Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Articles avec #non a la chasse et la peche

LES CHASSEURS DANS LES ETABLISSEMENTS AGRICOLES

21 Mars 2015, 19:30pm

Publié par VGBIO

cmmuniqué sur le site du ministère de l'agriculture:

"Stéphane LE FOLL, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du gouvernement a participé, mercredi 18 mars 2015, à l’assemblée générale de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Le Ministre a rappelé l’importance de la chasse dans l’économie et la vie des territoires ruraux.

Stéphane LE FOLL et Bernard BAUDIN, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs, ont signé une convention cadre de partenariat pour la période 2015-2019 autours de cinq thèmes :

- L’évaluation du poids socio-économique et des externalités positives de la chasse en lien avec le développement des territoires ruraux,

- Le développement d’une filière venaison de proximité,

- La dynamisation des réseaux locaux de chasse durable en lien avec le développement du tourisme vert,

- Le renforcement de l’implication des acteurs cynégétiques dans la surveillance sanitaire,

- Le développement de la formation en matière d’éducation au développement durable au sein de l’enseignement agricole.

Cette collaboration vise à renforcer l’implication des chasseurs, gestionnaires des territoires aux côtés des agriculteurs et des forestiers, dans la mise en œuvre des politiques portées par le ministère. Cet aspect avait d’ailleurs été une avancée importante de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014."

 

MON COMMENTAIRE: on est plus que mal barré avec des élus soumis au lobby de la chasse et qui font leur 4 volontés!

j'apprends avec un étonnement extrême qu'il existe "une chasse durable" (c'est quoi??????????ils tuent juste un peu les animaux???????????) et qu'ils veulent la lier au tourisme vert: moi, la chasse me fait fuir, donc, plus de tourisme vert pour moi!

De plus, les chasseurs vont débouler avec la bénédiction du ministre dans les établissements agricoles! déjà S.Royal nous a fait le coup dans l'enseignement secondaire, voilà, la palette est complète!

messieurs les assassins, les enfants sont à votre idsposition, bourrez leur bien le crâne pour qu'ils deviennent violents comme vous!...........ils ne le sont pas encore assez selon ces 2 ministres!

LAMENTABLE POLITIQUE ! ces 2 ministres vont à la chasse aux voix (sans jeu de mot), c'est uniquement ça, et ils n'ont même pas l'intelligence de voir que les chasseurs ne voteront pas pour eux! en effet, une étude montre que c'est chez les chasseurs qu'il y a le plus de vote Fhaine!

ECOEURANT!

 

LES CHASSEURS DANS LES ETABLISSEMENTS AGRICOLES

Voir les commentaires

LE LOBBY DE LA CHASSE FAIT LA LOI!

20 Mars 2015, 19:50pm

Publié par VGBIO

UN ARTICLE DE PIERRE ATHANAZE, PARU SUR LE SITE de l'obs

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1340681-pas-de-statut-pour-les-animaux-sauvages-le-lobby-de-la-chasse-a-encore-frappe.html

Depuis le 16 mars, l’Assemblée nationale examine le projet de loi sur la biodiversité qui arrive devant le parlement avec un an et demi de retard.

 

Le 26 juin 2014, la commission Développement durable avait adopté l’amendement déposé par Laurence Abeille (EELV), qui reconnaissait enfin un statut juridique à l’animal sauvage. Ce qui permettait de lui reconnaître le statut d’animal sensible. Mesure qui a été adoptée à plusieurs reprises au cours des derniers mois mais seulement pour les animaux domestiques.

 

Les animaux sauvages retirés du projet de loi

 

Cette mesure n’était pas du goût des chasseurs qui voyaient là, à juste titre, un risque pour la pérennité de certains modes de chasse particulièrement cruels pour les animaux qui en sont victimes, telles la vénerie sous terre, la chasse à la glu, les tendelles et quelques autres encore qui chaque année causent la mort de près de deux millions d’animaux sauvages dans des conditions indignes de notre société du XXIe siècle.

