Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Le repas végétar-lien, c'est la bonne solution pour tous!

27 Mars 2015, 16:53pm

Publié par VGBIO

Dans "Le Monde", sept personnalités du monde politique, de la philosophie ou des médias publient une tribune en faveur d’un choix végétar-lien à la cantine.

 

"Le débat sur la laïcité et le « vivre ensemble » a donc fait irruption dans nos assiettes. A en croire certains, il y aurait une façon « française et républicaine » de manger. Au nom de cette laïcité culinaire, Gilles Platret, le maire UMP de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a annoncé, le 16 mars, qu’il mettra fin au menu de substitution dans les cantines scolaires de sa ville dès la prochaine rentrée.

Depuis plus de trente ans pourtant, dans cette ville comme dans d’autres, des menus alternatifs étaient proposés aux plats contenant du porc. Sans poser de problème. Mais, à Chalon-sur-Saône, les enfants seront priés de manger « comme tout le monde » ou d’aller manger ailleurs. « Si vous voulez que vos enfants aient des habitudes alimentaires confessionnelles, vous allez dans l’enseignement privé confessionnel », a aussitôt soutenu Nicolas Sarkozy.

Cette prise de position du président de l’UMP a étonné et choqué jusque parmi ses proches. Comment dénoncer la communautarisation de certains Français musulmans, et inviter ces mêmes musulmans à quitter les écoles publiques pour des établissements confessionnels ? L’instrumentalisation du dossier des cantines en vue de séduire les électeurs du Front national est trop grossière pour être convaincante.

Le principe laïc n’implique nullement d’imposer un menu unique aux enfants, au mépris des différences et des préférences individuelles. Il faut dépasser ce faux débat : plutôt que d’utiliser le porc ou la laïcité pour attiser la haine confessionnelle et diviser les Français, nous proposons l’instauration dans les cantines scolaires d’une alternative végétarienne à tous les repas.

Satisfaire les végétaliens

Loin d’être dogmatique, notre proposition est avant tout pragmatique : le repas végétarien convient au plus grand nombre – musulmans, juifs, chrétiens, athées ou autres. Pour être juste, il conviendrait que cette alternative sans viande et sans poisson exclut le lait et les œufs, afin de satisfaire les végétaliens.

Le plat végétarien, et à plus forte raison végétalien, est une solution laïque et œcuménique aux préférences alimentaires de chacun, qui a le mérite de représenter l’alternative la plus simple pour les collectivités locales qui ne peuvent satisfaire des contraintes et des préférences alimentaires multiples. Le repas végétarien réunit tout le monde.

Loin des considérations religieuses, il répond aux convictions de tous ceux qui refusent de manger des animaux pour des raisons éthiques, par souci du bien-être animal et respect de la vie sensible. Pourquoi forcer leurs enfants à manger de la viande ou du poisson à l’école ?

Laisser le choix aux enfants est tout ce que nous demandons : ne pas les empêcher de manger de la viande s’ils le souhaitent, mais leur permettre de ne pas le faire. L’alternative n’enlève rien aux non-végétariens, tandis que le menu unique ôte à ceux qui ne mangent pas de viande, ou qui refusent le porc, le droit d’avoir un repas équilibré, qu’ils ont payé comme les autres. C’est discriminatoire et injuste.

En France, ni la loi du 27 juillet 2010 dite loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, ni le décret ou l’arrêté du 30 septembre 2011 dits relatifs à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire ne mentionnent l’alternative végétarienne. Pis, l’Etat entend faire croire que toutes les sources de protéines ne seraient qu’animales. Or la France semble la seule en Europe. Dans aucun autre Etat membre il n’y a de loi ou de décret ayant une portée contraignante où le régime carné est tant sacralisé.

Multiples bienfaits

L’alternative végétarienne a de multiples bienfaits. Premièrement, elle est un facteur de cohésion sociale, réunissant autour de la même table tous les enfants, qui ne sont plus stigmatisés. Indifférenciés, on ne distingue plus le musulman ou le juif qui évite le porc du végétarien qui évite la viande.

Deuxièmement, elle est bonne pour la santé. Contrairement aux préjugés encore en cours, un régime végétarien ou même végétalien n’entraîne aucune carence, à partir du moment où il est équilibré. Les protéines sont bien présentes dans les végétaux, comme le montre l’exemple du soja. Des préparations comme le tofu, le tempeh ou le seitan sont des alternatives aux produits carnés. Ils sont aussi un plaisir pour le palais ! C’est la consommation excessive de viande qui est source de maladies, notamment sur le plan cardio-vasculaire, surtout quand elle est issue de l’industrie.

