Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Articles avec #non aux corridas et combats d'animaux

L'UE A REFUSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

2 Octobre 2014, 00:52am

Publié par VGBIO

hélas, c'est une mauvaise nouvelle: la commission des finances a refusé l'amendement.

Mais tout n'est pas perdu, le député vert qui avait présenté l'amendement le présentera courant octobre en séance plénière, car il ne l'a pas encore été...................espérons que l'assemblée saura résister au lobbie de la tauromachie!

L'UE A REFUSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX POUR LA CORRIDA

Voir les commentaires

L'UE PROPOSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX DE CORRIDA

5 Septembre 2014, 19:11pm

Publié par VGBIO

MERVEILLEUSE NOUVELLE!

ce n'est pas définitif, mais c'est un vote des membres de la commission environnement de l' UE, soumis par les verts, qui sera bientôt proposé à l'adoption en séance plénière. La proposition a été adoptée à 29 voix pour et 11 contre.

Reste à espérer que les affiocs ne vont pas faire du lobbying intense pour que la majorité ne vote pas cette proposition!

Appelons tous nos eurodéputés à voter pour cette fin des subventions aux élevages de taureaux pour les corridas, car cela signifie la fin des corridas!

L'UE PROPOSE LA FIN DES SUBVENTIONS POUR LES ELEVAGES DE TAUREAUX DE CORRIDA

Voir les commentaires

LA CORRIDA, CETTE PRATIQUE ABJECTE...........

3 Juin 2014, 19:15pm

Publié par VGBIO

un courageux militant a filmé la torture des taureaux à Alès dimanche dernier................on ne peut que laisser couler des larmes en voyant de si grandes souffrances infligées à des êtres vivants sensibles, par des Inhumains totalement dénués de sensibilité eux!

HONTE A CES TORTIONNAIRES ET A LEUR PUBLIC

LA CORRIDA, CETTE PRATIQUE ABJECTE...........

Voir les commentaires

PETITION EUROPEENNE POUR L'ARRET DES SUBVENTIONS AUX CORRIDAS

16 Septembre 2013, 17:51pm

Publié par VGBIO

Le groupe écologiste au Parlement européen a lancé une pétition demandant l'arrêt des subventions européennes à la filière tauromachique, qui s'élèvent actuellement à près de 130 millions d'euros chaque année.

A signer et diffuser !

voici le lien pour y accéder : https://www.change.org/en-GB/petitions/dacian-ciolos-european-agriculture-minister-stop-the-eu-funding-bullfighting

 

PETITION EUROPEENNE POUR L'ARRET DES SUBVENTIONS AUX CORRIDAS

Voir les commentaires

L'ETAT POLICIER FAIT TABASSER LES MILITANTS ANTI CORRIDA A RION DES LANDES: 8 blessés!

26 Août 2013, 14:35pm

Publié par VGBIO

L'état a clairement pris position pour la corrida en envoyant des dizaines de gendarmes, qui ont blessés, avec l'aide d'aficionados, 8 manifestants pacifiques.

 

http://www.anticorrida.com/Rion-des-Landes-revue-de-presse.html

LISEZ LE COMPTE-RENDU ICI, tiré du site du CRAC:

http://www.anticorrida.com/Rion-des-Landes-938.html

 

160 militants venus de toutes les régions de France se sont retrouvés à Rion-des-Landes samedi 24 août 2013 pour tenter d’empêcher les novilladas qui opposaient de jeunes taureaux de 2 ans à des apprentis toreros âgés de 14 à 18 ans.

Quelques secondes après le lancement d’un fumigène, ils ont sauté dans l’arène et ont formé une chaîne humaine. Les gendarmes, qui étaient déjà sur les lieux en grand nombre, sont arrivés très rapidement et ont fait sortir les militants un par un avec plus ou moins de violence (des images vidéos tournés par Sauvons Les Animaux montrent notamment des coups de poing donnés par un gendarme). Repoussés à l’extérieur, les militants qui tentaient d’entrer à nouveau et ceux qui restaient à quelques centaines de mètres de la porte ont été copieusement gazés. Ils se sont donc éloignés et se sont peu à peu retrouvés de l’autre côté des arènes, devant le camion qui transportaient les jeunes taureaux.