 

Aussi, le lobby de la chasse a été très actif ces derniers mois, et vient de démontrer une nouvelle fois sa toute-puissance hier. À la demande des chasseurs, l’article visant à reconnaître un statut aux animaux sauvages été retiré du projet de loi, par le vote d'amendements tous identiques de députés proches des milieux cynégétiques des groupes UMP, PS, PRG et Front de Gauche.

 

Même Ségolène Royal, ministre de l’Écologie était paradoxalement opposée à cette mesure de bon sens. Une fois de plus, la ministre prenait le contre-pied de ce qu’attendent pourtant les Français d’une ministre en charge de la protection de la nature.

 

Le lobby de la chasse est encore trop présent

 

Quand on voit la puissance du lobby de la chasse, et le peu de cas que les parlementaires font de la protection animale, on ne peut que se dire que la souffrance animale a de beaux jours devant elle.

 

Les groupes "chasse" de l’Assemblée nationale et du Sénat reste, et de très loin, les groupes les plus importants en nombre de parlementaires. Bien loin devant les problèmes de santé publique, de sécurité ou d’éducation.

 

Bien que le nombre de chasseurs n’en finisse pas de s’écrouler, il y a aujourd’hui moins d’un million de chasseurs, alors qu’ils étaient 2,4 millions à la fin des années 1970, les partis politiques, pour d’obscures raisons politiciennes continuent à considérer ce loisir comme électoralement prioritaire.

 

Alors que les dernières études montrent que l’électorat de chasseurs ne suit pas du tout les cadeaux électoraux qui leur sont fait. Le Front national est le premier parti des chasseurs [1].

 

...............................

[1] Enquête Ifop et Cevipof, novembre 2011

 

LE LOBBY DE LA CHASSE FAIT LA LOI!

Voir les commentaires

NON AU MASSACRE DE RENARD DANS LE NORD

20 Février 2015, 16:48pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse inter-associatif, le 20 février 2015

Ch'tis fox days, le retour !
Massacres de renards à nouveau programmés


Bien qu’ils les aient rebaptisées « Les journées du goupil », les chasseurs du Nord se préparent à de nouvelles exactions envers les renards dès ce week-end, au mépris des fondamentaux de la biologie de l’espèce, de l’économie et de la tranquillité de leurs concitoyens. L’année dernière, une grande manifestation a montré une forte opposition populaire à ces massacres, aussi les associations de défense de la nature en appellent cette année encore au préfet.

Les « Ch’tis fox 2 » sont programmés pour les 21 et 22 février. Il s’agit de « prélever » des renards, mais aussi de repérer les terriers afin de pouvoir, en pleine saison de reproduction, déterrer et tuer les petits. Ces opérations de vènerie sous terre, où les animaux terrorisés sont extraits avec des pinces métalliques, sont d’une rare brutalité. Elles n’ont aucune justification et choquent les citoyens. Les seules motivations en sont la chasse, et rien que la chasse. Le président de la Fédération des chasseurs du Nord le reconnaît lui-même sur son site :
« Il n’y a pas de chasse au petit gibier, sans régulation efficace des prédateurs et particulièrement du renard, vous serez nombreux sur vos territoires les 21 & 22 février prochain ! ».

Non seulement c’est une contrevérité, mais ces territoires sont aussi et d’abord ceux de tous les citoyens. lls font partie du patrimoine naturel de la Nation que nous devons maintenir dans toute sa diversité pour les générations présentes et futures. Nos terroirs ne sont pas des terrains de jeu où tout doit être stérilisé pour maintenir des cocottes d’élevage uniquement destinées à distraire quelques porteurs de fusil.

Est-il utile de rappeler que le renard est un prédateur efficace des rongeurs, et qu’il se montre extrêmement utile à l’agriculture ? Ces massacres coûtent cher à tous, il est temps d’y mettre fin. Nous adressons ce jour une lettre au préfet afin qu’il prenne ses responsabilités de représentant de l’État, garant de l’intérêt public, et non pas des intérêts d’une minorité irresponsable.
 

