013

Accidents de chasse :
Décès d'un enfant de 6 ans,
le macabre scandale contin
ue

C’est le « sinistre de répétition » : depuis l’ouverture, les accidents se suivent et se ressemblent. Suite à un horrible concours de circonstances, l’enfant blessé dimanche, près d’Amiens dans la Somme, est décédé mercredi des suites de ses blessures. Ce nouveau drame de la chasse fait suite à une interminable liste d’accidents de chasse qui ont coûté la vie à des promeneurs, vététistes, cyclistes et autres usagers de la nature ces dernières années. L’ASPAS, qui réclame une trêve de la chasse le dimanche, attend une réaction immédiate du Gouvernement.

En savoir plus sur la campagne de l'ASPAS

Voir les commentaires

CHASSE: UN VETETISTE GRIEVEMENT BLESSE PAR UN CHASSEUR

16 Septembre 2013, 12:56pm

Publié par VGBIO

 

 

Communiqué de presse, le 16 septembre 2013

Chasse et insécurité : accident vététriste

 

À peine la saison de chasse ouverte et déjà un vététiste est victime d’un chasseur, à Thorigné-Fouillard (Ille-et-Villaine). Hier, dimanche, le cycliste a été blessé sérieusement à la gorge alors qu’il circulait près de la Forêt de Rennes. L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) continue de demander l’interdiction de la chasse le dimanche pour freiner ce problème de sécurité publique, et pour un partage plus équitable de la nature.

En Ille-et-Villaine, la saison de chasse débutait officiellement hier, à 9h. Deux heures auront suffi aux chasseurs de ce département pour donner une nouvelle preuve de l’insécurité générée par ce dangereux « loisir ».

En France, aucune véritable mesure ne garantit la sécurité des non chasseurs, qui souhaiteraient eux aussi profiter de la forêt et des chemins de campagne en toute sécurité.

Depuis plus de 15 ans, l’ASPAS se bat pour que soit enfin instauré le dimanche sans chasse au niveau national. C’est aujourd’hui la seule mesure susceptible de garantir la sécurité et la tranquillité de tous les citoyens qui fréquentent la nature. Le dimanche est le jour pour lequel on recense le plus d’accidents de chasse.

En savoir plus sur la campagne de l'ASPAS

CHASSE: UN VETETISTE GRIEVEMENT BLESSE PAR UN CHASSEUR

Voir les commentaires

L'ASPAS ALERTE L'ELYSEE SUR L'AUGMENTATION DES ACCIDENTS DE CHASSE

5 Septembre 2013, 15:07pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse, le 05 septembre 2013

L'Élysée très à l'écoute de l'ASPAS,
et inquiet de la recrudescence des accidents de chass
e

Alors que le monde de la chasse, Fédération nationale et Office national de la chasse et de la faune sauvage (pourtant établissement public) ont tenté de faire croire à une « normalité » du nombre d’accidents de chasse, l’ASPAS qui a dénoncé l’augmentation de 25% des ces accidents de chasse la saison dernière (augmentation de 37% depuis la saison de chasse 2011/2012) a été reçue à l’Élysée pour faire part de ses propositions et de son analyse sur ce dossier.

L’ONCFS a compté 179 accidents contre 143 pour la saison précédente. Le nombre d’accidents mortels augmente lui aussi de façon alarmante : 21 contre 16 pour 2011-2012, 18 en 2010-2011, 19 en 2009-2010. Les non pratiquants sont de plus en plus nombreux a être victimes de ce loisir sans partage : 14% des accidents concernent des non chasseurs (promeneurs, automobilistes, vigneron…) contre 10% pour la saison 2011-2012. Déjà pour la saison précédente, le nombre des accidents de chasse avait augmenté de 12% (131 accidents en 2011-2012).