Troisièmement, l’alternative végétarienne est écologique. Alors que la France accueille du 30 novembre au 11 décembre la Conférence internationale sur le climat (COP21), et que convaincre les Etats de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre est l’une des priorités de sa politique étrangère, il est impératif de commencer à agir sur l’une des causes majeures du changement climatique : la consommation de viande.

Selon le dernier rapport de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’élevage, responsable de 60 % des émissions de méthane – un gaz qui réchauffe vingt-cinq fois plus que le CO2 –, totalise 14,5 % de la production de gaz à effet de serre. Greenpeace ajoute que 80 % des déforestations en Amazonie sont causées par l’élevage de bétail. Les élevages sont à l’origine d’une part importante de la pollution des sols et des rivières.

C’est pourquoi nous appelons à ce que la loi française impose dans chaque cantine scolaire, mais aussi dans les restaurants universitaires et les administrations, une alternative végétarienne, voire végétalienne. Il s’agirait d’une avancée citoyenne majeure et d’un geste fort en faveur de l’environnement et de ce « vivre ensemble » que tant invoquent sans rien faire pour le promouvoir.

Sandrine Bélier (ancienne députée européenne EELV), Allain Bougrain-Dubourg (journaliste et réalisateur), Florence Burgat (philosophe), Aymeric Caron (journaliste et écrivain), Franz-Olivier Giesbert (journaliste et écrivain), Jean-Baptiste Jeangène Vilmer (philosophe) et Matthieu Ricard (fondateur de l’organisation humanitaire Karuna-Shechen)."


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/03/26/le-repas-vegetarien-le-plus-laique-de-tous_4602163_3232.html

Le repas végétar-lien, c'est la bonne solution pour tous!

Voir les commentaires

ROYAL : TUEZ UN MAXIMUM DE LOUPS AVANT LA TREVE!

25 Mars 2015, 19:18pm

Publié par VGBIO

décidément, cette sinistre ministre est la pire que nous ayons eu en ce qui concerne les animaux! elle déteste la vie sauvage et est totalement inféodée à la FNsea!

quel désastre pour ces pauvres loups! pourvu qu'elle dégage vite!

extrait très parlant de ses déclarations lors de la rencontre avec la FNO (fédération nationale ovine):

"Lors de cette rencontre, Ségolène Royal s’est montrée très volontaire et bien aux faits de la problématique de la prédation. A l’heure où le nombre d’attaques n’a jamais été aussi élevé (au 31 décembre 2014, on décompte 9 033 victimes contre 6 810 en 2013), il faut au minimum appliquer les éléments validés dans ce Plan national loup !

Aujourd'hui, seuls quinze loups ont été prélevés sur les 36 autorisés. La Ministre a ainsi fermement exprimé sa volonté d’atteindre le quota prévu d’ici la fin du mois de mars 2015 !" 

 

Communiqué de presse ASPAS , le 25 mars 2015

Écologie punitive :
Royal : tuez un max de loups avant la trêve !

Le mot d’ordre de la ministre de l’Écologie expéditive est clair : qu’il y ait ou non des troupeaux à protéger, il faut abattre un maximum de loups avant la trêve des tirs. En effet, les tirs de prélèvement sont interdits pendant les mois de mars et avril, c’est la saison de reproduction pour cette espèce protégée. Les préfets ont donc été invités à multiplier les arrêtés de tirs jusqu’à fin février, même s’ils ne se justifiaient plus à cette époque, quitte à entrer dans l’illégalité.

Le 3 février, une entrevue a eu lieu entre la FNO (Fédération nationale ovine), Mme Royal, M. Le Foll et M. Carenco (préfet de région coordinateur du plan loup). La ministre dite de l’Écologie y aurait « fermement exprimé sa volonté d’atteindre le quota prévu [36 loups] d’ici la fin du mois de mars 2015 »(1). Encore une fois, ce qui est un plafond de « prélèvements » à ne pas dépasser pour ne pas mettre en péril la population de loups, est considéré comme un quota à atteindre absolument.

Suivant les ordres des ministres, M. Carenco avait donc envoyé le 9 février un mail aux préfets leur demandant de se « mobiliser fortement » avant la trêve de mars/avril pour décider :

 

  • des tirs de prélèvement en l'absence des troupeaux ;
  • des tirs de prélèvement autorisant la destruction de plusieurs loups "sans hésiter à aller jusqu'à 4 loups" ;
  • des tirs de prélèvement mis en œuvre par les éleveurs en application de la loi agriculture (dès la 1ère attaque, autorisation valable 6 mois).