Contacts presse :
Alain Ward, Vice-Président du Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord - Pas de Calais (GON) :
Marc Giraud, Vice-Président de l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) :
Yves Barnabé, Président de Ligue pour la Protection des Oiseaux Nord (LPO Nord)

NON AU MASSACRE DE RENARD DANS LE NORD

Voir les commentaires

le renard, le cygne et le chasseur........

14 Février 2015, 21:36pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse ASPAS-GON (Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord - Pas de Calais)

Pas-de-Calais :
La fable du renard, du cygne et du chasseur


Pour son rôle indispensable de prédateur, l’image du renard est de plus en plus positive pour certains agriculteurs. Mais pas pour une grande majorité de chasseurs…

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé : le Parc naturel régional des caps et marais d’Opale (Pas-de-Calais), a demandé au ministère de l’Écologie une autorisation de destruction de Cygnes tuberculés dans le marais audomarois, à cheval sur le Nord et le Pas-de-Calais, sous prétexte qu’ils commettent certains dégâts aux cultures maraîchères.

La demande a reçu l’aval du CNPN (Conseil national de protection de la nature) mais, dans son avis, il précise qu’une autorisation de destruction des cygnes ne saurait être donnée que si les chasseurs s’abstiennent de traquer les prétendus « nuisibles », c’est-à-dire les fouines, les putois, les belettes et bien sûr les renards afin qu’ils puissent jouer leur rôle de régulateurs des espèces. En effet, tous ces animaux sont potentiellement des prédateurs de l’espèce à différents stages de son développement (œufs, jeunes, adultes).
Une logique facile à comprendre qui a conduit le préfet du Nord à retenir cet avis dans sa proposition au ministère et à ne pas classer nuisible le renard dans le marais audomarois (contrairement à son collègue du 62).

Cette proposition a fortement déplu aux chasseurs du Pas-de-Calais qui viennent de réagir par le biais de leur président, niant furieusement le rôle naturel des prédateurs.

Aujourd’hui encore, le rôle inestimable des renards est rejeté par les chasseurs. En outre, le classement « nuisible » des Mustélidés, renards et Corvidés, leur permet de prolonger à loisir leurs actes de destruction de la faune sauvage tout au long de l’année. Pourtant, les témoignages de cultivateurs en faveur des renards se font de plus en plus nombreux et remontent aux associations de défense de la nature.

le renard, le cygne et le chasseur........

Voir les commentaires

SEGOLENE ROYAL: EXIGEONS SA DEMISSION!

30 Janvier 2015, 15:47pm

Publié par VGBIO

LA MINISTRE DITE DE "l'écologie" donne le feu vert aux braconniers! trop c'est trop! exigeons sa démission!

 

 

communiqué ASPAS:

 

Chasse aux oies : Ségolène donne son feu vert aux braconniers


Cette année la chasse aux oies sera fermée au 31 janvier, à la grande colère des chasseurs qui ont annoncé ne pas respecter l’interdit. La réponse en « off » de Ségolène Royal : feu vert pour les braconniers.
Loin d’affirmer la volonté du gouvernement de faire respecter la loi française, elle demande au directeur de l’Office National de la Chasse de ne pas verbaliser les contrevenants ! L’ASPAS demande la démission d’une ministre qui depuis le début de son mandat excelle dans l’anti-écologie.

Depuis des années, les ministres de l’écologie cèdent aux chasseurs extrémistes en prenant des arrêtés illégaux prolongeant la chasse des oies au mois de février. Cette saison, Ségolène Royal a annoncé ne pas prendre le risque de voir un nouvel arrêté retoqué par la justice, mais a choisi une autre stratégie, plus sournoise, pour laisser les chasseurs braconner les oies : celle de ne pas les verbaliser. Le 28 janvier, le courrier (ci-joint) a été adressé par ses soins au directeur général de l’ONCFS lui demandant de ne pas verbaliser les braconniers, et cela jusqu’au 9 février.

