Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

Articles avec #non aux elevages industriels

LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE

25 Mars 2017, 14:24pm

Publié par VGBIO

le programme de la France insoumise et de son candidat, JL Mélenchon en BD, c'est encore mieux! Selon une idée originale et des dessins de Mélaka, dessinatrice et bloggueuse BD, et Reno, dessinateur de bandes dessinées et d'après un script de Méla Ka, Reno Pixellu et Olivier Tonneau, universitaire et blagueur politique. 

Je vous mets ici la partie concernant les animaux, mais tout le reste est super aussi et visible ici:

http://www.melakarnets.com

extrait du blog de JLM: «il faudra réduire les protéines animales dans les assiettes parce qu’elles coûtent trop cher en intrants nocifs, en graisses ingérées, en eau utilisée, en habitudes de cruauté, en souffrances animales. J’attends les protestations des producteurs de viande pour expliquer pourquoi ma proposition est une chance pour eux s’ils proposent de la viande de qualité.»

Et d'ailleurs, la diminution de protéines carnées était une des 10 mesures prioritaires qu'il citait lors de l'émission de Ruquier en septembre 2016

autre extrait:

"la consommation de viande n’est pas une nécessité vitale dans l’alimentation humaine. En quoi est-ce là de la politique ? Il s’agit de notre modèle d’agriculture. En raison de la provenance majoritaire de la viande proposée sur le marché. Il ne s’agit pas de viande de l’élevage destiné à cet effet. Il s’agit de la viande des bêtes des élevages laitiers. Un sous-produit du lait en quelque sorte. En fait, la progression très forte de la consommation de viande dans nos pays accompagne celle de l’extension des troupeaux de vaches laitières. Cette augmentation est directement lié à un modèle agricole productiviste aveuglé."

et dans son dernier discours à la grande manif du 18/3:

"Nous devons admettre et inscrire dans la Constitution que nous interdisons le breveté du vivant, et sans doute faudra-t-il aussi proclamer comme une règle pour toujours, comme une preuve de notre amélioration collective, la règle que les animaux ne sont pas des choses. (...) Et que la preuve de notre humanité consciente se constate quand nous décidons de faire respecter ce principe."
(extrait du discours de Jean-Luc Mélenchon, Paris, le 18 mars)

https://www.politique-animaux.fr/droit-animal/jean-luc-melenchon-souhaite-inscrire-dans-constitution-prise-en-compte-des-animaux​​​​​​​

il est aussi pour l'abolition de la chasse à courre:

https://www.politique-animaux.fr/chasse/jean-luc-melenchon-favorable-l-abolition-de-chasse-courre

Il veut interdire les interventions des chasseurs et piégeurs dans les établissements scolaires et les centres aérés.
Bref, parmi les candidats, c'est le plus engagé contre la souffrance des animaux..........

 

LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE
LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE
LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE
LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE
LA FRANCE INSOUMISE VEUT VEGETALISER L'ALIMENTATION ET LUTTER CONTRE LA SOUFFRANCE ANIMALE

Voir les commentaires

MANIFESTATION DEVANT L'ABATTOIR DE HOUDAN

6 Mars 2017, 00:46am

Publié par VGBIO

belle action. Un petit docu sur cette action.

A noter que les éleveurs s'étaient mobilisés contre cette manifestation et pour la défense de l'abattoir..............mais puisqu'on vous dit qu'ils les aiment leurs bêtes!

Voir les commentaires

LES SYNDICATS AGRICOLES N'AIMENT PAS LES VEGES

6 Mars 2017, 00:22am

Publié par VGBIO

Voici le lamentable communiqué qu'on fait paraître les syndicats agricoles, tous unis contre les végés. Décidément, ce n'est pas avec ces gens là qu'on va avancer........des arguments faux et méprisants, ( quand ils disent que le bilan environnemental de l'élevage est positif! c'est TOTALEMENT FAUX! l'élevage est la 1ère cause de pollution de l'atmosphère, rejetant des quantité énorme de GES, soit 15% de ces GES, plus que les transports......). Quand ils disent que les éleveurs aiment leurs animaux, on se tordrait de rire si ça ne concernait ces pauvres êtres torturés dans les élevages intensifs!

 

voici leur communiqué:

Front commun pour le respect des éleveuses et des éleveurs

02.03.2017

Le Salon International de l'Agriculture semble être une occasion de choix pour plusieurs associations vegan d'intensifier leur campagne de culpabilisation des consommateurs et de stigmatisation des éleveurs.
Alors qu'ils font déjà face à une situation catastrophique, les éleveurs n'en peuvent plus de ces attaques répétées contre leur métier.


