Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

90% des Français sont opposés à l'élevage intensif présent à 80% en France

24 Février 2013, 19:22pm

Publié par VGBIO

intéressant article de L214, mais une question se pose alors: ils attendent quoi les gens pour arrêter d'acheter et de consommer cette bidoche??????????????

 

Selon les résultats d'un sondage, les Français sont massivement contre l'élevage intensif, pourtant pratiquement la règle en France. Le projet d'une exploitation regroupant des milliers de têtes de bétail dans la Somme soulève les associations de défense des animaux qui organiseront une marche de protestation le 3 mars 2013.

Selon les résultats d'un sondage OpinionWay réalisé les 20 et 21 février sur un échantillon représentatif de la population[1] :

 

 

  • 90% des personnes interrogées sont défavorables aux élevages qui concentrent les animaux dans des bâtiments fermés sans leur laisser d'accès à l'extérieur ;
  • 91% de ces personnes sont opposées à l'installation d'un élevage de 1000 vaches en projet dans la Somme ;
  • 84% pensent que le Salon International de l'Agriculture ne rend pas compte fidèlement des conditions d'élevage en France.

"Ce sondage ne fait que confirmer une évidence : la majorité des Français est opposée à l'élevage industriel pourtant pratiqué à 80% en France. Le gouvernement, loin d'en tenir compte, encourage ce modèle agricole et tolère les infractions à la réglementation avec une complaisance alarmante." souligne Brigitte Gothière, porte-parole de L214.

Une revendication partagée

Aujourd'hui en France, élevage rime entre autres avec effet de serre, souffrance animale, gaspillage des ressources et risque pour la santé (les risques liés aux traitements médicamenteux des chevaux n'en sont qu'un exemple).

Pour la porte-parole de L214 : "Il est aujourd'hui important de montrer massivement notre opposition à l'élevage industriel qui est une catastrophe pour les animaux, la santé humaine, le partage des ressources et l'environnement. Si les produits de l'élevage industriel sont bon marché, c'est parce que le coût colossal de ses nuisances est supporté notamment par les contribuables au travers des subventions, des coûts liés à la dépollution ou à la santé publique."

En France, environ 80 % de l'élevage est intensif

  • 82% des poulets grandissent à un rythme accéléré dans des bâtiments clos.
  • 80 % des poules pondeuses vivent en cage, dans des bâtiments clos, sans lumière naturelle.
  • 90 % des cochons vivent sur un sol bétonné, dans des bâtiments clos.
  • 99 % des lapins vivent en cage de batterie, sans litière.

Malgré les avancées de l'éthologie mettant en évidence la sensibilité et la conscience des animaux, ces derniers continuent d'être traités en produits et soumis à la seule loi de la rentabilité. Les normes de protection animale, déjà dérisoires, font l'objet de contrôles anecdotiques, ne touchant que 0,68% des élevages de poules, de porcs et de veaux. Quant aux sanctions en cas de non-conformité, elles sont de l'ordre de l'exception.

La première ferme-usine bovine en France : la goutte de lait qui fait déborder le vase

L'élément déclencheur de la manifestation parisienne prévue le 3 mars 2013 est l'intention d'un exploitant d'enfermer 1000 vaches et 750 veaux et génisses dans une exploitation située sur une petite commune de la Somme en Picardie.

La population locale, regroupée au sein du comité Novissen, s'est fermement opposée à ce projet qui "met en péril la santé, la sécurité, l'environnement, l'emploi, qui pose la question de la condition animale".

Novissen est l'organisateur de la grande marche du 3 mars avec le soutien de nombreuses organisations : Les Amis de la Terre, L214, Les Colibris, Alsace-Nature, Picardie-Nature, PMAF-Protection Mondiale des Animaux de Ferme, AIVES-Association InterVillage pour un Environnement Sain, Comagri EELV, Ecologie sans Frontière, La Confédération Paysanne du Pas-de-Calais, Good Food Good Farming, EELV Picardie, CIWF-Compassion in World Farming, Terre de Liens Picardie, Paroles d'Animaux, FAMAP Picardie, PCF Somme, Front de Gauche, Sauvons l'élevage, GAIA-Gestion et Amélioration et Ingénierie Alternative, Animavie, CAP 21, Collectif NARG, MNLE, Coordination Verte et Bleue-Bretagne, France Nature Environnement, ACIPE-Association Citoyenne pour la Protection de l'Environnement, One Voice, LPO, Fondation Brigitte Bardot, Yonne Nature

Notes

  1. Étude réalisée par OpinionWay pour L214 auprès d'un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.
    Mode d'interrogation: L'échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview).
    Dates de terrain: les interviews ont été réalisées les 20 et 21 février 2013. OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.
    OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252

Voir les commentaires

LE WWF N'EST PAS CONTRE LA CHASSE ET LE COMMERCE INTERNATIONAL DES OURS POLAIRES

21 Février 2013, 19:11pm

Publié par VGBIO

LE WWF SE DEMARQUE ENCORE PAR UNE POSITION INACCEPTABLE! ILS SE FOUTENT AUTANT DU SORT DES OURS POLAIRES QUE DES PHOQUES!