Rien, absolument rien n’est envisagé sur la cohabitation prédateurs/pastoralisme, sur la protection de la biodiversité, sur l’écotourisme, bref, sur l’écologie. Il s’agit juste de tuer le plus de loups possible, pour gagner une improbable paix sociale avec des éleveurs en mauvaise situation économique.

L’ASPAS appelle à signer la pétition de CAP Loup demandant à la ministre concernée de mettre en œuvre la protection du loup voulue par la majorité des Français.
L’Écologie punitive dénoncée par Mme Royal, en fait, punit bien les écologistes, les touristes et la majorité des citoyens désirant bénéficier d’une nature bien protégée.

(1) Extrait du communiqué de presse de la FNO du 5/02/2015 (voir ici).

ROYAL : TUEZ UN MAXIMUM DE LOUPS AVANT LA TREVE!

Voir les commentaires

IMPACTS DE LA VIANDE

24 Mars 2015, 12:53pm

Publié par VGBIO

Petite vidéo pas mal faite

Voir les commentaires

L'HORRIBLE CHASSE A LA GLUE DECLAREE ILLEGALE, ENFIN!

21 Mars 2015, 19:56pm

Publié par VGBIO

voilà les ami-e-s, j'ai gardé le meilleur pour la fin!

ces nuls du parti des chasseurs ont pondu un communiqué .........que je vous laisse apprécier ci-dessous, face à la seule interdiction votée par l'assemblée dans la loi sur la biodiversité: la très attendue fin de la chasse à la glue!

oui, il faut avoir l'esprit malade et perturbé d'un chasseur pour avoir inventé cette horreur!

ils mettent de la glue avec des appâts autour, et les oiseaux viennent se prendre les pattes ou les ailes dedans, et meurent dans d'atroces souffrances, déshydratés et épuisés!

 

"Communiqué de CPNT :

Quand le PS dépouille les chasses traditionnelles !

Après le tir à vue sur les chasseurs, c'est maintenant la tambouille politicienne, petit mijoté sauce verte urticante, façon socialiste. Ségolène ménage la chèvre et le chou dans un jeu de dupes où au final, ce sont toujours les chasseurs qui laissent des plumes ! L'os à ronger donné aux opposants à la chasse reste en travers de la gorge des chasseurs de France ! Car l'adoption d'un amendement visant à interdire la chasse des grives au gluau, tradition ancestrale du sud-est de la France, est un nouveau coup bas porté à la chasse populaire.

Le symbole est fort, au lendemain du congrès de la FNC où paradaient souriants les représentants du gouvernement et de la majorité, Le Foll et Plisson en tête et leur fan-club. Décidément au bal des faux culs, il y aura toujours beaucoup de monde !

CPNT attend une forte réaction du monde de la chasse face à ce coup de poignard dans le dos planté par la gauche ! CPNT appelle à adresser dés le 22 mars un carton rouge au gouvernement par un vote sanction et solidaire pour tous les candidats soutenus par CPNT !"

Source : site de CPNT

L'HORRIBLE CHASSE A LA GLUE DECLAREE ILLEGALE, ENFIN!

Voir les commentaires

DES MENUS VEGETARIENS DANS LES CANTINES SCOLAIRES A PAU

21 Mars 2015, 19:42pm

Publié par VGBIO

Le maire, François Bayrou, a une position nette sur le sujet, citons le :

 

« A Pau, dans les cantines scolaires, il y aura toujours un menu végétarien à la disposition des enfants. Un menu végétarien, ça n’a pas de connotation religieuse. Un menu végétarien qui pourra permettre à ceux qui, soit ont des préférences alimentaires, soit sont végétariens, soit ont des problèmes médicaux, de trouver une réponse pratique à leurs questions. Et ce n’est pas une manière d’opposer, c’est une manière de réunir. » 

Ce rappel fait suite à l'action la plus débile qui soit:

la suppression de menus non carnés, appelés "de substitution", dans les cantines de  Chalon-sur-Saône, par le maire UMP, au nom du «principe de laïcité ». Donc, à Châlon sur Marne, au nom du principe de laïcité, les enfants végétariens ne peuvent plus manger à la cantine!

On vit vraiment dans un monde de c--s! ras le bol de la laïcité comme excuse au racisme et spécisme!

DES MENUS VEGETARIENS DANS LES CANTINES SCOLAIRES A PAU

Voir les commentaires

LES CHASSEURS DANS LES ETABLISSEMENTS AGRICOLES

21 Mars 2015, 19:30pm

Publié par VGBIO

cmmuniqué sur le site du ministère de l'agriculture:

"Stéphane LE FOLL, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du gouvernement a participé, mercredi 18 mars 2015, à l’assemblée générale de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Le Ministre a rappelé l’importance de la chasse dans l’économie et la vie des territoires ruraux.