Les oiseaux sauvages ne peuvent être chassés pendant leurs périodes de migration. Celle des oies débute en janvier, leur chasse est donc interdite au delà du 31 janvier par le droit européen et français (arrêté du 19 janvier 2009). En tenant compte des études scientifiques, et notamment de la toute dernière étude de l’ONCFS, cette chasse devrait même être fermée à partir du 10 janvier.

Tous les arrêtés ministériels précédents ont bien évidemment été invalidés par le Conseil d’Etat saisi par les associations de protection de la Nature : ASPAS, LPO, FNE, Humanité et Biodiversité. Le dernier en date fut rendu au mois de décembre dernier.

La ministre de l’écologie se rend complice de ce braconnage par une méthode indigne de la fonction qui lui a été confiée par le Président de la République. Plus que jamais, son devenir à ce poste est à reconsidérer.

L’ASPAS demande :
- L’application des lois et règlements pour tous, y compris pour les chasseurs qui ne sont pas au dessus des lois
- La démission de la ministre, qui s’est fourvoyée en se rendant complice de braconnage à très grande échelle.

SEGOLENE ROYAL: EXIGEONS SA DEMISSION!

Voir les commentaires

SEGOLENE ROYAL EST AUX ORDRES DES CHASSEURS

1 Janvier 2015, 18:15pm

Publié par VGBIO

SEGOLENE ROYAL EST AUX ORDRES DES CHASSEURS
SEGOLENE ROYAL EST AUX ORDRES DES CHASSEURS

Alors que les associations membres de cap ours demandent depuis des mois une entrevue à S. Royal, sans succès, pour évoquer les questions du loup, de l'ours et du lynx, la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) a rencontré hier la ministre de l'Ecologie, à l'occasion d'un déjeuner de travail qui a eu lieu au ministère. Ils ont l'oreille de la ministre, eux, les citoyens non! et vous verrez en lisant des extraits de leur compte-rendu qu'elle est aux ordres! la faune sauvage peut se terre dans les bois et les terriers, ça va flinguer tous azimuths!

 

 

compte -rendu fait par la FNC de leur rencontre avec S. Royal

Il y a quelques jours, Bernard Baudin, président de la FNC, avait regretté l'absence de dialogue direct avec la ministre, alors que de nombreux dossiers chasse nécessitent une concertation et des arbitrages politiques.

La ministre a clairement affiché sa volonté de changer la méthode de travail pour répondre à la demande d'une concertation plus étroite avec la Fédération Nationale des Chasseurs.

Les représentants de la FNC ont abordé en priorité le dossier des oies et la prolongation de la chasse en février en faisant un point d'information complet à la ministre, sur les différents contentieux jusqu'à ce jour, sur les dernières données scientifiques et sur la réalité des pratiques, notamment aux Pays-Bas. La ministre s'est montrée ouverte et attentive à l'analyse et aux propositions de la FNC. Elle a confirmé qu'elle était favorable à la mise en œuvre d'un plan de gestion européen pour les oies et qu'elle engagerait les négociations européennes nécessaires dans les plus brefs délais.
Le président Bernard Baudin a officiellement demandé à Ségolène Royal de s'engager dès les prochains jours dans la mise en place d'une dérogation, afin de pouvoir chasser les trois espèces d'oies au moins jusqu'au 10 février. Un dossier argumenté a été remis personnellement à la ministre.

..............

La ministre a promis de réagir dans les tous prochains jours à la demande de dérogation proposée par la FNC.

...............