On les savait favorables à l'expérimentation animale, pensant plus à rentrer des fonds qu'à défendre les animaux, donc, cette position n'étonne pas! rappelons à ceux qui l'ignorent que le WWF a été fondé par des chasseurs américains, qu'ils sont pour la chasse au phoque, etc, etc.......

Personnellement, j'ai pu voir leur ouverture d'esprit en me faisant censurer sur leur site, puis carrément éradiquer, sans autre forme de procès!

chasse ours polaire

Rappel:

Selon la liste rouge de l' UICN, l'ours blanc est classé comme espèce vulnérable, en raison d'une « diminution suspectée d'au moins 30% de sa population en seulement 45 ans » !

 

Les Etats-Unis - soutenus par la Russie - ont proposé depuis longtemps de passer l'ours polaire en espèce très menacée avec protection élargie, interdisant le commerce international des peaux et parties de l'animal (annexe 1 de la CITES). 

En mars 2010 ; les 27 pays de l'Union Européenne avaient voté contre cette proposition !

Aujourd'hui, seulement 11 pays de l'Union Européenne soutiennent la proposition des Etats-Unis (pas la France, bien sûr, dont les gouvernements détestent les grands prédateurs) 

On aurait pu croire que le WWF, si on ne le connaissait pas bien, serait un farouche défenseur de l'ours polaire....il n'en est rien!

A part faire des bénéfices sur son dos (2 millions de dollars pour la pub avec coca cola)....

Un bel exemple de greenwashing pour le WWF.

A ce sujet, Michel Tarier écrit: 

"De connivence avec le WWF, éminent spécialiste de la peluche et de la manipulation écologique, organisme de plus en plus corrompu et qui décidément n'en rate pas une, la compagnie transnationale de boissons toxiques fait croire à des centaines de millions d'imbéciles qu'en buvant un Coca ils vont sauver la banquise. Pour un blanchiment de canette, c'est un joli blanchiment vert ! Évidemment, compte tenu de la perte de conscience humaine et de l'énorme bêtise ambiante, l'imposture risque de connaître un vif succès et par ce nouveau partenariat incestueux avec un agresseur de la biosphère, le WWF empoche 2 millions de dollars."

Concernant l'ours polaire, Le WWF, affirme que « la perte d'habitat due au réchauffement climatique, et non au commerce international, est le premier facteur du déclin anticipé » des ours.

TUEZ TRANQUILLES, RICHES CHASSEURS! avec la bénédiction du WWF

chasse ours polaire

De véritables safaris de luxe (plus de 18000 dollars!) sont dénoncés dans un communiqué par une coalition de 13 courageuses associations, la Coalition Ours Polaires

voici leur communiqué:

"La chasse à l’ours blanc bat son plein. Les agences de tourisme cynégétique du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Manitoba au Canada sont surbookées jusqu’en 2014. Pour répondre à la demande, le Territoire du Nunavut augmente les quotas de chasse dans la Baie d’Hudson sans tenir compte de l’avis défavorable du Groupe des Spécialistes de l’Ours Polaire de l’UICN.  L’ours blanc est la « cible absolue ». Ça change de l’éléphant. Ça fait changer d’air. C’est le challenge du siècle au sommet du monde. « Pour nos clients européens, nous recommandons au moins du calibre 8 x 57 mm mais le meilleur c’est du 9.3 x 74 mm ». Si vous êtes à la hauteur, vous reviendrez au pays avec le plus prestigieux des trophées. Les meilleurs taxidermistes du Canada pourront vous y aider. 
Pour les paresseux, la vente aux enchères permet sans se déplacer d’acquérir la dépouille d’un animal prestigieux, adapté à la banquise depuis plusieurs millions d’années et voué à l’extinction d’ici quelques décennies, si aucune mesure n’est prise. Le nombre de peaux mises aux enchères et les prix augmentent.