Dans un dernier geste désespéré pour empêcher la séance de torture, ils sont montés sur le toit du camion. Un jeune militant s’est élancé dans les escaliers pour les rejoindre, mais, repoussé par les gendarmes, il a chuté et perdu connaissance. Quelques minutes plus tard, Alain Sénac, qui se trouvait près des escaliers, a reçu un violent coup de poing sur la nuque qui l’a plongé dans le coma. Cette fois encore, les gendarmes sont intervenus pour descendre un à un les militants, qu’ils tenaient par une jambe ou un bras, mais dont la tête, non maintenue, risquait bien souvent de heurter le sol. C’est dans ses conditions qu’un autre militant a subi un choc aux cervicales. Inconscient, il a été conduit lui aussi à l’hôpital.

Quand la trappe s’est ouverte pour laisser sortir le premier taureau condamné à mort, les militants, inquiets et en colère après avoir vu trois des leurs couchés sur des civières et prêts à partir pour les hôpitaux de la région, se sont élancés autour des arènes pour trouver un moyen d’y entrer. Malheureusement, de l’autre côté, le cadavre du jeune taureau a finalement été évacué par les services de la voirie. Suspendu par une patte, la langue pendante à cause de l’asphyxie, il a été déposé dans une benne comme un vulgaire déchet. Lorsque le camion-benne a démarré, des militants désespérés ont tenté de l’empêcher de passer.

Les militants n’ont cessé de trouver des moyens pour montrer la force de leur contestation, devant le camion-benne, devant les spectateurs qu’ils ont gratifiés d’une haie de déshonneur, devant la voiture des jeunes toreros. Ils étaient partout, déterminés mais toujours pacifiques. Les images parlent d’elles-mêmes : les militants sont assis, se soutiennent, scandent des slogans, mais ils ne sont jamais physiquement violents. Les comparer à des casseurs est totalement farfelu. Détruire des biens matériels ne les intéresse pas : contrairement aux casseurs, les défenseurs des animaux se battent pour des idées.(.................)

 

Un grand nombre de Français en a effectivement assez de devoir accepter l’inacceptable. Cinq propositions de loi anticorrida ont été déposées depuis 2004 sans qu’aucune soit inscrite dans les niches parlementaires pour pouvoir être votée. Alors que, concomitamment, les sondages se succèdent et montrent qu’entre 55 % et 75 % des Français sont opposés à la tauromachie. La démocratie est manifestement en panne, et cela dure depuis trop longtemps.

Pendant ce temps, les animaux meurent pour le plaisir des sadiques, et des parents amènent joyeusement leurs enfants voir des corridas. À Rion-des-Landes, nous avons été surpris par le nombre de petits de moins de 10 ans qui sortaient des arènes après avoir assisté à la séance de torture tauromachique — pour mémoire, le CSA déconseille que des images de corrida soient vues à la télévision par des enfants de moins de 10 ans. Ces images sont en effet traumatisantes pour les plus sensibles, et provoquent une accoutumance à la violence et un renversement des valeurs chez les autres.

S’il y a un effet Rion-des-Landes, nous espérons donc qu’il se traduira par le fait que les élus acceptent enfin d’organiser des référendums dans les villes taurines, et par le fait qu’une proposition de loi d’abolition de la corrida soit enfin débattue par les parlementaires. À ce sujet, nous attendons toujours, et ce, depuis plus d’un an, le texte de madame la députée PS des Deux-Sèvres, Geneviève Gaillard…

Muriel Fusi
Déléguée CRAC Europe pour la Région Île-de-France

A la mémoire de Mariposo né en février 2011, de Delator né en juin 2011, de Lindo né en avril 2011, de Bodeguero né en janvier 2011, tous torturés à mort le samedi 24 août 2013 dans les sinistres arènes de Rion-des-Landes.

 

L'ETAT POLICIER FAIT TABASSER LES MILITANTS ANTI CORRIDA A RION DES LANDES: 8 blessés!

Voir les commentaires

UN CURE DE MONT DE MARSAN AGRESSE DES MILITANTS ANTI-CORRIDA

31 Juillet 2013, 17:50pm

Publié par VGBIO

c'est assez incroyable, relaté sur le site du CRAC, la violence de ce curé!

voici un extrait:

"Je décide de rentrer dans l’église, d’autres m’ont suivi, avec mon visuel sur la corrida TORTURE !