Ségolène Royal a souligné le rôle essentiel des chasseurs dans le maintien de la biodiversité. La FNC a rappelé avec insistance que tous les amendements anti-chasse qui ont été votés par la Commission du Développement durable doivent faire l'objet d'une opposition de la part du gouvernement lors des débats.
La ministre a répondu favorablement à notre demande de négociation pour que nos propositions de réforme concernant « la conservation de la nature par l'utilisation », dans la loi Biodiversité, fassent l'objet d'un travail de concertation avec le Cabinet.

La FNC a attiré l'attention de la ministre sur les dossiers européens qui auront des conséquences directes sur le quotidien des chasseurs, à savoir la énième tentative de modification de la directive européenne concernant les armes, et sur celle, tout aussi critiquable, concernant la généralisation de l'interdiction du plomb dans les munitions. La FNC a demandé que la diplomatie française soit mobilisée à l'échelle européenne pour que l'on soit vigilant et que l'on tienne compte des impératifs économiques avant de se lancer dans des réformes dont l'impact est toujours sous-évalué.

De nombreux autres sujets ont fait l'objet d'un dialogue direct avec Ségolène Royal:

 ....................

l'ortolan et le pinson, les turdidés en Ardèche et dans la Drôme ; l'usage spécifique de la chevrotine ; le loup, les dégâts de gibier et l'étude économique sur la chasse.

La FNC a demandé à la ministre la mise en place d'un groupe de travail sur la simplification, afin que les chasseurs, les associations et les fédérations soient aussi les premières bénéficiaires de nouvelles mesures pour simplifier la pratique de la chasse afin de développer ce loisir.

La ministre a confirmé qu'elle soutenait la convention sur l'éducation à la nature et qu'une signature commune avec la ministre de l'Education nationale aurait lieu en février 2015.

.............................

Ségolène Royal a promis de venir au Congrès de la FNC afin de faire le point sur toutes les réformes engagées.

Source : site de la FNC (Fédération nationale des chasseurs)

Voir les commentaires

DITES NON AU FINANCEMENT EUROPÉEN DE BATTUES DE REQUINS A LA RÉUNION

7 Décembre 2014, 20:12pm

Publié par VGBIO

NON à l’octroi de 8 millions d’euros par l’Europe à l’Etat français pour tuer des requins à La Réunion

Le Gouvernement français et les Instances locales s'apprêtent à demander des fonds européens pour financer jusqu'en 2020 un massacre de requins à l'Ile de la Réunion; le budget demandé à l'Europe est de plusieurs millions d'euros par an.

Sur place, le massacre de requins a commencé. L’objectif avoué est de "réguler "les requins dont aucune étude scientifique n'a pourtant démontré la "prolifération".

Deux programmes de "régulation" Valo Requins, pour "Valorisation des requins "et Cap Requins, pour "capturabilité des requins", sont déjà en cours.

URGENT : APPEL A LA MOBILISATION - DITES NON AU FINANCEMENT EUROPÉEN (8 millions d'euros demandés par l’État Français) DES BATTUES DE REQUINS A LA RÉUNION - SIGNEZ ET PARTAGEZ !!!

Lien vers la pétition : http://petitions.seashepherd.fr/Petitions/Sign/1

DITES NON AU FINANCEMENT EUROPÉEN DE BATTUES DE REQUINS A LA RÉUNION

Voir les commentaires

VICTOIRE! PAS D'ABATTAGE TOTAL DES BOUQUETINS SURVIVANTS DU BARGY

29 Novembre 2014, 22:16pm

Publié par VGBIO

enfin! une décision réclamée depuis des mois par tous les acteurs (hormis le préfet et la FNsea, donc les éleveurs!)

seuls les porteurs de la brucellose seront abattu!, donc, ils seront testés et les porteurs seront euthanasiés. Pas les animaux sains! ce qui semble logique, mais hélas, n'a été obtenu qu'après de longues semaines de lutte!