Stéphane LE FOLL et Bernard BAUDIN, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs, ont signé une convention cadre de partenariat pour la période 2015-2019 autours de cinq thèmes :

- L’évaluation du poids socio-économique et des externalités positives de la chasse en lien avec le développement des territoires ruraux,

- Le développement d’une filière venaison de proximité,

- La dynamisation des réseaux locaux de chasse durable en lien avec le développement du tourisme vert,

- Le renforcement de l’implication des acteurs cynégétiques dans la surveillance sanitaire,

- Le développement de la formation en matière d’éducation au développement durable au sein de l’enseignement agricole.

Cette collaboration vise à renforcer l’implication des chasseurs, gestionnaires des territoires aux côtés des agriculteurs et des forestiers, dans la mise en œuvre des politiques portées par le ministère. Cet aspect avait d’ailleurs été une avancée importante de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014."

 

MON COMMENTAIRE: on est plus que mal barré avec des élus soumis au lobby de la chasse et qui font leur 4 volontés!

j'apprends avec un étonnement extrême qu'il existe "une chasse durable" (c'est quoi??????????ils tuent juste un peu les animaux???????????) et qu'ils veulent la lier au tourisme vert: moi, la chasse me fait fuir, donc, plus de tourisme vert pour moi!

De plus, les chasseurs vont débouler avec la bénédiction du ministre dans les établissements agricoles! déjà S.Royal nous a fait le coup dans l'enseignement secondaire, voilà, la palette est complète!

messieurs les assassins, les enfants sont à votre idsposition, bourrez leur bien le crâne pour qu'ils deviennent violents comme vous!...........ils ne le sont pas encore assez selon ces 2 ministres!

LAMENTABLE POLITIQUE ! ces 2 ministres vont à la chasse aux voix (sans jeu de mot), c'est uniquement ça, et ils n'ont même pas l'intelligence de voir que les chasseurs ne voteront pas pour eux! en effet, une étude montre que c'est chez les chasseurs qu'il y a le plus de vote Fhaine!

ECOEURANT!

 

LES CHASSEURS DANS LES ETABLISSEMENTS AGRICOLES

Voir les commentaires

LE LOBBY DE LA CHASSE FAIT LA LOI!

20 Mars 2015, 19:50pm

Publié par VGBIO

UN ARTICLE DE PIERRE ATHANAZE, PARU SUR LE SITE de l'obs

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1340681-pas-de-statut-pour-les-animaux-sauvages-le-lobby-de-la-chasse-a-encore-frappe.html

Depuis le 16 mars, l’Assemblée nationale examine le projet de loi sur la biodiversité qui arrive devant le parlement avec un an et demi de retard.

 

Le 26 juin 2014, la commission Développement durable avait adopté l’amendement déposé par Laurence Abeille (EELV), qui reconnaissait enfin un statut juridique à l’animal sauvage. Ce qui permettait de lui reconnaître le statut d’animal sensible. Mesure qui a été adoptée à plusieurs reprises au cours des derniers mois mais seulement pour les animaux domestiques.

 

Les animaux sauvages retirés du projet de loi

 

Cette mesure n’était pas du goût des chasseurs qui voyaient là, à juste titre, un risque pour la pérennité de certains modes de chasse particulièrement cruels pour les animaux qui en sont victimes, telles la vénerie sous terre, la chasse à la glu, les tendelles et quelques autres encore qui chaque année causent la mort de près de deux millions d’animaux sauvages dans des conditions indignes de notre société du XXIe siècle.

 

Aussi, le lobby de la chasse a été très actif ces derniers mois, et vient de démontrer une nouvelle fois sa toute-puissance hier. À la demande des chasseurs, l’article visant à reconnaître un statut aux animaux sauvages été retiré du projet de loi, par le vote d'amendements tous identiques de députés proches des milieux cynégétiques des groupes UMP, PS, PRG et Front de Gauche.

 

Même Ségolène Royal, ministre de l’Écologie était paradoxalement opposée à cette mesure de bon sens. Une fois de plus, la ministre prenait le contre-pied de ce qu’attendent pourtant les Français d’une ministre en charge de la protection de la nature.

 

Le lobby de la chasse est encore trop présent

 

Quand on voit la puissance du lobby de la chasse, et le peu de cas que les parlementaires font de la protection animale, on ne peut que se dire que la souffrance animale a de beaux jours devant elle.