Depuis l’autel, le père me fait des gestes avec la main de dégager... avec insistance...

Je fais mine de ne pas voir... afin de rester dans l’enceinte de l’église sans provocation toutefois ! Mais la provocation allait vite arriver, et arriver d’où ? Du curé. Il est venu faire un scandale auprès de moi, me poussant par la main, et me dit :
« Allez tu dégages » (et oui, il me tutoie), je reste stoïque dans un premier temps ; puis, les gens de l’église qui ne comprenaient pas ce qui se passait. J’explique haut et fort, mais calmement : « que je suis le délégué du CRAC, et qu’à ce titre je tiens à informer les fidèles que le Père Dominique ESPIL, donne sa bénédiction aux toreros, donc cautionne la mort, la torture ». Le curé de saint Médard me dit à nouveau :
« Tu dégages, tu es dans un lieu privé aussi » ; « tu n’as rien d’autre à branler ». Et de rajouter : « moi aussi, je vais aux corridas, et j’aime ça ». Ah bon, et bien tout va bien effectivement... pas de soucis... ; je vivais la quatrième dimension, et décide de sortir pour apaiser la forte tension qu’il venait de provoquer au sein de son église."

lire la suite ici:

http://www.anticorrida.com/20-07-action-anticorrida-a-Mont-de-Marsan.html

et voir ici:

http://www.anticorrida.com/Corrida-les-cures-heretiques.html

HONTE A EUX! SOUTENIR LA TORTURE ET LA VIOLENCE!!!!!!!!!!!!!!!

UN CURE DE MONT DE MARSAN AGRESSE DES MILITANTS ANTI-CORRIDA

Voir les commentaires

MANIF ANTI CORRIDA A RIEUMES: L'ETAT POLICIER FAIT REPRIMER LA MANIFESTATION

2 Juillet 2013, 00:01am

Publié par VGBIO

C'est la 1ère fois que des violences policières se produisent lors de cette manifestation pacifique, qui a lieu tous les ans pour demander la fin des corridas dans cette ville.

Tout s'était toujours très bien déroulé, la manifestation, autorisée, pouvait librement circuler dans les rues du village et devant les arènes. Cette année, les autorités ont demandé aux forces de police d'empêcher les manifestants de se déplacer librement dans le village ET D'APPROCHER A MOINS D'UN KILOMETRE DES ARENES. L'état policier a montré son vrai visage, en faisant réprimer cette manifestation. Ce sont des coups et du gaz lacrimogène qui ont été lancés aux manifestants pacifiques. Les forces de police ont brutalisé des manifestants. Se sentant soutenus par la police, des voitures de taurins ont percuté des manifestants, tentant même d'en écraser un! Il y a eu des blessés parmi les manifestants.

Les taurins ont donc, pour la 1ère fois, eu l'appui des autorités, c'est une vraie honte, un scandale!

les habitants s'en souviendront lors des municipales!!!!!!!!!!!!!!!

La violence, tout comme la torture ne sont pas notre culture.............

Plus de détail et des photos de la répression ici:

http://animal.libre.over-blog.com/article-repression-de-la-manifestation-anticorrida-a-rieumes-le-30-juin-2013-118831557.html

MANIF ANTI CORRIDA A RIEUMES: L'ETAT POLICIER  FAIT REPRIMER LA MANIFESTATION

Voir les commentaires

MEXICO: Le projet de loi interdisant la corrida a été approuvé

5 Février 2013, 13:55pm

Publié par VGBIO

Il y a des endroits civilisés dans le monde, heureusement...hélas, pas en France! comme pour le foie gras, s'il ne reste qu'un pays, nous serons celui-là..........


A Mexico, le projet de loi interdisant la corrida a été approuvé par la Commission de Culture de l’Assemblée Municipale.

