Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

VERS LA FIN DU CRUEL FESTIVAL DE VIANDE DE CHIEN DE YULIN?

20 Mai 2017, 22:40pm

Publié par VGBIO

.......on l'espère bien!

la majorité des chinois ne consomment pas de viande canine, le festival de Yulin est devenu un lieu important pour son commerce. Chaque année, en Chine, 10 millions de chiens et 4 millions de chats sont abattus pour leur viande.

le nouveau secrétaire du gouvernement de Yulin, Mo Gong Ming, s’est décidé à prendre les choses en main en interdisant la vente de viande de chien cette année à compter du 15 juin, c'est à dire une semaine avant le début du festival de la cruauté, où des milliers de chiens sont torturés et mangés chaque année..........mais pas cette année, et espérons que cette décision sera bientôt définitive, l'interdiction ne couvrant pour l'instant que la période du cruel festival.......et ne concernant hélas pas les chats, qui seront toujours torturés et mangés.

Les commerçants et les restaurateurs qui enfreindront la loi s'exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 13 000 euros et risqueront la prison.

Le début de la fin?

VERS LA FIN DU CRUEL FESTIVAL DE VIANDE DE CHIEN DE YULIN?

Commenter cet article

pillon aurore 28/05/2017 15:16

Si l'être humain est paraît il l'espèce la plus consciente , la plus puissante, à lui d'utiliser ses forces pour protéger et servir toutes formes de vies, plutôt que de les exploiter et de les détruire pour son seul profit...honte à eux! Respecter les animaux consiste aussi à ne pas les manger, et la compassion envers eux ne doit pas s'arrêter au bord de notre assiette. Non à cette torture gratuite infligée par des humains, qui n'en méritent pas le nom.

Brigitte 28/05/2017 13:06

Espérons oui mais quand on connaît la résistance abjecte de ceux qui veulent continuer les soi-disant "traditions", quand on voit comme sur la photo des hommes capables sans aucune émotion d'infliger à des chats ou à d'autres animaux de telles tortures, je me dis que ça va être long encore... et pourtant, j'aspire à voir dans ma vie là la reconnaissance par tous que l'animal mérite mieux que tous les traitements indignes dont il est l'objet.