  • pas de chasse le dimanche, comme c’est le cas partout en Europe (plus de la moitié des accidents ont lieu le dimanche),
  • responsabilités pénales des dirigeants des structures cynégétiques,
  • instauration d’un périmètre de sécurité autour des habitations (mesure qui n’existe plus depuis 1982 sur la moitié du territoire national),
  • établissement d’une réglementation nationale pour encadrer la sécurité liée à la chasse (il n’existe plus aucun texte législatif ni réglementaire en fonction en France !). Si cette mesure avait bien été prévue par la loi chasse 2000, jamais son décret n’a été publié,
  • examen régulier de la vue pour les chasseurs.

En savoir plus sur la campagne de l'ASPAS

Signer la pétition pour demander l'arrêt de la chasse le dimanche
(ne peut être signée qu'une seule fois)

L'ASPAS ALERTE L'ELYSEE SUR L'AUGMENTATION DES ACCIDENTS DE CHASSE

Voir les commentaires

CHASSE: 25% D'ACCIDENTS EN PLUS, les chasseurs mentent, l'état laisse faire

22 Juillet 2013, 11:58am

Publié par VGBIO

Communiqué de presse de l'ASPAS , le 22 juillet 2013

L’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) vient de rendre public son rapport sur les accidents de chasse pour la saison 2012-2013. Le bilan est sans appel : 25% d’accidents en plus. Pourtant, ce bilan semble satisfaire l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et la Fédération Nationale des Chasseurs qui, dans un communiqué de presse commun d’un rare cynisme, titrent : « Des chiffres dans la moyenne des cinq dernières années »…

On compte 179 accidents contre 143 pour la saison précédente. Le nombre d’accidents mortels augmente lui aussi de façon alarmante : 21 contre 16 pour la saison 2011-2012, 18 en 2010-2011, 19 en 2009-2010. Les non chasseurs sont de plus en plus nombreux à être victimes de ce loisir sans partage : 14% des accidents concernent des non chasseurs (promeneurs, automobilistes, vigneron…) contre 10% pour la saison 2011-2012.

Ne reculant devant aucune mauvaise foi, l’ONCFS et la FNC minimisent. Ils s’étaient déjà illustrés l’an dernier avec un communiqué de presse qui annonçait frauduleusement : « De moins en moins d’accidents graves », alors que les accidents de chasse étaient passés de 131 en 2010-2011 à 143 en 2011-2012 !

L’ASPAS réitère aujourd’hui les revendications qu’elle porte depuis des années pour qu’enfin des mesures de bon sens soient prises et encadrent la chasse et les chasseurs :

  • pas de chasse le dimanche, comme c’est le cas dans de nombreux pays d’Europe (plus de la moitié des accidents ont lieu le dimanche),
  • responsabilités pénales des dirigeants des structures cynégétiques,
  • instauration d’un périmètre de sécurité autour des habitations (mesure qui n’existe plus depuis 1982 sur la moitié du territoire national),
  • établissement d’une réglementation nationale pour encadrer la sécurité liée à la chasse (il n’existe plus aucun texte législatif ou règlementaire en application en France !),
  • examen régulier de la vue pour les chasseurs.

L’ASPAS demande aussi qu’il soit enfin mis une véritable séparation entre l’ONCFS (établissement public à caractère administratif, regroupant quelque 1 200 fonctionnaires et agents de l’État, géré depuis 2003 par un Conseil d’Administration où les chasseurs sont majoritaires) et les structures associatives du monde de la chasse. Cette situation, régulièrement dénoncée par la Cour des Comptes, atteint désormais son paroxysme avec le traitement injustifiable qui est fait de la situation dramatique de tous ces morts, de tous ces accidents graves qui entraînent des handicaps à vie.

L’ASPAS demande au gouvernement d’assumer ses responsabilités envers le monde de la chasse en réorganisant comme il se doit son établissement public, en le retirant des mains du lobby de la chasse, et en adoptant des réglementations permettant d’encadrer la sécurité liée à la chasse. L’intégration de l’ONCFS dans la future Agence Française de la Biodiversité pourrait être une réponse à cet état de fait.

CHASSE: 25% D'ACCIDENTS EN PLUS, les chasseurs mentent, l'état laisse faire

Voir les commentaires