En même temps, les publications scientifiques se succèdent en rafale pour prédire un avenir noir aux ours blancs. Le dernier article paru début février 2013 dans Conservation Letters est signé par un spécialiste canadien en collaboration avec 11 scientifiques internationaux. Il presse la communauté internationale d’agir maintenant pour sauver l’espèce. La régression de la banquise arctique plonge l’ours polaire dans le cycle irréversible de la pénurie alimentaire. Les difficultés d’accès aux ressources vitales diminuent sa robustesse et ses capacités de reproduction. 

Pourtant, seuls 11 pays de l’Union Européenne soutiennent -la France n’en fait pas partie- la proposition des Etats-Unis d’inscrire l’ours polaire en Annexe I de la CITES, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, dont la session plénière se tiendra en mars 2013 à Bangkok en Thaïlande. En conséquence, l’Union fait circuler une contre-proposition dite de compromis. Il s’agirait dans les 3 ans qui viennent d’approfondir les connaissances sur les populations d’ours polaires, d’examiner tous les risques actuels et à venir qui pèsent sur l’espèce et d’évaluer dans ce contexte l’impact du commerce international. A l’issue de ce processus, l’Union Européenne pourrait soutenir une proposition d’inscription en Annexe I lors de la session plénière de la CITES en 2016. 3 ans de plus de perdus pour l’ours polaire ; la proposition d’inscription en Annexe I des Etats-Unis a déjà échoué en 2010 au Qatar à cause de l’opposition des 27 pays de l’Union Européenne (48 votes pour, 62 contre et 11 abstention – 2/3 des voix exprimées sont nécessaires à l’adoption).

L’Annexe I de la CITES interdit le commerce international. Les autorités scientifiques des pays d’importation des trophées de chasse non destinés au commerce peuvent refuser de délivrer un permis si elles estiment que la chasse nuit à la survie de l’espèce.
L’inscription à l’Annexe I n’aura pas d’effet sur la chasse de subsistance des populations autochtones : la CITES ne s’intéresse pas à la chasse et à la consommation locales. Le « Polar Bear Watching » génère plus de recettes que la chasse. L’artisanat Inuit propose des créations remarquables à l’effigie de l’ours polaire, sans utiliser des parties d’ours polaire. Les Inuits, grâce à l’autonomie récente du Groenland et à la fondation du Territoire du Nunavut au Canada, ont d’autres perspectives pour assurer leur développement que le commerce international d’ours polaires ou de parties d’ours polaires. Ils sont désormais impliqués dans la gestion des ressources halieutiques, géologiques et touristiques de leurs territoires et des mers adjacentes. 

La Coalition pour les Ours Polaires souhaite que la France rejoigne sans tarder les Etats-Unis, la Russie, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique, la Pologne, la Lituanie, la Roumanie, l’Autriche et les autres pays favorables à l’interdiction du commerce international des ours polaires. Cette mesure ne freinera pas la fonte de la banquise arctique mais elle contribuera à la protection de l’espèce.


Associations membres de la Coalition Ours Polaires :
 IFAW France, Robin des Bois, Fondation Brigitte Bardot, One Voice, Sea Sheperd France, 30 Millions d’Amis, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l’ASPAS, AVES France, L214, le CRAC, Ecologie sans Frontière, les Amis de la Terre."

ALORS QUAND VOUS DONNEZ DES FONDS AUX ASSOCIATIONS, NE VOUS TROMPEZ PAS! 

Voir les commentaires

LAISSE MOI MAMAN, JE DESCENDRAI SEUL!

17 Février 2013, 19:44pm

Publié par VGBIO

UN CHATON INDEPENDANT!

Voir les commentaires

ACTIONS CONTRE L'EXPLOITATION ANIMALE

7 Février 2013, 13:16pm

Publié par VGBIO

QUELQUES UNES DE NOS DERNIERES ACTIONS DANS LA REGION DE TOULOUSE

manif anti fourrure:

action pour la fermeture des abattoirs:

P1100564

P1100562

P1100560

Voir les commentaires

FRANCE 2 : LA CHAINE ANTI LOUPS

5 Février 2013, 19:28pm

Publié par VGBIO

UNE HONTE!!!!!!!!!!! un reportage mensonger et indigne, plein de fausses informations dans le JT de 20h de Pujadas hier soir, pour essayer de faire peur aux gens, et de les amener à approuver les tirs de loups !!!!!!!!!!!