 

Les groupes "chasse" de l’Assemblée nationale et du Sénat reste, et de très loin, les groupes les plus importants en nombre de parlementaires. Bien loin devant les problèmes de santé publique, de sécurité ou d’éducation.

 

Bien que le nombre de chasseurs n’en finisse pas de s’écrouler, il y a aujourd’hui moins d’un million de chasseurs, alors qu’ils étaient 2,4 millions à la fin des années 1970, les partis politiques, pour d’obscures raisons politiciennes continuent à considérer ce loisir comme électoralement prioritaire.

 

Alors que les dernières études montrent que l’électorat de chasseurs ne suit pas du tout les cadeaux électoraux qui leur sont fait. Le Front national est le premier parti des chasseurs [1].

 

...............................

[1] Enquête Ifop et Cevipof, novembre 2011

 

LE LOBBY DE LA CHASSE FAIT LA LOI!

Voir les commentaires

FACE A SEGOLENE ROYAL, EXIGEONS UNE VRAIE POLITIQUE DE PROTECTION DES LOUPS EN FRANCE

19 Mars 2015, 23:20pm

Publié par VGBIO

article de CAP LOUP

Le 28 février dernier au Salon de l’agriculture, Ségolène Royal a déclaré qu’il fallait « réguler » le loup. Déclaration aussi inepte qu’inacceptable de la part d’une ministre de l’écologie, quand on sait que le loup est une espèce strictement protégée, aux effectifs encore faibles et en tout début de retour naturel dans notre pays. Face à cette politique anti-loup de Ségolène Royal, vous pouvez nous aider à faire contrepoids en signant et en diffusant la pétition de CAP Loup :

Pétition : POUR QUE VIVE LE LOUP ET VIVE LE PASTORALISME !

Nous demandons à Mme Ségolène Royal :

- De mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup.

- De favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité.

- De ne plus indemniser les éleveurs qui ne gardent pas ou ne protègent pas suffisamment leurs troupeaux.

- De faire cesser la haine qui sévit autour du loup et de ses protecteurs.

Protéger les loups, c’est protéger le patrimoine naturel de tous les Français !

Depuis des mois, les associations de CAP Loup demandent à rencontrer la ministre qui refuse de nous recevoir. Aidez-nous à être entendus : faites signer la pétition CAP Loup destinée à Ségolène Royal ! Nous avons déjà obtenu 58 000 signatures. Pour atteindre les 100 000 — > SIGNEZ !

FACE A SEGOLENE ROYAL, EXIGEONS UNE VRAIE POLITIQUE DE PROTECTION DES LOUPS EN FRANCE

Voir les commentaires

Nous sommes tous des animaux sensibles

15 Mars 2015, 17:27pm

Publié par VGBIO

un bel article dans "libération", de PHILIPPE REIGNE, professeur au CNAM, qui démontre que animaux humains et non humains, nous sommes désormais tous définis comme des êtres vivants sensibles par la loi.............

article ici:

http://www.liberation.fr/societe/2015/03/12/nous-sommes-tous-des-animaux-sensibles_1219430

 

extrait:

"La loi du 16 février 2015 insère dans le code civil un nouvel article 515-14 qui proclame : «Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens.» L’intention du législateur était de «donne[r] une définition juridique de l’animal, être vivant et doué de sensibilité, et [de] soumet[tre] expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent (5)». Le résultat n’est pas exactement celui annoncé. Les êtres humains sont aussi des êtres vivants et sensibles ; le droit ne les considère cependant pas comme des animaux, faute de les soumettre au régime des biens. L’article 515-14 ne pose pas une définition des animaux non humains, qui serait trop large, mais introduit dans le code civil la catégorie des êtres vivants et sensibles, commune aux animaux et aux êtres humains. Voulant définir les animaux, le législateur n’a pas su les distinguer d’avec les êtres humains ; il a donc conçu une métacatégorie qui les réunit. Aussi, si les animaux ne sont plus des biens, c’est parce qu’ils ont pris place, à côté des êtres humains, dans la catégorie juridique des êtres vivants et sensibles"

Nous sommes tous des animaux sensibles

Voir les commentaires

MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX

13 Mars 2015, 15:44pm

Publié par VGBIO

regardez ce travail extraordinaire, réalisé en Angleterre par Kendra Haste, qui ne travaille qu'avec du grillage à poules, qu'elle met en forme!

stupéfiant et magique!

MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX
MAGNIFIQUES "SCULPTURES" D'ANIMAUX

Voir les commentaires

1 2 > >>