Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Articles avec #proteger les especes menacees

UN PAS EN AVANT DANS LA REPRESSION DE CEUX QUI DETRUISENT LES ESPECES PROTEGEES!!!

19 Mai 2010, 18:48pm

Publié par VGBIO

TIRE DU SITE DE FERUS

http://www.ferus.fr/


L'amendement réprimant les tentatives de destruction d’espèces protégées adopté

Le 29 avril, un amendement punissant la TENTATIVE de destruction d’espèce protégée par tous les moyens (poison, tir, etc) a été présenté à l’Assemblée Nationale  C’est ce que réclame FERUS depuis des années. Cela permettrait enfin de condamner ceux qui ratent, blessent ou harcèlent des espèces protégées, les ours, loup et lynx notamment. FERUS avait aussitôt adressé un courrier à Chantal Jouanno et Jean-Louis Borloo leur demandant de soutenir cet amendement. Ce 7 mai, l’amendement a été adopté par l’Assemblée Nationale. Ce sont même 3 amendements identiques qui ont été adoptés ce jour là. Maintenant, les amendements doivent être votés par le Sénat. N’étant pas polémiques, ces amendements ont toutes les chances d’être votés sans modification. 

L’amendement N° 1121 Rect en ligne

Le compte-rendu de l’Assemblé Nationale (deuxième séance du 7 mai 2...

Voir aussi :

Un amendement réprimant les tentatives de destruction d’espèces pro...

Voir les commentaires

Procès du loup braconné en Haute-Savoie

19 Mai 2010, 18:45pm

Publié par VGBIO

TIRE DU SITE DE FERUS

http://www.ferus.fr/

Procès du loup braconné en Haute-Savoie : délibéré le 17 juin 2010

 

Cordon de sécurité à la sortie du tribunal

Cordon de sécurité à la sortie du tribunal

Le 12 février 2009, Franck Michel, chasseur, tuait un loup en Haute-Savoie (secteur des Glières), pour soi-disant protéger les chamois ! Rappelons que les proies naturelles du loup ne sont pas des « victimes », ses attaques sur les chamois ou les cervidés ne constituent pas des « dégâts », et le loup n’a jamais fait disparaître ses proies naturelles.Ferus avait aussitôt porté plainte pour destruction d’espèce protégée et avait été reçu par le préfet de Haute-Savoie. Par ailleurs, des trophées d’autres espèces protégées avaient été retrouvés chez le prévenu (grèbe huppée, bouquetin, héron cendré).

Le procès du chasseur a eu lieu ce 12 mai. 

Le procureur a requis une amende de 5.000 euros et le retrait de permis de chasse pour trois ans  ; il a également requis 1.500 euros d’amende à l’encontre de Philippe Dechamboux, chasseur également, qui avait transporté et dépecé l’animal.

 

Environ 300 manifestants se tenaient à l'entrée du tribunal pour soutenir Franck Michel

Environ 300 manifestants se tenaient à l'entrée du tribunal pour soutenir Franck Michel

Le jugement a été mis en délibéré au 17 juin.

Voir aussi :

Loup braconné en Haute-Savoie : la plainte de FERUS contre Franck M...

Loup abattu en Haute-Savoie : Ferus réagit avec vigueur ! (février ...

Loup braconné : Ferus demande audience au ministre de l’Ecologie (f...

Ferus reçu par le Préfet de Haute-Savoie (avril 2009)

Voir les commentaires

Plus de 600 espèces animales menacées suite à la marée noire aux USA

5 Mai 2010, 20:45pm

Publié par VGBIO

tiré du site:

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/detail/1102096/2010/05/05/Plus-de-600-especes-animales-menacees-suite-a-la-maree.dhtml



Plus de 600 espèces animales, en particulier le pélican brun et une tortue des mers déjà en danger, sont menacées par la nappe de pétrole qui s'étend dans le golfe du Mexique, après l'explosion d'une plateforme pétrolière exploitée par BP, ont affirmé des experts.
 
Les biologistes avaient des craintes particulières, à cette époque de ponte, pour le pélican brun qui risque d'ingérer des poissons contaminés par le pétrole, mais aussi pour le pluvier, le sterne royal et le bécasseau, a déclaré le biologiste Robert Lover.
 
134 espèces d'oiseaux au total sont menacées, de même que 445 espèces de poissons, 45 mammifères et 32 reptiles et amphibiens - alligators, grenouilles et serpents des mers -, selon les autorités du Département de la vie sauvage et des pêches de Louisiane.
 
La migration d'une tortue des mers, dite Kemp'Ridley --une espèce déjà très en danger -, qui avait commencé, a été stoppée par la nappe de pétrole.
 
Le grand dauphin, le lamantin et différentes baleines risquent aussi d'être affectés de même que les coyotes, renards et ratons laveurs dont les habitats pourraient être pollués.
 
Enfin, nombre d'espèces de poissons et crustacés dans cette région où l'industrie de la pêche est très développée, sont menacées.
 
La nappe de pétrole, qui a la taille d'un petit pays (200 km de long, 110 de large), a déjà touché jeudi la presqu'île formée par le delta du Mississippi en Louisiane et menace désormais des dizaines de km de côtes jusqu'à la Floride. (belga)
05/05/10 13h58

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15