DIRE QUE C'EST A DE LA DESINFORMATION QUE SERT NOTRE REDEVANCE!!!!!!!!!!

voyez ici sur you tube:

 

 

TERREUR, CARNAGE.........des termes choisis!

je rappelle que les morts d'ovins du fait du loup ne représentent que 0,06% du total des ovins! bien moins que les chiens errants!

ras le bol de voir le service public se ranger au côté du lobby des éleveurs!

http://www.ferus.fr/actualite/loup-le-couac-de-france-2

PROTESTEZ ICI:

http://info.france2.fr/mediateur/index-fr.php

il y a aussi le forum du dit Pujadas, alors lâchez vous les amis et dites lui ce que vous pensez de ce reportage lamentable!

Voir les commentaires

LES LOUPS SONT RESPONSABLES DE LA MORT DE 0,06% DES OVINS EN FRANCE

5 Février 2013, 14:04pm

Publié par VGBIO

des infos intéressantes que je vous rappelle, trouvée sur le site de la buvette...

moi, je ressens une certaine lassitude face au fait de devoir répéter encore et encore ces chiffres pour que les gens voient combien le lobby de l'élevage les mène en bateau!

http://www.buvettedesalpages.be/2013/02/les-loups-mangent-zero-virgule-zero-six-pourcent-des-ovins.html

il y avait 7 millions et demi d'ovins en France fin 2012.

LES LOUPS SONT RESPONSABLES DE LA MORT DE 5000 OVINS, SOIT 0,06% DU TOTAL!!!!!!!!

LES OURS EN TUENT ENVIRON 350 PAR AN, SOIT 0,005%

alors messieurs les éleveurs, arrêtez de nous bassiner avec le fait que les loups et les ours mettent en péril vos élevages!

Les éleveurs « oublient » de dire qu’il y avait des dégâts avant l'arrivée du loup, et ils font peser sur lui tous leurs maux actuels. 

 

À titre de comparaison, les attaques de chiens peuvent atteindre 50 000 animaux par an minimum, soit dix fois plus.

Il faut savoir qu’il y a en France 11 millions de chiens potentiellement divaguants, c’est-à-dire de chiens qui échappent à la surveillance de leur maître plus ou moins longtemps. Dans le Vercors, par exemple, ou les activités de mushing (activités sportives avec des chiens de traîneaux) sont très répandues, il y a 2000 chiens de traîneau pour 20 loups. Ces chiens (Husky et autres) sont en général plus gros que les loups. Ils mordent les moutons, les attaquent, les font fuir et parfois se précipiter dans des précipices. Si un troupeau panique, il peut se jeter dans un précipice et 50 % des animaux peuvent mourir d’un coup. 

Voir les commentaires

MEXICO: Le projet de loi interdisant la corrida a été approuvé

5 Février 2013, 13:55pm

Publié par VGBIO

Il y a des endroits civilisés dans le monde, heureusement...hélas, pas en France! comme pour le foie gras, s'il ne reste qu'un pays, nous serons celui-là..........


A Mexico, le projet de loi interdisant la corrida a été approuvé par la Commission de Culture de l’Assemblée Municipale.

« Il n’est plus possible de maintenir la corrida dans la capitale mexicaine : la grande majorité de la population (73%) s’est manifestée à plusieurs reprises contre cette pratique » a déclaré le député Jorge Gaviño Ambriz, membre de la Commission. Et il rajoute que « même si cette manifestation s’appuie sur la tradition, elle n’apporte que des valeurs négatives. Face à ce type de spectacle l’attitude humaine doit changer » (...). Les avancées de la science dans le domaine de la douleur chez l’homme et chez l’animal nous imposent le rejet absolu de cette pratique sanglante où l’on inflige de la douleur à un être vivant".

Voir les commentaires

l'importation et la vente de produits cosmétiques testés sur animaux seront bien interdites dans l'UE dès le 11 mars 2013

5 Février 2013, 12:29pm

Publié par VGBIO

La Coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale (ECEAE), a rencontrécette semaine le Commissaire européen en charge de la règlementation sur

les cosmétiques.

 

Il lui a personnellement confirmé que l'importation et la vente de produits cosmétiques testés sur animaux seront bien interdites dans l'UE dès le 11 mars 2013. Cette interdiction était depuis longtemps menacée de report et/ou de nivellement. C’était en tout cas le souhait de l’industrie des produits cosmétiques, mais il est à présent certain que celle-ci n’arrivera pas à ses fins.

 

Depuis 20 ans, la Coalition est en première ligne de cette campagne européenne contre les tests sur animaux à des fins cosmétiques, et cette victoire a de quoi nous rendre très fiers. Ce fut un combat de très longue haleine mais qui en valait donc la peine.

 

 

 

EXCELLENTE NOUVELLE!

Voir les commentaires