« Il n’est plus possible de maintenir la corrida dans la capitale mexicaine : la grande majorité de la population (73%) s’est manifestée à plusieurs reprises contre cette pratique » a déclaré le député Jorge Gaviño Ambriz, membre de la Commission. Et il rajoute que « même si cette manifestation s’appuie sur la tradition, elle n’apporte que des valeurs négatives. Face à ce type de spectacle l’attitude humaine doit changer » (...). Les avancées de la science dans le domaine de la douleur chez l’homme et chez l’animal nous imposent le rejet absolu de cette pratique sanglante où l’on inflige de la douleur à un être vivant".

Voir les commentaires

FINKIELKRAUT PRO CORRIDA SE LACHE SUR FRANCE CULTURE

6 Décembre 2012, 11:58am

Publié par VGBIO

tiré du site du CRAC:

http://www.anticorrida.com/un-grand-intellectuel-foudroye-par-la-muleta.html?utm_source=La+lettre+du+CRAC+Europe&utm_campaign=90650e2fa4-CRAC_Europe_2012_1212_5_2012&utm_medium=email

Nous reproduisons ci-dessous le courrier de Gian Laurens, « biologue » toulousain au philosophe Alain Finkielkraut qui s’est découvert sur le tard une passion pour la corrida.

Toulouse, le 25.11.2012

Alain,

Il m’est usuellement indifférent de vous entendre pérorer une énième fois sur un de vos dadas immanquablement assaisonné à la sauce Arendt. Au moment des Répliques, j’en suis au petit déj, à mi-chemin entre rémanence onirique et observation amusée de Sacha, chat aussi coquin que câlin (je n’éviterai pas le débat qui porte sur la castration d’un si charmant animal domestiqué, mais pour l’heure ne veux pas me disperser). Hier, toutefois, j’ai eu un haut-le-coeur « voilà qu’en plus il a eu la révélation de la foi tauromachique ! » Ainsi, 126 ans presque jour pour jour après que le bigot Claudel ait eu la sienne à Notre-Dame, vous fûtes foudroyé par la grâce de la corrida en voyant estoquer une « danseuse ridicule » comme dit Cabrel dans sa chanson éponyme au sujet du toréador harnaché comme une drag queen de gay pride.

Bien plus jeune et bien plus malheureux qu’aujourd’hui, j’ai moi aussi torturé des animaux des fourmis. J’en ai encore honte aujourd’hui, d’autant plus que ces insectes ne me causaient aucun tort, et là où elles besognaient elles ne nuisaient à personne non plus, ni même à d’autres bestioles. J’ai mis beaucoup de temps à comprendre pourquoi j’avais pu développer un sadisme aussi gratuit. impuissant que j’étais, enfant, à contrer la maltraitance qui m’était faite, je me vengeais sur plus faible que moi, innocent qui plus est quant au tort qui m’était fait. J’ai décidé un jour de réparer ce qui n’était pas un déterminisme génétique morbide.

Les pérégrinations sur les chemins parfois tortueux de la psychologie clinique m’ont conduit à diagnostiquer le caractère phallique-narcissique chez des personnes qui souffrent d’impuissance orgastique. Résumons il y a ni impuissance érectile, ni absence d’éjaculation ou de lubrification (l’affection - sic – est quand même bien plus souvent virile, contrairement à l’hystérie pour laquelle Charcot n’excluait pas qu’elle puisse marginalement l’être, virile), mais il n’y a pas de véritable satisfaction, au sens de la réplétion sensuelle l’orgasme n’en est pas véritablement un, il n’en a que l’apparence, car passée une très brève secousse - obtenue d’ailleurs moins par la décharge réflexe de l’excitation longtemps montée en puissance que par un forcing aussi hâtif que passablement pénible et semblable à un enjeu sportif - l’intéressé ressent immanquablement la frustration. Réitérant ses copulations mécaniques, il aboutit progressivement dans le secret de son alcôve intérieure à la douloureuse conclusion que le plaisir sexuel assouvissant est inaccessible.
Évidemment, un tel sujet ne peut être vécu que comme une honte, et heureusement pour l’intéressé (si l’on peut dire), l’omerta l’aide à taire son mal indicible. Car le tabou propre au sexe persiste malgré tous les efforts émancipateurs de la révolution sexuelle des fils de Wilhelm Reich, voire les encouragements des contempteurs de cette cause du peuple.