Nous ne dénonçons pas le véganisme en tant que tel : chacun est libre de choisir le régime alimentaire qu'il souhaite pour lui - même. Mais le prosélytisme orchestré autour du véganisme n'est pas acceptable.
La  majorité  des  Français mangent  de  la  viande,  l'apprécient  et  entendent  continuer  à  le  faire. Les éleveurs  travaillent  au  quotidien  avec  leurs  animaux,  et  les  respectent  en  appliquant  scrupuleusement les normes européennes et françaises.


Des  abus  existent  dans  certains  abattoirs  et  nous  les  dénonçons.  Mais  ces  abus  ne  représentent  pas l'ensemble des situations ni l'ensemble de la production. Les associations qui prônent l'arrêt complet de l'élevage se trompent de combat. L'élevage participe au dynamisme  économique  et  culturel  des  territoires,  façonne  nos  paysages,  ne l'oublions pas !  Son  bilan  environnemental  est  positif  avec  la valorisation des 13 millions d'hectares de prairies, joyaux de biodiversité et puits de carbones irremplaçables.C'est la diversité de notre agriculture qui fait sa richesse et sa renommée et qui doit continuer à se retrouver dans nos assiettes.
Les  protéines  animales  ont  toute  leur  place  dans  notre  équilibre  alimentaire  d'omnivore,  comme l'affirment de très nombreux médecins et nutritionnistes.


Pour toutes ces raisons, nous n'acceptons pas les insultes proférées en direction des éleveuses et des éleveurs par  une  minorité  de  provocateurs  à  l'occasion  du  Salon  de  l'Agriculture.  Nous,  syndicats agricoles, demandons ensemble le respect de nos métiers.

 

Jeunes Agriculteurs 
Coordination rurale 
Confédération paysanne 
FNSEA 

LES SYNDICATS AGRICOLES N'AIMENT PAS LES VEGES

Voir les commentaires

VERS LA FIN DE LA SOUFFRANCE ANIMALE......................?

1 Mars 2017, 13:18pm

Publié par VGBIO

si vous n'avez pas regardé cette émission: vers la fin de la souffrance animale?

ce reportage était vraiment intéressant, et bien documenté, avec un bon débat ensuite, auquel participait Brigitte Gothière, qui a bien pu s'exprimer..........

il y a 2 vidéos sur le site de france 5, une sur le doc et une sur le débat:

http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face

VERS LA FIN DE LA SOUFFRANCE ANIMALE......................?

Voir les commentaires

ELEVAGE OVIN ET SUBVENTIONS: CE SONT LES ELEVEURS QU'ON ENGRAISSE, NOUS CONTRIBUABLES

20 Février 2017, 19:16pm

Publié par VGBIO

prenez le temps de regarder cette passionnante vidéo de 12 minutes environ sur les subventions que touchent les éleveurs d'ovins en zone de montagne. Vous savez, ce sont ces braillards violents que l'on voit continuellement dans les médias dès qu'un loup attaque une brebis, se lamentant sur leur sort............

vous les regarderez d'un autre oeil ensuite (bon, je sais, vous les regarderez encore d'un plus mauvais oeil que vous le faites déjà maintenant, car faire naître et élever des animaux pour les tuer et que les gens les mangent est ignoble en soi.......)

Rappelons qu'on n'a nul besoin de manger de la chair d'animaux morts, pour bien vivre. Les protéines, il y en a un peu partout, surtout dans les légumineuses, et l'ANSES, dans ses dernières recommandations, préconise de consommer maximum 500 gr de viande rouge (dont les agneaux et moutons) par semaine, et de manger beaucoup plus de légumineuses.............

 

 

nous, on les aime libres dans un refuge, car ils sont comme nous, des êtres vivants sensibles

nous, on les aime libres dans un refuge, car ils sont comme nous, des êtres vivants sensibles

Voir les commentaires

MASSACRE PREVU D' UN MILLION DE CANARDS ET OIES EN FRANCE

8 Janvier 2017, 15:40pm

Publié par VGBIO

Une nouvelle fois, les élevage industriels de canards et oies du sud ouest particulièrement, sont infectés par la grippe aviaire, ce virus sans danger pour l'Homme, mais qui se transmet très rapidement et facilement parmi les oiseaux. 
Le risque élevé de contamination des élevages français a amené les autorités à planifier le massacre d'un million de canards et oies. Massacre d'êtres vivants sensibles pour sauver le business de l'industrie agro-alimentaire.

