Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
STOP A L'EXPLOITATION ANIMALE

LUSH TOUJOURS CONTRE LES TESTS SUR LES ANIMAUX

5 Juin 2010, 12:09pm

Publié par VGBIO

TOUJOURS CONTRE LES TESTS SUR LES ANIMAUX
LUSH FABRICANT DE COSMETIQUES FRAIS FAITS MAIN, 
LANCE UNE CAMPAGNE INTERNATIONALE :
LA LUTTE CONTINUE !

 

L’encre du contrat est encore à peine sèche, et le Body Shop fait déjà face à un boycott suite à son rachat par le géant des cosmétiques 
L’Oréal. LUSH Fabricant de Cosmétiques Frais Faits Main se déclare champion de la lutte contre les tests sur les animaux pour la sureté 
des cosmétiques. La nouvelle campagne Lush « TOUJOURS CONTRE LES TESTS SUR LES ANIMAUX », apparait dans les vitrines des 
quelques 340 boutiques dans le monde. Pour expliquer notre lutte, chaque boutique affichera le message suivant :

 

ENCORE ET TOUJOURS CONTRE LES TESTS SUR LES ANIMAUX
NOUS CROYONS QUE LES TESTS SUR LES ANIMAUX 
N’ONT RIEN A VOIR AVEC LA SURETE DES PRODUITS
L’UNION EUROPEENNE AUTORISE TOUJOURS LES TESTS 
DES MATIERES PREMIERES SUR LES ANIMAUX
NOUS CONTINUONS DE DEFENDRE NOS PRINCIPES ET NOUS APPRECIONS VOTRE SOUTIEN

 

Afin de porter le message dans la rue, les clients se verront offerts un badge “Toujours contre les tests sur les animaux” dans chaque boutique.

Le président directeur de Lush, Mark Constantine, explique « Le public ne veut pas de tests sur les animaux dans les cosmétiques, ni sur
 les produits ni sur les ingrédients. Et puisque la législation REACH (qui autorise les tests des ingrédients pour la sureté des humains) 
continue à être appliquée par le parlement européen, nous sommes surs que l’utilisation d’animaux pour répondre à ces tests est 
toujours une réalité. Mark et son équipe créent des cosmétiques sans cruauté depuis 30 ans, tout d’abord pour Beauty Without Cruelty, 
puis comme fournisseur du Body Shop. C’est Mark lui-même et son équipe qui ont inventé la campagne originale du Body Shop en 
1985 Contre les Tests sur les Animaux, slogan que la société a continué à utiliser suite à  son grand succès, et qui a aidé le Body
 Shop à devenir synonyme de lutte contre les tests de sureté des cosmétiques sur les animaux. 
Suite à une collaboration très proche avec le Body shop, Mark et son équipe ont monté un empire de beauté vendu par correspondance, 
Cosmetics To Go, suivi par la fabrication et la vente en boutique des produits Lush qui célèbre sa 11ème année de succès.

Lush est connu pour ses valeurs éthiques : Lush ne teste pas de produits finis sur les animaux, et n’achète pas de matières premières 
de fournisseurs qui testent sur les animaux. La société organise des contrôles de tous ses fournisseurs. Des vérifications régulières 
sont établies afin de s’assurer de l’intégrité de ces fournisseurs. 
L’inspiration de la marque est plus liée à l’ambiance d’une épicerie qu’à celle d’un habituel comptoir de beauté aux allures 
pharmaceutiques -pensez fabrication à la main, produits naturels et frais, la planche du boucher, prix au poids, papier anti 
graisse et dates de péremption. Chaque produit Lush est rempli d’ingrédients frais, des huiles essentielles les plus fines, 
d’essences de fleurs et d’ingrédients issus de plantes. En plus de tout cela, ils contiennent le moins possible de synthétique, 
et le packaging reste minimal.

R.E.A.C.H et les tests sur les animaux

Le 15 janvier 2003, la Directive européenne sur les cosmétiques a été modifiée pour interdire les tests sur les animaux pour les

 ingrédients cosmétiques, de manière partielle à partir de mars 2009 et une interdiction totale à partir de mars 2013. Pour les entreprises, 

groupes d’action et individus qui s’étaient battus contre les tests sur les animaux, ce fut une victoire significative, célébrée comme telle.

Cette interdiction a été rendue possible car le public européen a été sensibilisé au contenu des tests endurés par les animaux pour leur 

maquillage et leurs produits d’hygiène-beauté, et ce sont ces consommateurs qui ont exigé que les animaux ne souffrent pas et ne 

meurent pas pour eux. Il est désormais considéré comme acquis que les tests sur les animaux pour les produits cosmétiques 

appartiennent au passé, qu’aucune entreprise ne s’y prête plus et qu’ils sont interdits de fait.

Cela serait largement vrai s’il n’y avait pas un nouveau dispositif législatif européen dénommé REACH (enRegistrement, Evaluation 

et Autorisation de substances CHimiques). Les buts de REACH sont louables : s’assurer que les produits chimiques soient mieux 

réglementés de manière à ce que ceux qui sont dangereux pour notre santé ou l’environnement soient restreints dans leur usage. 

Néanmoins, la sûreté des produits chimiques sera déterminée à partir de données récoltées sur les animaux, et si un produit chimique 

n’a jamais été testé sur les animaux alors de tels tests devront être menés.

La grande majorité des 8000 et quelques ingrédients utilisés par les fabricants de cosmétiques vont donc être concernés par REACH. 

Concrètement, tout ingrédient ayant subi le moindre « traitement chimique » est concerné par REACH et l’on trouve actuellement 

143000 substances sur la liste. Par exemple, la lavande est exemptée de test mais pas l’huile essentielle de lavande. Et ce sont 

précisément les ingrédients les plus naturels, généralement ceux que préfèrent utiliser les entreprises opposées aux tests sur les 

animaux, qui sont le plus susceptibles d’être testés sur les animaux maintenant alors qu’ils ne l’étaient pas auparavant.


Les tests sur les animaux sont un indicateur peu fiable de la manière dont une substance va réagir sur le corps humain ou 

l’environnement. En effet, bien souvent les autorités réglementaires qui compilent des données récoltées sur les animaux 

concluent à l’absence de certitude quant aux résultats obtenus pour une substance étudiée, et demandent à ce que d’autres 

tests sur animaux soient conduits pour se prononcer. Nous craignons que cela soit le cas avec REACH ; non seulement cela

 marquera la fin de tous les cosmétiques sans cruauté et la fin du libre-choix des consommateurs qui préfèrent ces produits, 

mais en plus, ces tests étant inappropriés, cela ne conduira pas à mettre sur le marché des produits plus sûrs ni à l’interdiction 

des substances dangereuses.

LUSH est déterminé à mettre en avant tous ces arguments dans son réseau de boutiques, à inviter le public à participer au débat 

autour des tests sur les animaux et des produits qu’ils achètent, et à mettre les hommes politiques devant leurs responsabilités :

 comment peuvent-ils d’un côté interdire les tests sur les animaux pour les cosmétiques, et de l’autre imposer des tests sur les 

animaux pour tous les ingrédients existants ?

Andrew BUTLER, Responsable Campagnes (UK)

Commenter cet article

lily38 06/06/2010 08:49



Trés bonne marque, le top serait que toutes les autres marques le soit aussi!!