Que devient notre pauvre hère N’ayant au plan intérieur que le choix entre le refoulement et la forclusion, il opte à l’extérieur pour un comportement qui l’amènera à compenser avec tout ce qui peut lui communiquer un sentiment de puissance, qui n’est jamais ici que de l’impuissance inversée. Selon le statut social, son degré de maturité, la conjoncture, il se la jouera petit chef harceleur au boulot, frappera sa conjointe et/ou ses enfants, s’enrôlera dans le djihad ou s’ensoutanera dans une milice ultra-orthodoxe à Jérusalem, fera des queues de poisson sur le périf, déversera son mépris atrabilaire sur une actrice de cinéma atteinte de sensiblerie ou encore torturera des fourmis. Ou des toros. Comme les risques que font courir les cornes de ces bovidés rendus fous de stress sont bien supérieurs à ceux des mandibules d’hyménoptères, l’intéressé - qui tient à être vu - ira prudemment compenser par procuration sur des gradins situés bien au-dessus du sable ensanglanté de l’arène, ces ruminants étant réputés peu doués pour l’escalade.

L’impuissance orgastique, je l’ai discernée en 68, intuitivement, chez ces étudiants qui secouaient comme des pantins pathétiques leurs petits livres rouges de l’impensée de Mao Zedong, ou chez ces autres patibulaires qui ânonnaient avec gravité les épîtres de Trotski, autre liquidateur avec Lénine et Staline de l’émancipation des prolétaires par eux-mêmes. Ou aussi chez ces stars soi-disant libertaires qui ne faisaient rien pour déjouer le culte de leur personnalité. Leur aspiration commune à l’autoritarisme, à la dominance sur de plus faibles, les a conduit - quand ils n’ont pas eu la chance de se soigner - à occuper plus tard des fonctions de pouvoir-prestige l’un deviendra Inspecteur en Chef à l’Éduc’ Nat’ et se comportera fort logiquement en Starchi Politrouk - pardon, Komissar - en faisant flipper la timide capésienne. L’autre squattera la rente d’une députation européenne à défaut de risquer un maroquin aléatoire. Un autre encore occupera tel le coucou rusé une niche radiophonique pour y ressasser tous les ressentiments. S’inspirant sommairement d’un Marcel Déat, un autre enfin retournera sa veste pour le camp réactionnaire d’en face, après avoir soigné ses saillies médiatiques de porteur de sac de riz aux affamés. Et je ne dirai rien de DSK...

Dans la Répliques consacrée à la défense de la corrida du samedi 24 novembre 2012, à 9 h GMT, vous avez choisi pour allié un de ces fans qui pratiquent ce qu’on appelle en psychopathologie l’injonction paradoxale ce patient ne disait-il pas, entre autres poncifs d’aficionados, son très grand respect pour l’animal, et sa bienveillance extrême allait jusqu’à considérer qu’il fallait attendre que le toro veuille bien se remettre sur ses quatre pattes pour l’embrocher jusqu’au cœur, tant il aurait été inconvenant de céder à la facilité de le faire alors que quasi terrassé par pas mal d’acier dans son échine, il s’était agenouillé. À deux contre une, vous avez instrumentalisé ce faire-valoir névropathe pour glisser subrepticement votre nouvelle addiction au frisson procuratoire. Debater tenace, Élisabeth de Fontenay, quoique moins perméable que Juliette Binoche, en a oublié que son dévouement pour la cause animale était aussi ésotérique pour l’entendement des impuissants orgastiques que les sophismes absurdes de ces derniers étaient pour elle hermétiques. Tiens, je vais la contacter, lui proposer de jouer une autre carte. Les aficionados ont dans leur antiphonaire quelques antiennes dont une, selon laquelle le toro a dans le combat avec la danseuse ridicule
toutes ses chances. Soyons démocratiques, et faisons en sorte qu’il en ait autant qu’elle. Entraînons-le donc dans une manade spécialisée, où comme un commando aguerri il apprendra toutes les ruses perverses, et au bout de quelques saisons tauromachiques, nous devrions compter autant de bovins trucidés que de matadors encornés à mort via une douloureuse agonie hospitalière. Fifty-fifty.