Pour éviter la propagation du virus, on massacre (dans quelles conditions??????) les canards et oies qui sont élevés et gavés dans les pires souffrances pour le foie gras. Et cela se passe dans l'indifférence quasi générale! et bien sûr, c'est le contribuable, donc nous, qui va payer, car ces éleveurs seront, bien sûr indemnisés!

Toutes ces souffrances parce que des "humains" ont encore envie de se repaître de foies gras malades................quelle tristesse!

il est temps d'évoluer vers une alimentation végétale pour que ces souffrances cessent!

MASSACRE PREVU D' UN MILLION DE CANARDS ET OIES EN FRANCE
MASSACRE PREVU D' UN MILLION DE CANARDS ET OIES EN FRANCE

Voir les commentaires

Le gouvernement encourage l’élevage intensif

20 Décembre 2016, 16:45pm

Publié par VGBIO

Début décembre, l’ex-premier ministre Manuels Valls et la ministre de l’Environnement Ségolène Royale ont donné leur accord pour doubler les capacités d'accueil des très controversées fermes-usines.

Par la publication d’un décret au Journal Officiel, le gouvernement vient de légitimer totalement les projets d’usine des 1000 Vaches dans la Somme et des 1000 Veaux dans la Creuse en relevant la capacité d'accueil de 400 à 800 bovins. Au-delà de 400 bovins, une étude d’impact sur l’environnement était obligatoire. Désormais, une simple déclaration en préfecture suffit pour ouvrir une ferme-usine. 

une opposante à la ferme des 1000 veaux dans la Creuse explique:

“Les bovins ont à peine 3m2 pour bouger. Ils sont engraissés dans la Creuse et abattus en Ile- et-Vilaine, on les transporte sur plus de 500 km. Destinés au marché du sud de la méditerranée, ils sont égorgés à vif mais une partie de la viande est destinée au marché français. Elle revient dans nos circuit sans mention aucune ni sur le type d’élevage, ni sur l'abattage."

Dans ces élevages, il y a bien sûr un risque accru de maladies et de mutation des virus et donc l’utilisation d'antibiotiques est massive, contribuant au développement de l'antibio résistance chez les humains.

BOYCOTTEZ INTERMARCHE

Dans 8000 m2 sans aucune lumière du jour, et sans aucun accès à l'extérieur, cette ferme de la Creuse va engraisser environ 1.400 veaux par an. Les animaux y resteront environ 200 à 240 jours, pour doubler leurs poids.

Le client et distributeur exclusif de cette viande bas de gamme et pleine de souffrance est INTERMARCHE! vous savez, ceux qui font de la pub pour le fait qu'ils sont distributeurs éleveurs, et que c'est pour ça que leur viande est meilleure! du greenwashing ou je ne m'y connais pas!

Un autre cadeau aux éleveurs:  les exploitants n'ont plus l'obligation  de se soumettre à un contrôle périodique effectué par un organisme agréé par l'état!  

torturez en paix bonnes gens, le gouvernement veille à vous couvrir!

Le gouvernement encourage l’élevage intensif

Voir les commentaires

ABATTAGE DE 18000 CANARDS DANS LE TARN

2 Décembre 2016, 22:55pm

Publié par VGBIO

Après que le conseil régional a utilisé une partie de nos impôts pour financer la cruelle filière du foie gras à hauteur de 5,5 millions d'euros dans la région Occitane, 18000 canards viennent d'être abattus (dans quelles conditions????) dans le Tarn, car des foyers de grippe aviaire y ont été détectés.

Bien sûr, Le Foll a tout de suite accusé les oiseaux migrateurs, une fois de plus! Or, on sait bien que c'est dans les élevages industriels comme ceux du sud ouest que se développent ces virus pathogènes...........

Voici ne qu'en dit la LPO:

"Les oiseaux sauvages ainsi affectés succombent très vite à ce virus, le taux de mortalité constaté est estimé à 100%. Ils apparaissent alors comme des vecteurs inefficaces dans le mécanisme de propagation de cet Influenza aviaire.

Pour rappel, ce virus a été détecté pour la première fois sous sa forme peu contagieuse aux États-Unis en 2008 puis en Californie en 2014. Il a en revanche fait son apparition sous sa forme contagieuse en Asie : en janvier et en septembre 2014 en République de Corée, en avril 2014 au Japon et en octobre 2014 en Chine.