"Hier, le Conseil National de Protection de la Nature s’est réuni. Les positions du préfet ont été si violemment critiquées que la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui jusqu’alors était favorable à l’abattage total, a demandé au préfet de renoncer. Ainsi, France 3 explique aujourd’hui qu’on se dirige « vers un abattage exclusif des animaux malades, après l'utilisation d'un test homologué par l’Agence nationale de sécurité sanitaire. »

lire tout l'article ici:

http://lebruitduvent.overblog.com/2014/09/fil-actu-reprise-des-abattages-de-bouquetins-1ere-vague-lancee-puis-annulee.html

 

VICTOIRE! PAS D'ABATTAGE TOTAL DES BOUQUETINS SURVIVANTS DU BARGY

Voir les commentaires

CHASSER BOURRE, C'EST LEGAL!

19 Novembre 2014, 19:06pm

Publié par VGBIO

Communiqué de presse ASPAS , le 18 novembre 2014

Chasser bourré, c'est légal !


Samedi et dimanche derniers, deux chasseurs du Calvados ont été appréhendés avec des taux d’alcoolémie de plus de 2 grammes. Ont-ils été contrôlés lors d’une partie de chasse ? Non ! En France, l’alcootest n’est pas possible sur un individu en action de chasse ! C’est parce qu’ils étaient en voiture, qu’ils ont pu être contrôlés. En effet, la loi interdit et sanctionne la conduite en état d’ivresse, mais la chasse est autorisée sous l’emprise de l’alcool. L’ASPAS demande à nos législateurs de modifier en urgence cette faille juridique aberrante pour la sécurité publique.

2,1 g et 2,28 g ! Voilà les taux d’alcoolémie de deux individus contrôlés par les gendarmes, l’un à Pennedepie, l’autre au Breuil-en-Auge : tous deux revenaient d’une partie de chasse.

Selon la courbe de Borkenstein (1) relative à l’insécurité routière, le risque d’accident est multiplié par 35 lorsque le taux d’alcoolémie atteint les 1,2 g d’alcool dans le sang. Par combien est multiplié le risque d’accident de chasse avec des armes pouvant tuer jusqu’à 3 kilomètres, manipulées par des personnes présentant un taux d’alcoolémie supérieur à 2 g ?

À ce jour, aucune loi n’existe pour contrôler le taux d’alcoolémie d’un chasseur en action, comme c’est le cas pour les automobilistes. Aussi, l’ASPAS demande :

  • la mise en place d’un seuil légal de concentration d'alcool dans le sang et dans l'air expiré au-delà duquel la chasse est interdite, et de l’infraction qui en découle.
  • la mise en place de contrôles inopinés de l’alcoolémie, sur des terrains privés et publics, par les agents compétents en matière de police de l’environnement.
  • de considérer l'état alcoolique comme circonstance aggravante pour certaines infractions graves.
  • d’uniformiser les sanctions, pour qu’elles soient équivalentes à celles de la conduite en état d’ivresse (2) .

Pour garantir la sécurité à tous les usagers de la nature, chasseurs et non-chasseurs, il serait grand temps de reconsidérer le système archaïque de la chasse en France.

(1) Robert F. Borkenstein : Epidémiologiste américain, auteur d'une étude fondatrice sur la connaissance des modifications du comportement et de l’accidentalité routière liée à l’alcool et inventeur de l'alcootest.

(2) retrait du permis de chasser, amende pouvant aller jusqu'à 4 500 euros, immobilisation des armes et de tout instrument, moyen ou engin utilisé à la chasse, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité aux frais du contrevenant, peine de prison pouvant aller jusqu'à 2 ans.


Contact presse :

Marc Giraud, Vice-Président de l'ASPAS
auteur de"Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus !"

Partager cette information sur les réseaux sociaux ICI

 

CHASSER BOURRE, C'EST LEGAL!

Voir les commentaires

Un bateau de Sea Shepherd attaqué par des marins à l'île d'Yeu!

13 Novembre 2014, 00:42am

Publié par VGBIO

honte à ces marins qui n'ont rien compris!