Je termine sur une note optimiste. l’impuissance orgastique, ça se soigne et même on en guérit. Il faut pour cela suivre un traitement à base de sentiments affectueux, a minima de l’empathie, et si possible il est vrai qu’il faut pas mal de convalescence - de l’amour. Dès lors, faire ce dernier procure un assouvissement qui rend caduc l’usage toxicomaniaque de la domination. Je sais de quoi je parle. Autant j’ai participé avec un grand engouement à la révolution sexuelle de 68, autant j’en ai dénoncé les dérives qui réduisaient la sexualité aux seuls frottements accélérés de muqueuses, à la seule compétition frénétique pour les bombes anatomiques ou les étalons membrés. Car oui, je suis pour un ordre amoureux qui peut être harmonieux quand on a traité ses blessures d’enfant, cet ordre qui permet de trouver dans la placidité des vaches beaucoup de cette saine philosophie faite, je crois, autant d’amour que de sagesse.

Meuh

PS : Hitler vient à peine d’arriver au pouvoir. Heidegger, alors recteur à Fribourg, dénonce à la Gestapo des collègues qui pourraient lui faire de l’ombre et décide dès la rentrée de 1933 que les étudiants juifs et non-aryens ne bénéficieront plus de bourses et s’enregistreront sur des fiches spéciales de couleur... jaune cette initiative précède de plusieurs années le décret officiel d’exclusion (1938). Voilà qui incline à penser qu’il n’était pas tout à fait un Mitläufer un simple suiveur passif des nazis, comme il a cherché à le faire croire une fois le Reich vaincu, mais plutôt un antisémite entreprenant (il était encore encarté au NSDAP en 45). Couple fusionnel sado-maso c’est sa jeune maîtresse d’étudiante, Hannah Arendt, cataloguée de juive par les Nazis, qui bien qu’ayant estimé en 1945 qu’il était un meurtrier en puissance, n’a pu se défaire d’avoir été ado subjuguée par celui qui avait alors l’âge de son père, puisqu’elle a tout fait pour qu’il soit réhabilité et reconnu comme LE philosophe du XXe s. : comment ne pas voir là, Alain, vous l’adulateur obsessionnel - c’est une litote - d’Arendt, un cas archétypal - et féminin - de cette impuissance orgastique qui va
jusqu’à faire aimer son propre bourreau.

Gian Laurens

Voir les commentaires

NON A LA FERIA AVEC LACHERS DE TAUREAUX A GRAULHET (TARN)

13 Mai 2012, 21:34pm

Publié par VGBIO

c'est la 1ère fois qu'une telle manifestation aura lieu, avec évidemment son lot de souffrance pour les taureaux, avec 2 courses de taureaux prévues! ces courses les stressent, ils peuvent être agressés et maltraités par les spectateurs, qui peuvent se faire blesser ou même tuer, on l'a vu récemment.

Ecrivez au maire pour lui dire que vous désapprouvez et relayez largement, il faut que ces lâchers de taureaux soient annulés!

mail mairie:

mairie@mairie-graulhet.fr

n° de tél: 05 63 42 85 50

service communication: 05 63 42 85 59

office du tourisme: 05 63 42 87 27

feria-graulhet.jpeg

suggestion de mail, mais personnalisez, c'est mieux!:

monsieur le maire,

c'est avec stupeur que je découvre que vous avez l'intention d'organiser une "féria" à Graulhet. Vous ne pouvez pas ignorer que ces prétendus "amusements" sont extrêmement cruels pour les animaux, qui sont stressés, affolés, maltraités par les spectateurs, mais aussi un danger pour la population. En effet, de nombreux accidents ont lieu, entraînant même la mort de spectateurs. Si cela arrivait, qui serait responsable? vous à n'en pas douter!
Je vous demande donc, d'annuler les lâchers de taureaux et de les remplacer par une activité moins dangereuse et n'entraînant pas de souffrance animale. Cette info est en train de se répandre sur internet, sur des blogs, et sur facebook.

Plusieurs organisations comptent lancer une pétition contre ces lâchers de taureaux et organiser si cela s'avérait nécessaire, des déplacements régionaux vers Graulhet pour protester s'ils étaient maintenus.
En espérant que la ville de Graulhet saura se montrer respectueuse de la sécurité des gens et saura renoncer à une manifestation engendrant de la souffrance pour les animaux, je vous adresse mes salutations.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>