L’expérience observée lors des dernières épizooties des différents sous types d’Influenza aviaire dont celui du H5N1 nous apprend que si les oiseaux sauvages sont les hôtes naturels des virus grippaux, ils jouent un rôle mineur dans les mécanismes de propagation des virus du fait de leur caractère pathogène et de l’extrême sensibilité des oiseaux infectés qui ne sont alors plus en mesure de se déplacer.

En revanche, les élevages de volailles domestiques, le plus souvent industriel, offre des conditions idéales notamment de résistance, de promiscuité, de densité et de confinement pour que ces virus aviaires acquièrent leur caractère pathogène. En effet, les souches de grippe aviaire rencontrées chez les oiseaux sauvages sont le plus souvent relativement bénignes tandis que celles rencontrées chez les oiseaux domestiques élevés en batterie dans des conditions stressantes, acquièrent un caractère hautement pathogène. Du fait d’une densité de population élevée, le virus de la grippe est hautement mutagène. Ainsi, dans les unités d’élevage industriel, le virus a la capacité de muter rapidement vers des formes hautement pathogènes.

Dans un contexte de mondialisation des marchés, la faculté des Influenza aviaires à se propager rapidement d’un pays à l’autre, d’un continent à un autre est résolument l’affaire des échanges et des transports commerciaux. Ils sont indéniablement comme des vecteurs bien plus efficaces que les oiseaux sauvages pour permettre la propagation des Influenza comme pour la plupart des autres virus."

 

Donc, la France ne recouvrera pas son statut de pays indemne d'influenza aviaire, indispensable pour pouvoir exporter volailles et foie gras hors d'Europe.

Le Foll s'est même vanté du fait que ces foies cruels seraient bien présents sur les tables en France, ajoutant que c'est le statut indemne qui permet ensuite de pouvoir exporter sans aucun problème. Donc, français, réjouissez vous, vous allez écouler la production que les pays hors d'Europe refuse de consommer pour des raisons sanitaires! bon appétit!

Il est plus que temps d'arrêter les cruelles pratiques de gavage et de cesser d'entasser de pauvres bêtes dans des cages (illégales au niveau européen, mais toujours en service en France, avec la bénédiction de Le Foll, bien sûr)

Combien le conseil régional va leur donner cette fois ci, pour qu'ils abattent leurs canards peu de temps après! CES SUBVENTIONS DOIVENT CESSER!

Pour ces fêtes de fin d'année, tournez vous donc vers le faux gras, délicieux, sain et sans cruauté.

 

ABATTAGE DE 18000 CANARDS DANS LE TARN

Voir les commentaires

Nos impôts servent à financer la cruauté de la filière foie gras en Occitanie.......

10 Novembre 2016, 00:49am

Publié par VGBIO

En tout, ce sont 5,5 millions d'euros d'aides que la région Occitane accordera à la filière foie gras. Qui nous a demandé notre avis?

La présidente de la Région Occitanie  vient d' annoncer une aide supplémentaire de 1 M/€ pour la filière foie gras.

 Après que la collectivité régionale ait déjà injecté 4,5 M/€, elle va faire voter fin novembre prochain une rallonge de 1 M/ €.

En plus, elle a décidé de lancer pour la fin de l'année une grande campagne de communication pour promouvoir cette filière de la cruauté!

voilà où passent nos impôts, une honte! ................révoltant! ces élus qui servent de relais aux lobbies divers de la cruauté animale sont indignes ! ils ne tiennent pas compte du fait que la majorité des gens sont pour l'interdiction du gavage, pratique barbare interdite dans presque tous les pays européens!

Nos impôts servent à financer la cruauté de la filière foie gras en Occitanie.......
Nos impôts servent à financer la cruauté de la filière foie gras en Occitanie.......
Nos impôts servent à financer la cruauté de la filière foie gras en Occitanie.......
Nos impôts servent à financer la cruauté de la filière foie gras en Occitanie.......

Voir les commentaires

Castration à vif des porcelets: campagne d'affichage censurée en Bretagne

3 Septembre 2016, 14:19pm

Publié par VGBIO

La campagne d'affichage de l'association welfarm contre la castration à vif des porcelets a été suspendue à Brest vendredi 26 août après 3 jours de présence et déprogrammée à Rennes, Saint-Brieuc et Langueux. Ce sont pas moins de 200 affiches qui ne seront pas collées sur les panneaux bretons.

DES GROUPES DE PRESSION FONT ANNULER la CAMPAGNE D’AFFICHAGE !