Lisez l'article tiré du site de sea shepherd:

 

Alors qu'il était en escale à l'Ile d'Yeu (en route pour Saint Gilles Croix de Vie) pour cause de mauvais temps, le navire ambassadeur de Sea Shepherd s'est fait attaquer par des pêcheurs en colère, frustrés que l'Europe leur ait interdit la pêche du requin taupe en 2009... Munis de farine et d'oeufs, ils ont bombardé le bateau et coupé ses amarres, l'obligeant à reprendre la mer alors que la météo était mauvaise. En plus de la stupidité et dangerosité de leur geste, cet incident est aussi révélateur de leur profonde ignorance qui consiste à simplement mettre tout le monde dans le même panier et attaquer aveuglément et sans discernement quiconque se mobilise pour la préservation de l'Océan (qui au passage les nourrit et les fait vivre). En effet, interrogé par Ouest France sur la raison de leur attaque, un de leur représentant a déclaré que leur motif d'agression était "L'engagement de Paul Watson, le fondateur de l'ONG, qui "a participé à crier avec les loups pour arriver à ce qu'on interdise la pêche au requin-taupe en 2009", une pêche spécifique à l'île d'Yeu.

Si Sea Shepherd est engagé sur de nombreux dossiers liés à l'extermination de millions de requins dans le monde pour leur ailerons et milite pour le respect et la préservation de ces animaux, nous n'avons jamais été engagés de près ou de loin dans le dossier de l'Ile d'Yeu. Nous n'avons pas de lobbyste à Bruxelles pour faire pression sur l'Europe à ce sujet et nous n'avons même jamais mené de campagne de sensibilisation sur cet enjeu local.

Dans le rang des soutiens de Sea Shepherd, on compte de très nombreux pêcheurs mais pas du même acabit que ceux de l'Ile d'Yeu. Si nous ne cautionnons et n'encourageons aucune forme de pêche, nous avons néanmoins un objectif commun avec ceux qui, bien qu'ils soient pêcheurs se soucient de l'avenir et se préoccupent de garder une mer vivante. Comme la Terre, la mer ne nous appartient pas, nous n'en héritons pas de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants. Heureusement, certains pêcheurs partagent cette philosophie. Ceux là nous connaissent et comprennent l'importance du combat que mène Sea Shepherd. Ceux là ne sont pas à l'Ile d'Yeu.


Voici un témoignage d'une habitante de l'ile d'Yeu reçu ce matin qui nous a fait bien plaisir:

Objet : Honte à l'Ile d'Yeu

Bonjour,

Je suis une habitante de l'île d'yeu et je suis venue cet après-midi avec mes enfants voir le colombo de Sea - Shepherd et peut-être voir l'équipage. Quelle surprise quand, voulant emprunter le ponton menant au bateau, un gendarme m'en a dissuadé, car paraît-il, ça allait chauffer!
On a pris le quai, j'ai été émue de voir l'équipage faire des coucous à mes enfants, pour l'avenir desquels ils se battent.
J'ai vu des marins préparer mesquinement des oeufs et de la farine pour lyncher ce beau bateau avec une poignée d'hommes à bord.
J'ai emmené mes enfants, ne voulant pas qu'ils voient ce beau symbole lynché alors que je leur avais juste expliqué ce pourquoi ces gentils "pirates" se battaient.

J'ai tellement honte pour eux, quelle étroitesse d'esprit, quelle manque d'humanité! Et Renvoyer le
Sea shepherd en mer par gros temps alors qu'il était en avarie! Au nom de QUI renvoyer votre bateau? Cette île n'est pas la
leur!!!!

J'en ai eu les larmes aux yeux de les voir repartir. J'espère qu'ils n'ont pas eu de problèmes en mer...

Moi, mon mari et mes enfants sommes fiers de vous et de vos valeurs. Continuez et un énorme merci! !

S.P.

 

Un bateau de Sea Shepherd attaqué par des marins à l'île d'Yeu!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>