Dans le cadre de sa campagne #COUIC2018, WELFARM a lancé mercredi 24 août dernier une campagne d’affichage dans l’ouest de la France. Débutée à Brest, cette opération d’affichage a été suspendue le vendredi 26 août par l’afficheur suite à des pressions locales exercées par certains acteurs du monde agricole et relayées par des politiques.

QUELLE HONTE! le lobby de l'élevage a frappé! ils peuvent le faire, mais les gens doivent l'ignorer! diffusons un max!

 

Cette affiche (voir ci dessous) montre un porcelet effrayé, qui va être castré à vif sans anesthésie, comme les éleveurs sadiques le font en Bretagne (et ailleurs! mais les élevages de porcs sont surtout concentrés en Bretagne........)

 

tous les détails ici:

Les affiches ont été retirées du réseau d’abribus et de tramway de Brest avant le terme prévu de la campagne d’affichage, sans l’accord de l’association WELFARM.
La campagne devait se dérouler du 24 août au 20 septembre dans différentes villes de Bretagne, mais en raison des menaces dont il a fait l’objet, l’afficheur a également décidé d’annuler l’opération d’affichage dans les villes de Langueux, Saint-Brieuc et Rennes.

Une campagne et une opération d’affichage visant avant tout à ouvrir un dialogue

Aujourd’hui, 85% des porcs mâles élevés en France sont castrés sans anesthésie alors même que des alternatives à cette pratique douloureuse existent et sont prédominantes dans plusieurs pays européens. En France, face à l’immobilisme des différentes parties prenantes, l’association WELFARM a lancé, en mai 2016, une campagne de sensibilisation du grand public et de mobilisation des acteurs de la filière.
Dans le cadre de cette campagne, WELFARM a entamé une démarche de dialogue avec les principaux distributeurs et industriels de l’agroalimentaire, mais également avec les principaux groupements d’éleveurs de la filière porcine. Les échanges avec les éleveurs rencontrés par l’association, se sont bien déroulés, mais un grand nombre d’entre eux n’ont pas souhaité s’engager à court ou moyen terme à mettre fin à la castration à vif des porcelets.
Alors que plus de 70% des élevages de porcs se situent dans le grand Ouest, l’objectif de la campagne d’affichage de l’association WELFARM était ainsi d’interpeler les professionnels de la filière au plus près de chez eux, pour les convaincre de la nécessité d’abandonner la castration à vif des porcelets et de privilégier les alternatives à cette mutilation.

Des menaces et des pressions font annuler la campagne de WELFARM après 3 jours d’affichage

Après 3 jours d’affichage, WELFARM a été informée que son afficheur avait reçu des menaces d’acteurs locaux issus du monde agricole et politique. L’afficheur a immédiatement décidé, sans l’accord de WELFARM, de retirer les affiches du réseau d’abribus et de tramway de Brest, et d’annuler les opérations d’affichage #COUIC2018 prévues courant septembre à Langueux, Saint-Brieuc et Rennes.
Ces réactions immodérées apparaissent en décalage avec la démarche de dialogue entamée par WELFARM et avec le ton purement informatif de ses affiches. WELFARM dénonce avec vigueur la volonté de priver l’association d’un accès à des espaces publicitaires publiques et donc de la possibilité d’informer le grand public sur une pratique d’un autre âge.

Une campagne d’affichage financée par une opération de crowdfunding

Pour réaliser cette opération d’affichage, l’association avait organisé une opération de financement participatif sur la plateforme Ulule au mois d’août. Une opération réussie, puisque l’objectif de 5000 € avait été atteint bien avant le temps imparti.
L’annulation de cette campagne d’affichage paraît d’autant moins légitime qu’elle avait été soutenue par le grand public. De plus, la pétition de WELFARM demandant l’arrêt de la castration à vif des porcelets a déjà recueilli plus de 120 000 signatures.
Cette situation ne fait que renforcer la détermination de WELFARM, et l’association continuera à agir pour mettre un terme à la castration à vif des porcelets en France.

Vous pouvez nous aider à y parvenir :

  1. En partageant cet article ou notre post Facebook sur les réseaux sociaux
  2. En imprimant l'affiche de la campagne et en la distribuant autour de vous
  3. En commandant gratuitement le kit militant de la campagne à l'adresse benevoles@welfarm.fr
  4. En allant sur le site couic2018.fr pour signer notre pétition et écrire aux acteurs réticents !

 

Pour plus de renseignements sur la castration à vif des porcelets, rendez-vous sur couic2018.fr.

 

 

 

 

 

 

 

 

Castration à vif des porcelets: campagne d'affichage censurée en Bretagne

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>